Page précédente , nous avons appris à " dire Bonjour à l'Ange du lieu " . Il y a d'innombrables sortes d'Anges . En voici quelques uns .
Connaissez-vous , de Supervielle :
L'ange des catacombes
Ange toujours dans sa rumeur
Comme une source bienfaisante ,
Ange poussant comme une plante
Auprès de l'implorant malheur .
Dans un trop-plein de charité
Tu fais face de tous côtés ,
Sans avoir à te morceler
Ni t'inquiéter , tous tu nous hantes .
Ton miracle , ô doux entêté ,
C'est d'être là quand tu t'absentes .
Tu es courbé , non accablé ,
Sous ton ciel bas et fait de terre .
Ta méditative lumière
T'éclaire jusqu'à t'étoiler ,
Ange des tristes circonstances ,
Ange de la maigre pitance
Quand l'homme est entouré de murs
Qui l'encerclent , le recommencent ,
Toi qui voûté par un ciel dur
Dresses la lance d'un coeur pur .
Ange bossu des catacombes ,
O toi le plus humain de tous ,
Toi qui sais vivre dans un trou,
Gloire ni nimbe ne t'incombent .
Tu es un ange dépouillé
Et de boue un peu barbouillé,
Ne te servant pas de tes ailes
Et n'en tirant nulle fierté ,
D'autant plus proche qu'empoté
Tu ne lances pas d'étincelles .
...et celui d'Aloysius Bertrand ?   A la lune
L'envol des Anges F.Gregh

Beau pélerin du ciel , que mon oeil accompagne
A travers l'azur pâle où tu marches longtemps ,
N'as-tu pas rencontré dans la haute campagne
Quelque asile entouré d'un éternel printemps ?

C'est là que sans espoir , rêveuse fiancée ,
Un jeune ange m'attend - son aile a sept couleurs -
Pour renouer aux cieux la chaîne commencée ,
Dont les légers anneaux sont de brillantes fleurs .

Comme un pâle rayon de ta molle lumière ,
De cet ange baigné de mon dernier adieu
L'âme vers son séjour remonta la première ,
Digne toujours du ciel et des regards de Dieu .

Et moi , demeuré seul , moi , l'enfant de la terre ,
Ange de ma jeunesse , après t'avoir chanté ,
Dans le lit de la tombe endormi solitaire ,
J'ai pour rêver à toi toute une éternité .
L'ombre est bleue et la nuit palpite d'ors tremblants
Dans l'azur , on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère .

Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux , sans fin , sans bruit , en une
Ascension dont l'essor tremble au clair de lune .

N'entends-tu pas dans l'infini , battre leurs ailes ?
Les étoiles , au chant des sphères éternelles ,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées ,

Qui lentement , parmi les ombres embaumées ,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses ,
Eventent le silence et font pâmer les roses .
...et celui qui apparut aux 3 petits bergers à
Fatima , l'Ange de la Paix ,
et qui leur enseigna sa prière :

Mon Dieu ,
je crois , j'adore , j'espère et je Vous aime .
Je Vous demande pardon
   pour ceux qui ne croient pas
   qui n'adorent pas
   qui n'espèrent pas
   et qui ne Vous aiment pas .

Quant aux prières à l'Ange Gardien , elles abondent . Nous , ce qui nous gêne un peu , c'est qu'elles ne font , à peu près toutes , que de lui demander quelque chose : sa protection , de l'aide , du courage , etc...etc...
Qui pense à prier pour son ange Gardien ?

Ce serait la moindre des choses , tout de même , non ?
Il nous supporte tous les jours .
Il ne se fâche pas quand nous le harcelons , pas plus qu'il ne boude si nous ne lui disons ni bonjour , ni merci .
Il a une patience ....d'Ange !
Il mérite bien une petite prière ! Et notre politesse . Et notre reconnaissance . Et notre affection . Na .
NDLR  : même notre ami bouddhiste est d'accord : il trouve qu'alors on est " en justesse " avec soi-même et la création .
Comment prier pour son Ange ? En disant des mots tout simples , comme toujours !
Et , pour réjouir votre coeur , et vos yeux aussi , voici le lien d'une page extraordinaire de beauté et d'harmonie : des tableaux magnifiques qui feront de superbes et bienfaisants fonds d'écran ou écrans de veille :
Retour à l'INDEX
Ecrivez-nous . Participez !
tout sur nous