ils vont nous aider :
les  Saints  Guérisseurs
(ils sont tellement nombreux qu'il nous faudra plusieurs pages pour vous en présenter quelques uns seulement )
nous avons déjà rencontré  Sainte Appoline
Le Moyen Âge a ça de merveilleux , qu'il était (relativement) simple et plein d'espoir (malgré les épouvantables calamités qui l'ont parsemé)  dans sa façon de gèrer "son" Ciel et "sa" Terre : à un problème correspondait forcément une solution , pas toujours accessible ni immédiate , mais que l'on pouvait essayer d'atteindre par tous les moyens , rationnels ou non : les fées , les amulettes , les superstitions , les croyances et pratiques religieuses...et les saints , mis vraiment "à toutes les sauces" .
Il est donc tout naturel que ces lointains ancêtres aient eu recours à des saints guérisseurs pour les multiples maladies qui les décimaient et donnaient une "espérance de vie" ( c'est le cas de le dire ) voisine de 30 à 40 ans .
Quelques saints se révélèrent spontanément guérisseurs de telle ou telle affection . Mais , quand il n'y avait pas de "spécialiste" désigné....le peuple en créait un , souvent à partir d'une particularité physique dudit saint , soit de son nom , soumis alors à n'importe quelle déformation ou jeu de mots .
Monde merveilleux capable de se créer ses propres aides célestes ! Nous , nous avons des chercheurs en pharmacologie , c'est moins poétique , mais (peut être) plus efficace.
Saint Gaud  
( fêté le 31 janvier et le lundi de Pentecôte )

Commençons par l'un des plus discrets , mais aussi des plus complets : un vrai "Méde-saint " de famille : Saint Gaud .
Vous ne le connaissez peut être pas . Il est révéré à Saint -Pair -sur- Mer (facile à se rappeler ) sur la côte normande . Evêque d'Evreux de 614 à 650 il se fit ensuite ermite dans la forêt de Scissy et mourut saintement .
Les miracles survenus près de ses reliques étant sans nombre , le  peuple lui rendit hommage par l'adage suivant ;
" le bienheureux Saint Gaud
  Guérit de tous les maux ."
Spécialité ?... généraliste !
Des Rois guérisseurs ?
...oui , mais ultra-spécialisés
On raconte que Louis XI fit venir Saint François de Paule  au Plessis-les-Tours pour qu'il le guérisse  d'une "attaque d'apoplexie" .
Saint François de Paule arriva...avec des écrouelles .
Résultat ?
Le saint ne guérit pas plus le roi que le roi ne guérit le saint . Bigre .
Les Rois de France ne furent pas tous saints (oh non ! ) mais ils étaient réputés guérir les écrouelles ( tuberculose ganglionnaire ) , rôle dans lequel ils se laissaient approcher ( notamment le jour de leur sacre) par les malheureux porteurs de cette maladie de la pauvreté et de la dénutrition . Le Roi touchait l'écrouelle qui guérissait rapidement ; en fait il est possible aussi que ces ganglions , apparents sous la peau du cou , soient arrivés à un tel point de maturation...qu'ils aient percé la peau , comme un furoncle ! Le "pus" tuberculeux s'étant écoulé , l'écrouelle était "guérie" .
A noter que les Rois d'Angleterre avaient le même pouvoir...mais pas beaucoup de "clients" (méfiants ?)...si bien que Jacques II dût venir à Saint-Germain pour l'exercer un petit peu !
Et les Reines ?
Rien du tout . Le don était lié à l'onction du sacre , les Rois étant "Rois de droit divin" .
Elisabeth I d'Angleterre , "la Reine Vierge"  , par contre , sacrée Reine , et non simple épouse de Roi , avait ce pouvoir .
une Reine , pourtant
Avis de recherche :
Grand-père s'est fait un peu mal en bricolant . Il envoie le premier petit bout-de-chou passant à portée de voix demander un antiseptique à son épouse .
Aussi tôt dit , aussi tôt fait ...avec une fierté non dissimulée .
Le seul problème , c'est que Mamy est restée perplexe , sans se précipiter avec la boite à pansements .
Anti-septique ...ou colle forte ? Que faire ? Cruel dilemme .
Il faut dire aussi que le jeune messager était très laconique :
- Papy a fait mal à sa soupière . Il faut que tu ailles le voir , Mamy . Vite !! ".
Urgent !
Vous les connaissez bien maintenant ce grand-père "philosophe-mélomane
-bricoleur inspiré" et
son épouse , protectrices des chats et des souris .
Inquiète autant pour son époux que pour son service en porcelaine , Mamy se précipite ...et rit soulagée : Papy s'est écorché légèrement la paupière inférieure  et demande un simple collyre antiseptique . Le jeune messager avait tout de même retenu que c'était la paupière inférieure :...la sous-pière pour lui .
Si vous ne savez plus à quel saint vous vouer...commencez par reprendre votre calme ! Naviguez !
Si vous ne savez pas qui est le saint guérisseur à appeler dans ce cas...écrivez-nous ! unmomentdecalme@aol.com
page précédente  
retour à l'INDEX
 
tout sur nous :