Il y a bien longtemps que nous ne vous avons pas raconté une belle histoire . En voici une .
Il était une fois un royaume . Appelons-le "Le Royaume" , ça suffira . Un roi y régnait , naturellement ; une bonne pâte de roi , sage et généreux . Ses sujets étaient heureux et l'aimaient . Le roi aussi était heureux du bonheur de son peuple . Il était heureux aussi en famille : il avait épousé une belle princesse et ils eurent beaucoup d'enfants ( rien que des filles , mais enfin...) ; ils eurent enfin un petit dernier , surnommé avec amour par tout le monde : "P'tit Prince" .
C'était un beau bébé , joufflu et rieur , doux et gazouillant , aimant les câlins de sa Maman et les jeux effrénés pleins de rires avec son Papa .
P'tit Prince admirait aussi beaucoup le roi dans sa fonction royale , avec manteau de cour , couronne et sceptre ( il faut bien travailler quand même un peu quand on est roi ) et il parlait alors à la 3ème personne à cette Majesté qui l'impressionnait si fort , comme il l'entendait faire autour de lui .
P'tit Prince grandit et fut élevé avec beaucoup de petits enfants du peuple alentour qui lui apportaient la connaissance de la vie de tout un chacun , assez différente de celle du château .
Il partageait jouets et délicieux goûters avec eux et tous en étaient heureux .
Il faut dire aussi qu'il était comblé : beaucoup de gens , reconnaissants des largesses renouvelées du roi , remerciaient celui-ci en petits cadeaux pour le jeune prince .
- Sa Majesté est trop bonne....
- je salue Sa Majesté et suis son humble sujet"....etc
Celà amusait beaucoup le roi qui , jouant le jeu , recevait avec amabilité la salutation si digne de son petit enfant-prince .

Pourtant un jour , un cadeau eut un sort étrange . Il était arrivé avec un joli noeud et une magnifique étiquette : " pour le fils de notre roi bien-aimé" .
P'tit Prince n'y toucha pas , se contentant de tourner autour d'un air intrigué...et déçu .
- Eh bien ? Tu n'ouvres pas ?" demandaient les petits compagnons .
- Oh non !...il est pour le fils du roi " ...répondit P'tit Prince aux petits , qui n'y comprirent rien .
Le cadeau resta là .
- Il est trop gâté , il verra çà plus tard " pensa-t-on autour de lui .
Mais le cadeau restait là , étiquette bien en évidence .
Un matin qu'il jouait avec P'tit Prince , le roi s'en aperçût et le questionna : - Mais , pourquoi n'ouvres-tu pas ton cadeau ?
L'enfant se blottit contre son épaule et avoua dans un souffle : - oh , j'aimerais bien , mais il est pour le fils du roi , c'est marqué ..." - Oui , justement ?! s'étonna le monarque .
- Oh , Papa !" ...et P'tit Prince éclata en sanglots .
Le roi mit cette étrange réponse sur le compte de la fatigue ou d'une "poussée de croissance" comme on disait autrefois . - " Allez , au lit , ça ira mieux demain !" et il câlina tendrement le petit garçon .
Le lendemain matin , un peu inquiet , il vint s'assurer que le petit n'avait pas de fièvre . Non , tout allait bien et le réveil , sous les baisers du Papa , fut plein de rires et de tendresse .
- Alors , on ouvre ton nouveau cadeau ?" demanda le roi
-...mais ?..." se rembrunit l'enfant
- Tu sais , il t'a été envoyé pour te faire plaisir , et à moi aussi , il doit être très joli "
- ...mais , Papa , il est pour le Fils du Roi "...
Le roi resta interdit , puis posa une question :

- Tu es mon fils , n'est-ce pas ?"  - oh oui ! mon Papa chéri !
- Et tu m'aimes ? ... (même réponse enthousiaste)
- Et moi , qui suis-je ?"    - ???...  -" Oui , moi ?"       - mon Père "
- Et quoi d'autre ?   - ???  - Quand je mets ma couronne et que je m'assieds sur le trône ?  - le Roi !
- Alors , tu ne m'aimes pas quand je suis le roi ? Tu t'inclines avec respect devant le roi ...et tu ne te reconnais pas pour Fils de Roi ?"
- ...mais ??
- Mais quoi ? Le roi n'aurait-il pas le droit d'avoir un fils et de l'aimer , dis-moi ?"     - ...si ."    - Alors , c'est toi qui ne veux pas m'aimer quand je mets ma couronne ? "    - ...ben....
Le roi prit le petit dans ses bras en le serrant très fort : - je t'aime , mon fils , murmura-t-il en l'embrassant . Puis il s'en alla , les affaires du royaume l'appelant .
Le petit prince resta songeur toute la matinée , puis , son cadeau sous le bras , il se dirigea vers le bureau de son Père et parla avec le chambellan qui en gardait l'entrée . la porte s'ouvrit devant l'enfant :
- Qui veut me voir ? "...demanda le roi , selon l'étiquette
- P'tit Prince , le fils du roi !" répondit fièrement le petit garçon .
- Nous sommes heureux d'accorder à notre cher fils l'audience demandée "
Alors , P'tit Prince courut vers lui et se blottit dans ses bras en s'écriant : - Oh , Papa , je n'osais pas être le fils duRoi !"
- Je t'aime , mon fils , répondit doucement le roi ...ouvrons ce cadeau ."
NB : d'après notre ami bouddhiste ...ce serait une histoire à multiples degrés ?....tiens donc !
Naviguez sur les 202 pages précédentes !
précédente             page suivante

Ecrivez-nous :  unmomentdecalme@aol.com
Participez à la Page Tendresse : un mail suffit
 
tout sur nous :