Mais , qui a cassé...
EXTREME-ORIENT
Ka-Ka-Doi , mandarin militaire , et Ku-Ku ,
Auteur d'un million et quelques hémistiches,
Causent en javanais sur le bord des potiches,
Monosyllabiquant d'un air très convaincu .

Vers l'an cent mil et trois , ces magots ont vécu
A Nangazaki qui vend des cheveux postiches :
C'étaient d'honnêtes gens qui portaient des fétiches
Sérieux , mais , hélas ! chacun d'eux fut cocu .
Êmile Goudeau   Poèmes ironiques
Comment leur supposer des âmes frénétiques ?
Et quel sujet poussa ces poussahs lymphatiques
A se mettre en colère , un soir ? Je ne sais pas !

Mais un duel s'ensuivit . - Ô rages insensées !
Car ils se sont ouvert le ventre avec fracas...
Voilà pourquoi vos deux potiches sont cassées .
Patatras ?... Patatrac ? ...comme vous voulez , toujours est-il que c'est cassé . En miettes . Quoi ? Le vase auquel vous teniez tant peut-être ...O mince , alors !
LE POT CASSÊ
Victor Hugo  L'Art d'être grand-père
Ô ciel ! toute la Chine est par terre en morceaux !
Ce vase pâle et doux comme un reflet des eaux ,
Couvert d'oiseaux , de fleurs , de fruits et des mensonges
De ce vague idéal qui sort du bleu des songes .
De ce vase unique , étrange , impossible , engourdi ,
Gardant sur lui le clair de lune en plein midi ,
Qui paraissait vivant , où luisait une flamme ,
Qui semblait presque un monstre et semblait presque une âme ,
Mariette , en faisant la chambre , l'a poussé
Du coude par mégarde , et le voilà brisé !

Beau vase ! Sa rondeur était de rêves pleine ,
Des boeufs d'or y broutaient des prés de porcelaine .
Je l'aimais , je l'avais acheté sur les quais ,
Et parfois , aux marmots pensifs je l'expliquais .
Voici l'Yak ; voici le singe quadrumane ;
Ceci c'est un docteur peut-être , ou bien un âne ;
Il dit la messe , à moins qu'il ne dise hi-han ;
Ca c'est un mandarin qu'on nomme aussi kohan ;
Il faut qu'il soit savant , puisqu'il a ce gros ventre .
Attention , ceci c'est le tigre en son antre ,
Le hibou dans son trou , le roi dans son palais ,
Le diable en son enfer ; voyez comme ils sont laids !

Les monstres , c'est charmant , et les enfants le sentent .
Des merveilles qui sont des bêtes les enchantent .
Donc , je tenais beaucoup à ce vase . Il est mort .
J'arrivai furieux , terrible , et tout d'abord :
- Qui donc a fait celà ? criai-je . Sombre entrée !
Jeanne alors , remarquant Mariette effarée ,
Et voyant ma colère et voyant son effroi ,
M'a regardé d'un air d'ange , et m'a dit : - C'est moi .
Il paraît que l'anecdote est authentique et figure sur l'agenda de Victor Hugo à la date du 23 mars 1877 . Quatre jours plus tard , il en faisait ce poème .
Quant au vase , ce serait un vase flamand ...mais très "chinois" dans sa décoration . A l'intérieur ...il y avait les lettres de Juliette Drouet !
Page suivante , un autre petit voyage exotique .
Ce site est fait pour vous , parce que tous les jours ne sont pas roses . Quelquefois ...patatrac !...alors , on a besoin de souffler un peu .
Et patati et patata....
aussi étonnant que celà puisse paraître , cette onomatopée bien innocente , qui fait allusion à des bavardages sans importance , a la même racine ( "patt" ) que patatras ! On dit aussi " et patatipatali et patatatipatala"...mais çà , c'est quand on a le temps et la langue bien déliée . A l'origine ( au XVII° siècle ) "patatro" évoquait le bruit du galop ( et non du trot !! ah , ah !...) ou d'une course .
En argot , autrefois , on fisait " faire patatro" pour "s'enfuir" ....mais c'est du passé ....ça s'est fait patatro quoi ....et patatrac , nos souvenirs !
La Page Tendresse est votre oeuvre . Déjà 42 pages d'espoir , de compréhension , de gentillesse , que vous avez faites de vos mails ! Allez voir ...et participez : un mail de 2 ou 3 lignes .
Page précédente    Page suivante
Tout sur nous