Le printemps , c'est comme la Vie , giboulées et rayons de soleil alternent pour mieux faire fleurir les jardins .
Ce qu'il y a de bien , c'est qu'une giboulée est toujours suivie d'une éclaircie .
Comme , d'autre part , il ne peut pas pleuvoir toujours au même endroit ...ça fait 2 bonnes nouvelles , çà . Courage !
Il y a des jours , comme çà , où on en prend plein son petit bout de nez , comme disait Monsieur Paul , (après avoir consulté Fleur de Ptilak , naturellement ) pour nous consoler d'une suite ininterrompue de gronderies ...succèdant à une suite non moins ininterrompue de bêtises plus ou moins graves mais toujours inventives . C'est une giboulée , ça va passer ajoutait-il , toujours plein d'espoir et de philosophie .
C'est vrai !...une giboulée , ça tombe fort , mais ça passe .
Giboulées et v(e)aux de Mars
Un petit coup de Météo ?
Une giboulée c'est une "furieuse averse" avec vent , grêle , voire neige . C'est un phénomène de survenue brutale , violent et heureusement peu durable .
Les plus célèbres  sont les "giboulées de Mars " , surtout quand elles surviennent en Avril !...avez-vous remarqué çà ?...en Mars on dit seulement " ah , quel temps !"...en Avril , on hoche la tête d'un air navré : "...c'est comme le reste , les giboulées de Mars sont en Avril , maintenant !..."
La recette ? Très simple .
Un sol froid , une première couche d'air un peu chaud , et une dernière couche d'air très froid .
C'est tout simple . Et ça marche .
Inutile de dire que cette recette se retrouve en d'autre temps que le mois de Mars : Avril , bien sûr , mais aussi chaque fois que le temps est instable , avec de brusques passages d'air froid puis d'air chaud . Un sandwich inusable , en toute saison .
De toute manière , il y a longtemps qu'on regarde d'un mauvais oeil le fait de "souffler le chaud et le froid " , ce n'est pas sans raison .
Quant aux " v(e)aux de Mars" c'est le nom que l'on donnait autrefois aux giboulées dans le Nord et en pays wallon ; les 2 orthographes existent , selon que l'on prend "vaux" comme le pluriel d'un val ( "par monts et par vaux" ) en se référant à la notion de ruissellement vers le bas , ou "veau" , le petit de la vache , se référant à une sombre histoire de vendetta olym...pienne selon laquelle le dieu Mars aurait fait mourir à coup de giboulées un troupeau d'innocents petits veaux...mais nous ne nous souvenons plus pourquoi , désolés ( c'est l'âge ).
Giboulées
  
La pluie éparpille un bouquet
De perles tièdes et légères .
On entend chanter les bergères
Et les oiseaux dans les bosquets .

Le soleil joue à cache-cache
Avec les gros nuages gris .
Les moutons blancs , les veaux , les vaches ,
Dans les prés semblent tout surpris !

Et voici que parmi l'ondée ,
Comme du fond d'un vrai pastel ,
On voit monter , arche irisée ,
Le pont joyeux d'un arc-en-ciel .
Raymond Richard   A petits pas Ed du Cep Beaujolais

Une giboulée , ce n'est pas forcément désagréable .
...Sa chanson murmurée , elle me supplia de recevoir son anneau à mon doigt pour être l'époux d'une Ondine , et de visiter avec elle son palais pour être le roi des lacs .
Et comme je lui répondais que j'aimais une mortelle , boudeuse et dépitée , elle pleura quelques larmes , poussa un éclat de rire , et s'évanouit en giboulées qui ruisselèrent blanches le long de mes vitraux bleux .
Aloysius Bertrand
Oui , mais pourquoi avoir dit qu'il y avait des "giboulées d'amour " ?
Parce qu'on peut aussi recevoir une giboulée de petits mots d'amour , de petits bécots , de petits gestes de tendresse !
...mais çà , c'est page suivante .
Vos amis sont peut être sous les giboulées ?
Envoyez-leur cette page (et la suivante) , ça leur redonnera un peu de courage et de patience :ça va passer .
Naviguez !...ne vous laissez pas impressionner par une giboulée ...ce site est un petit coin de calme
Si nous vous avons aidés à mieux passer cette giboulée...nous sommes heureux .
tout sur nous :