LE  PASSANT

Bonjour Seigneur , c'est moi et j'ose à peine entrer .
Souvent , je veux Vous parler, je ne le fais pas .
Souvent , je veux Vous prier , mais , çà , je ne sais pas .
Et pourtant me voilà . Ai-je bien fait d'entrer ?

Je ne pense à prier que quand ça ne va pas .
Quand tout va bien , c'est vrai que je n'y pense pas .
Alors , je suis un peu gêné , évidemment ,
De m'adersser à Vous , comme ça , comme "en passant" .

Et puis , ça m'intimide , cette obscurité .
Je ne sais que Vous dire . Je ne Vous entends pas .
Je m'assieds simplement , si Vous le permettez ,
Quelques minutes avant de reprendre mes pas .

Ce que je porte est lourd , je veux m'en décharger ;
- Mon Dieu ,comme elle devait être lourde , Sa Croix ! -
La vie de tous les jours dans ce monde en danger
Rend le chemin vers Vous de plus en plus étroit .

©
Si je savais prier , je Vous l'expliquerais ,
Et toutes nos misères , oui , je Vous les dirais :
Celles de ceux qui sont vraiment dans le malheur
Et celles de ceux qui gaspillent leur Bonheur .

Mais je ne dis rien : maintenant je me sens bien ,
Je n'ai plus ce fardeau qui pesait sur mes reins...
Il fait calme , il fait bon , je me sens à l'abri ;
J'écoute le silence que ne trouble aucun cri .

Un vrai silence . Assourdissant silence .
Car Vous m'obligez peu à peu au Silence ,
Parce que dans l'ombre une flamme palpite
Qui dit " Il est bien là..." tout bas à mon âme .
Alors , tout me redit que Vous êtes bien là
Et que Vous avez toujours , toujours , été là ,
Vous , CELUI QUI EST depuis le Commencement ,
Que je le sache ou non , comme ça , "en passant" .

Je venais Vous parler , O Vous qui m'attendiez !
Je venais Vous aimer , O Vous qui m'attendiez !

J'ai repris mon chemin et Vous êtes encore là ,
Je le sais , je le sens , car tout au fond de moi
Il y a maintenant une petite voix
Qui m'appelle souvent et me dit : " JE  SUIS  là... " .


édition du  1er septembre 2002
retour à PRESENTATION
écrivez-nous , SVP , dites-nous si nous vous avons apporté  un moment de calme .
retour à l' INDEX
Laconisme ?
Comme demandait une dépressive à notre bon docteur qui partait en vacances :
- Surtout , Docteur , écrivez-moi ! Même en style télégraphique , mais longuement ."
A ce propos , savez-vous d'où vient le mot laconisme ?
 du latin laconicus (ou du grec lakonikos , pour avoir l'air d'en savoir long !) qui veut dire "à la manière des Laconiens" (qui , comme chacun sait , étaient les Lacédémoniens...habitants de Sparte !...réputés peu bavards , sobres , etc , etc...de joyeux drilles , quoi )..ouf , ça fait du bien de rafraîchir sa mémoire de temps en temps. C'est tout de même un mot de la langue Française utilisé depuis 1550 environ .
Court , mais résistant .


Et pendant ce temps là...ils en ont des idées , nos amis Italiens ! (nous vous reparlerons très souvent de l'Italie , regardez les INDEX , parce que Lulu y va en vacances tous les ans )
* à Corleone , (terre du "Parrain" selon Francis Ford Coppola ) à 50 km de Palerme , on redore l'image du pays : l'ancien maire et le consul honoraire du Danemark ont eu l'idée d'accueillir gratuitement pour quelques jours les jeunes danois venant se marier dans leur commune !

* à Almé , près de Bergame (Italie du Nord) , pour recueillir les fonds nécessaires à la rénovation d'une ancienne et belle église , le maire...et le curé s'offrent comme cibles d'un stand de tartes à la crème !( 1 € la tarte ...ils n'ont pas fini .).
Peppone et Don Camillo n'auraient pas fait mieux .



C'est tout de même sympathique , des gens qui cherchent à faire quelquechose .
Qui a dit :
"une chose est réputée impossible , jusqu'au moment où arrive un idiot qui l'ignore...et qui la fait "  ?
 Courage , si vous avez une idée , mettez tous les atouts de votre côté...et allez-y !

On n'agirait jamais , si l'on considérait le poids immense des choses et la faiblesse de l'homme ....(...) La destinée est instable , une chiquenaude crée un monde nouveau .
                                     Alain . Propos sur le bonheur .