Il était une fois un Prince . Un enfant . Avec un coeur qui contenait tout l'Univers .
Il vit que des hommes se tuaient entre eux , et il les enleva de son coeur .
Comme ceux qui pillaient , volaient , battaient , opprimaient .
Il sut que d'autres mentaient , trompaient , trahissaient , et il les chassa aussi de son coeur .

Puis les êtres chers s'en allèrent , le meilleur ami trahit , le fidèle chien mourut .
- Mon coeur est vide maintenant " pleurait le Prince  " je suis seul , tout seul ."
- Mais non , mais non !" dit la Vie . Mais il ne l'entendit pas et pleura encore en disant  : " seul , tout seul !" .
Alors , la Vie a dit : " C'est le moment !"
Elle prit , pour le séduire , le sourire d'une jeune Princesse .
- Je n'ai rien à te donner , Princesse . Je n'ai plus de coeur , seulement un caillou très lourd au fond de moi . Je n'ai rien pour toi . Laisse-moi seul , tout seul ."
- Donne-le moi quand même ce coeur en rocher , alors ; je n'en ai jamais vu , et il ne te privera pas ".
Il lui tendit un pauvre petit paquet très lourd . Elle le déballa , le caressa de ses jolis doigts et le mit dans la lumière du soleil qui pointait .
- Oh , regarde , dit-elle , c'est du cristal ! c'est pour celà que c'était si lourd !"
Et il vit , dans la lumière du soleil , s'illuminer un vase en forme de coeur d'où s'éleva peu à peu une jolie rose .
- Quel est ce prodige ?" demanda-t-il .
En riant , la Princesse Vie lui dit : " Tous les coeurs d'enfant sont en cristal . Au fond de chacun il y a un bouton de rose qui ne s'ouvre que s'il y tombe des larmes . Ces roses s'appellent l'Amour et j'en ai bien besoin pour le répandre dans l'Univers ."
- Alors , rends-le moi , implora le Prince .
- Mais non !!...tu n'en as plus besoin !...personne n'a besoin de deux coeurs ; écoute celui qui bat en toi !"
Et dans un éclat de rire , elle disparut .
Il s'éveilla comme d'un rêve , au bord d'un chemin , s'étira , entendit les oiseaux chanter , sentit la chaleur du soleil .
Le chemin menait vers la ville , des gens y allaient et venaient ; d'un bon pas , il s'élança , sentant dans ses veines couler son sang plus vite ...et battre son coeur tout neuf : un coeur d'homme .
Un homme naissait .
Toutes les pages ne se ressemblent pas , certaines sont  grises , certaines sont roses ... toutes sont faites pour vous donner un moment de calme .

* page précédente    
* page suivante
INDEX   * des 150 premières pages
                  * à partir de la page 151
Pour participer à la Page Tendresse : un simple mail !
C'est vous qui faîtes la Page Tendresse , par vos témoignages d'amitié , vos messages d'encouragement pour tous .
Tout sur nous :
Ecrivez-nous , participez : unmomentdecalme@aol.com