En Italie , à Crémone , un homme est célèbre pour sa bonté ...et il porte un nom vraiment incroyablement prédestiné : Omobono !
Vous pensez bien que notre Lulu , dans son voyage  ( Piacenza , Brescello , Lodi ,... )a voulu le voir . Elle est donc allée à Crémone , ce n'est pas loin de Piacenza , à moins de 100km à l'est de Milan .
La Bonté n'est plus à la mode . C'est un mot que l'on ne prononce plus guère . On parle encore , dans certains milieux , de la bonté de Dieu ; on dit , rarement  et par jeu " si c'était un effet de votre bonté , je voudrais ..." ; on s'esclame parfois " Bonté Divine " ( Victor Hugo dans Ruy Blas ! ) ou plus simplement " Bonté ! " ; au siècle dernier il y avait " la semaine de bonté " ....mais c'est à peu près tout .
Patrie du violon aussi , Crémone ( mais çà , vous irez le voir sur  les nombreux sites qui y sont consacrés sur Internet : tapez "Cremona " ).
Mme Tucenghi n'est pas contente !
Oui ; seulement , il aimait les gens ...alors il s'est mis à distribuer presque tout ce qu'il gagnait ( ce que son épouse a eu bien du mal à accepter , au début comme le montre la "scène de ménage " ci-dessus ; - mais il l'a vite convaincue ! - ).
Omobono ( quel joli prénom , nous n'avons pas l'équivalent en Français !)Tucenghi est né à Crémone en ... ( hum , qui sait ?? vers l'an 1100 ) dans une famille simple , pas très riche et pas noble . Il est devenu tailleur et marchand d'étoffe , et il s'est marié . Une vie bien ordinaire .
Omobono ne résistait à aucune misère , matérielle ou spirituelle . Sa maison était pleine de malheureux , il donnait à pleines mains ( et travaillait un peu quand même pour gagner la vie de tous !! ) ; il enterrait les abandonnés , soignait les malades , consolait les malheureux , apaisait les querelles et les haines .
C'était un croyant fidèle et il est mort le 13 Novembre ( date de sa fête , maintenant ) 1197 , pendant la Messe . C'est alors que ses voisins , ses amis et collègues , ses protégés , se sont rendu compte du caractère extraordinaire de la vraie bonté qui l'habitait   . Il fut appelé " père des pauvres , consolateur des affligés , pacificateur , etc...." et , battant tous les records ( enfin...jusqu'à présent !) fut déclaré "saint " 2 ans après sa mort , en 1199 , par la volonté du peuple ( et l'accord sans réserve du Pape ), lui aussi .
ah , ce Duomo : le campanile le + haut d'Europe (111 m), visible de partout : le "Torrazzo" ( 487 marches ! )
d'abord révéré dans la petite église où il est mort , Omobono repose dans le Duomo de Crémone
Omobono dans sa robe de marchand , dans une crypte éblouissante
le joli petit baptistère
sa merveilleuse façade , ses colonnettes , sa rosace ...et la + grande horloge astronomique du monde
quant aux armes de Crémone-la-guerrière : des bandes de brouillard gris alternant avec des ruisseaux du sang des ennemis d'un côté , et rien moins que le bras d'Hercule de l'autre...elles montrent combien la ville avait besoin de bonté ...et de musique en ses murs !
Croix d'argent massif : 500 kg !
l'intérieur n'est pas en reste : dorures , bas-reliefs , marbres ...
Allez voir la Page Tendresse . Elle est toute simple . Elle est faite de vos mails ( 2 ou 3 lignes , pas plus ) . Vous y trouverez tout ce que d' autres veulent partager avec vous , de joies , d'espoir , de courage ...A votre tour , partagez !
INDEX
* pages 1 à 150
* à partir de la page 151