Nous annonçons la couleur tout de suite : nous ne parlerons pas de la merveille qu'est l'amitié . Tant de poètes et grands auteurs l'ont fait si bien que nous n'avons vraiment rien à ajouter .
Par contre , nous n'avons rien trouvé sur un aspect de l'amitié qui nous semble essentiel...et complètement négligé  : le rôle "sparadrap" de l'amitié .
L'amitié , c'est comme un sparadrap , ça permet de continuer à avancer en ayant un peu moins mal .
...çà , c'est de nous ....et ce n'est pas si bête que çà , soyons modestes !
Mine de rien , le sparadrap , c'est merveilleux ; tout le monde a besoin de sparadrap , un jour ou l'autre .
L'amitié , c'est merveilleux . Tout le monde a besoin d'amitié un jour ou l'autre .
Dans la vie de tous les jours , innombrables sont les petites coupures , petites brûlures , "cloques" et autres ampoules ou phlyctènes ( notre Bon Docteur dixit ) qui bénéficient grandement de cette belle invention qu'est le sparadrap .
S'il n'existait pas ...il faudrait l'inventer .
L'amitié , c'est pareil , si elle n'existait pas ...il faudrait l'inventer , de toute urgence et à haute dose .
Le sparadrap , ce n'est pas vous . C'est un petit quelque chose d'extérieur , qui se met entre vous et ce qui vous fait mal .
Une coupure ( de votre doigt ? de votre coeur ? de votre âme ? )...le sparadrap vous aide à continuer votre travail .
Une ampoule ( à votre pied , à votre coeur ? à votre âme ? )...le sparadrap vous aide à continuer votre chemin en ayant un peu moins mal .
Le sparadrap ne guérit pas votre blesure (vous seul pouvez la guérir ):  mais il vous soulage et vous aide à continuer.
L'ami ne guérit vos blessures ( vous seul pouvez le faire ): mais il vous soulage et vous aide à continuer .
Un ami c'est précieux .
¤¤¤ il faut admettre que son chemin puisse s'écarter du nôtre .
        * la réussite ou l'échec de l'un ou de l'autre , la maladie , l'éloignement géographique , un changement social (mariage , deuil , divorce , prison , etc...)...beaucoup de choses peuvent faire diverger 2 chemins . " Alors , ce n'était pas un véritable ami !"...pas si sûr . Beaucoup de "séparations amicales" ont pour origine le silence qu'on a laissé installer , l'embarras de ne savoir comment aider l'autre efficacement , l'entêtement de l'un ou de l'autre dans une voie que l'autre réprouve , la sorte de "rancoeur" qu'éprouve celui qui a été fortement aidé par l'autre , qui est débiteur ...et n'est pas en mesure de s'acquitter . C'est bête...mais fréquent .
¤¤¤ il ne faut rien en attendre ...il faut lui donner !
        * non , nous ne sommes pas pessimistes , de vrais amis , il y en a , et qui font de grandes choses pour leurs amis , mais il n'y en a pas beaucoup .  Si on n'attend rien...on a de bien belles surprises ! "C'est tout bonus"  ! Après tout , l'ami , on l'aime pour lui même , non ? Pas pour soi . Alors...
¤¤¤ il ne faut pas considérer qu'il nous appartient .
         * cet ami , il a eu une vie avant que ne débute notre amitié (encore que certaines amitiés remontent à l'école maternelle !...) ; ce n'est pas parce qu'il est devenu notre ami qu'il doit négliger sa famille , ses autres amis , etc... il faut le laisser libre , le laisser respirer . Que diriez-vous s'il vous mettait en cage ?...s'il était jaloux de vos plus vieux copains , presque des frères ?
Un ami c'est précieux , il faut goûter pleinement ce qu'il est pour nous , aujourd'hui , et l'en remercier .
Et si la vie fait qu'il s'éloigne ,il ne faut pas lui en vouloir , mais conserver les beaux souvenirs et lui garder notre amitié bien au chaud dans un coin de notre coeur , si un jour  il en avait besoin . Quant à nous , aimons nos amis et restons-leur fidèles car nul ne sait le moment où notre amitié les aidera le plus .
Et puis , avant de regretter qu'il se soit éloigné...regardons bien : c'est peut être nous qui nous sommes éloignés !
En amitié , c'est comme en amour : on s'entend , on est fait l'un pour l'autre....mais chacun évolue , et doit continuer à évoluer parce qu'il est vivant....mais ce n'est pas toujours dans la même direction . C'est comme deux voies de chemin de fer qui sont parallèles et qui , peu à peu s'écartent , pour un tunnel , un pont , un vallon...et qui se rejoignent (ou ne se rejoignent pas ! ) bien des kilomètres après . L'une est-elle plus responsable que l'autre ? Elles ont vraiment été parallèles pendant un temps .
Ils se sont vraiment aimés pendant un temps ...d'amour ou d'amitié . Pourquoi effacer cette amitié réelle qui a existé , sous prétexte que les voies ne sont plus parallèles ? Le souvenir que l'on en garde est alors bien différent : riche , pacifié .
Alors , prenons bien soin de nos amis , ces cadeaux de la Vie , remercions-la de les avoir mis sur notre chemin...et essayons d'être , nous aussi , de vrais amis .
Notre site est plein d'amitié pour vous ; nous espérons qu'une de ses pages vous apportera calme et  réconfort .
Vous démontrez combien vous aussi êtes pleins d'amitié  en l'envoyant aux autres sur la Page Tendresse . Merci , Amis !
NB : petit "truc" qui n'est pas nouveau mais n'a rien perdu de sa sagesse :
"Consens à perdre ton argent en faveur de ton frère et de ton ami , et qu'il ne se rouille pas sans profit sous une pierre ". L'Ecclésiaste  XXIX - 1
( autrement dit...tu peux prêter à condition de considérer qu'on ne te le rendra pas , c'est plus sage ; après "que ta main gauche ignore ce qu'a donné ta main droite "....c'est le secret du bonheur ...de l'emprunteur comme du prêteur !) .
Naviguez !
tout sur nous :
retour à l'INDEX
Ecrivez-nous (amicalement ! ) :unmomentdecalme@aol.com
 
suites 1 - 2 - 3 - 4 - 5