avec

                                               ©

Jacques  Offenbach  !
Amoureux de la Musique et chântre ...ravi...de l'Amour !

L'Amour est partout dans l'oeuvre d'Offenbach . Léger , cocasse , taquin , charmant , jamais lourd ni malsain , toujours joyeux .
Pourtant , sa vie n'a pas été si facile .
Né en Allemagne le 20 juin 1819 , il était le septième d'une famille de dix enfants...dans laquelle on aimait la musique...et même la Musique la plus sacrée , son Père étant "cantor" de la synagogue de Cologne , tandis que sa Mère excellait au violoncelle .

NB de Lulu : " évidemment , c'est un Gémeaux !" ( vous l'aviez deviné : elle aussi ! ) .
En fait , il se nommait Jacob Eberst , mais son Père avait pris le nom de sa ville natale , Offenbach-am-Main petite ville de la province de Hesse, comme le faisaient beaucoup de familles à l'époque .
Son Père l'envoie à Paris et son talent le fait admettre au Conservatoire ( interdit à tout étranger pourtant ) . Il devient violoncelliste à l'Opéra-Comique et chef d'orchestre à la Comédie Française ( les pièces comportaient parfois des ballets , et les entr'actes étaient  animés )...mais n'y tenant plus , c'est dès 1855 qu'il achète et transforme son propre petit théâtre : les Bouffes-Parisiens .
Une cantatrice éblouissante entre dans sa vie et dans son oeuvre : Hortense Schneider .
Dès lors , il devient une fontaîne de  joie et d'harmonie ...et coule à flôts : il crée le style caractéristique du second empire qui fit le tour du monde et reste une oasis de bonheur et de légèreté toujours à l'honneur . Fait citoyen Français en 1860 , il crée une centaine de chefs d'oeuvre : Pépito , les Dames de la Halle , Orphée aux Enfers , Mr Choufleuri , la Belle hélène , la Vie Parisienne , la Grande Duchesse de Gerolstein , la Périchole , La fille du tambour-major , ...et les étranges et somptueux Contes d'Hoffmann , qu'il termine quelques heures avant de mourir dans la nuit du 4 octobre 1880 .
Merci pour tout celà , cher Offenbach !
" Il était une fois à la Cour d'Ezenbach
  Un petit avorton nommé Kleinzach
  Son nez était noir de tabac
  Et ses jambes , ses jambes ,
  Faisaient  clic , clac ! "
...et merci aussi à tous les poètes , peintres , musiciens , etc....qui sont des soleils ( et que Baudelaire chante si bien dans  " les Phares " ) .
Faire du merveilleux avec de la laideur....c'est être un soleil .
( Il y a bien des façons de fleurir une tombe !...Une pensée d'amour ou de reconnaisance est aussi une jolie fleur .)
Naviguez donc en chantonnant !
* page suivante
* retour à l'INDEX

Un petit soleil du Canada : guindon@maskatel.net

Laissez-lui votre adresse e-mail , tous les dimanches vous recevrez un petit poème-réflexion...qui ensoleillera votre semaine !
" Quand tu as envie d'être ailleurs ,
   Recentre-toi , reviens ICI .
   Ecoute les oiseaux , vois les fleurs ,
   Puis pars OU reste...mais CHOISIS . "
Ce n'est pas parce qu'il y a maintenant 116 pages avant celle-ci qu'il ne faut regarder que les dernières !!
Nous ne renions aucune des premières pages . Elles ne sont pas "périmées" non plus , puisque ce site n'est pas un quotidien d'information !
Dans les premières pages , nos préférées sont :
Alleluia !                   les Anges                   la douce folie      
la douce lumière        les Maths               la belle-mère      etc....etc....
Vous voyez qu'il y en a pour tous les goûts .
Il y a forcément une page qui vous fera oublier un instant tous vos tracas....vous avez juste à naviguer un peu .
NB : envoyez des liens à vos amis , ils ne pensent peut être pas à explorer les autres pages .
Il y en a trop ? Pensez-vous !...avec la vie de fous que l'on mène , il n'y a jamais trop de sourires ni de petits signes d'encouragement !        
Tout sur nous ?
Même si vous ne savez pas chanter...écrivez-nous , partagez , participez , vivez , rayonnez !  unmomentdecalme@aol.com