Voir pages précédentes:  Ste Rita  1 - 2 - 3 - 4 - 5 -
Sainte Rita épouse et mère
Comme celà se faisait à l'époque , c'est très jeune (14 ans ) que Rita fut fiancée . Ses parents le désiraient , le vieil ermite de Rocca Tamburo lui avait expliqué qu'une vie familiale exemplaire aussi pouvait vous mener au Paradis , rassurée , elle avait accepté ...et tomba sous le charme de l'heureux élu .
Celui-ci s'appelait Paolo di Ferdinando Mancini . Il était officier (ah , le prestige de ...l'armure ! ) et  commandait la garnison de Collegiacone ( 50 hommes ) non loin de là .
Jeune et bien fait , de bonne famille ( il était Gibelin )....il avait pourtant un défaut ; un gros défaut : son caractère . C'était un irrascible , un "mauvais" , un "teigneux" . A côté de celà , c'était un grand coeur et il aima très sincèrement Rita .
On fit les choses en règle : la jeune fiancée reçut d'abord une robe modeste et sobre , puis une autre , magnifique , des épingles de fête , des colliers et des ceintures ...avec de superbes coffres pour les contenir .
Un anneau fut réalisé , représentant 2 mains qui s'étreignent (il existe encore et est conservé , dans le couvent , dans un reliquaire entouré de 2 ailes d'ange ) et on grava à l'intérieur une jolie formule : " en gage d'amour sincère et de fidélité "...et Rita devint la Signora Rita Lotti-Mancini en 1387 en l'église de San Montano .
Paolo et Rita habitèrent une toute petite maison , à l'entrée de Roccaporena , tout près de la maison de ses vieux parents , qu'elle put ainsi continuer à aider . Dans cette maison , Rita vécut dans l'amour de son mari , mais aussi dans la prière , vouant différents points de sa maison aux lieux de la Passion du Christ .
Le caractère difficile de Paolo ne facilita pas la vie commune mais Rita , par sa douceur et par la prière , arriva à l'adoucir . Deux garçons jumeaux nacquirent en 1391 : Giangiacomo et Paolo Maria , qui  furent baptisés , comme leur Maman l'avait été , en l'église Santa Maria della Plebe . Ils étaient heureux .
Le caractère de Paolo ne s'était adouci ( grâce à Rita ! ) qu'en famille . A l'extérieur il se comportait avec morgue et avec hargne et se fit de nombreux et redoutables ennemis .
Ce qui devait arriver arriva .
Hélas !
Un soir qu'il rentrait à Roccaporena après une longue garde dans la forteresse , un violent orage éclata (ils sont terribles dans des montagnes encaissées comme à Cascia ) . Le pont qui surplombait l'impétueux Corno fut emporté . Paolo décida de faire le détour par un sentier escarpé .
Près du moulin de Poggiodomo , un groupe de ses ennemis jurés l'attendait . Il était désarmé . Il était seul . Aveuglés de rancune et de haine ils l'ont poignardé de multiples coups .
Ses derniers mots furent recueillis par un homme qui avait vu la scène de loin et qui accourut près de lui . Paolo pardonnait à ses assassins ! Paolo aimait Rita et ses enfants ! Rita lui avait ouvert le Ciel .
Accourus , mais trop tard , Rita et ses enfants pleurèrent sincèrement cet époux et ce père bien aimé .
Rita , elle aussi , pardonna aussitôt . Elle essaya même de cacher le sang aux yeux de ses enfants pour qu'ils puissent pardonner à leur tour .
Mais ils ne pardonnèrent pas . Devenus adolescents et sensibles aux exigences de "l'honneur-vengeur" comme le voulait cette époque de furie et de vendetta , et poussés par la famille de leur père , les Mancini ,ils ne rêvèrent bientôt plus que de meurtres et de vengeance .
Terrassée de douleur , condamnée par l'opinion des gens "comme il faut" (et notamment les Mancini ) à cause de son pardon à ceux qui avaient tué son mari , Rita pria .
Ses enfants n'étaient plus que haine et formaient des plans pour tuer à leur tour .
Rita pria , pria , pria.....
Elle comprit qu'elle allait perdre ses 2 fils :  ils allaient venger leur père en tuant à leur tour ...et  seraient jugés( et mis à mort ) pour assassinat car ils venaient d'avoir 14 ans et étaient donc reconnus responsables , selon les lois en vigueur .
Sa prière prit alors un autre tour : perdus pour perdus , que ce soit sans avoir donné la mort et s'être damnés !


Moins d'un an après la mort de leur père , les deux garçons moururent de maladie , l'un après l'autre .
Rita (qui avait perdu ses parents depuis peu )  restait seule .
Plus de famille , tous ceux qu'elle avait tant aimés étaient morts .
Plus d'amis : veuve non-vengée ...elle n'était plus "fréquentable" .
Rita était seule . Rita pleurait les siens ...
Rita allait entrer dans la vie religieuse .(page suivante)
Page précédente           Page suivante
Participez à la Page Tendresse : très simple , un petit mail de 2 ou 3 lignes suffit à faire des heureux .
tout sur nous :
Naviguez sur le reste du site , zinzinabulez !
Retour à l'INDEX