Noël de Lumière  ( 2 )
Jolie histoire que celle de Santa Lucia da Siracusa ( Sainte Lucie ! ) que nous avons racontée page précédente .
Une sainteté aussi brillamment  manifestée ne pouvait que marquer profondément cette période mouvementée de l'expansion du christianisme ( elle est "née au Ciel" en 304 de notre ère ! ) .
Aussi , l'histoire de sa dévotion est-elle agitée elle aussi .
Chacun sait la force et la détermination de Venise : Lucia y était ...elle y resta ! Enfin...à peu près . Malgré la prudence bien connue des Doges et de leurs successeurs , Santa Lucia fut victime d'un rapt , il n'y a pas d'autres mots , en 1980 ! On murmure que ce serait Syracuse qui , frustrée , serait venue récupérer "sa" sainte ?...on ne dit rien des tractations fièvreuses mais néanmoins onctueuses qui s'ensuivirent ....mais en quelques jours , Lucia retrouva son église vénitienne ...pendant que ,  bizarrement Syracuse recevait un beau cadeau : quelques os de plus à joindre à ceux qu'elle possédait déjà et la promesse d'un prochain "voyage officiel" de Lucia dans son pays natal . Tout le monde était content .
Riescat in pace ??? Euh.....

Jusqu'en 878 ( soit pendant plus de 4 siècles ) Santa Lucia reposa en paix , si l'on peut dire en raison des milliers de pélerins qui venaient la prier , dans l'église qui lui était dédiée à Syracuse . De multiples églises , monastères et hôpitaux lui étaient également consacrés dans tout ce qui allait devenir l'Italie . Le Pape Grégoire le Grand l'avait d'ailleurs inscrite "au canon de la messe" dès le VI° siècle , c'est dire la gloire qui était la sienne .
Après 878 , les choses commencèrent à s'agiter furieusement . Le duc de Spoleto conquit Syracuse et trouva naturel d'emmener les reliques de Santa Lucia chez lui  , dans les Abbruzze . Mais Otton 1er , empereur saxon eut la même idée quelques années plus tard...et Santa Lucia partit ( en passant par Vérone , dont elle devint la patronne )pour la Germanie..."avec os et pélerins" si l'on peut dire ....d'où l'immédiate et définitive extension de son culte vers les pays nordiques .
Sans que l'on sache trop comment , à cause de "l'invasion sarrasine" ...Lucia se retrouva transportée à Constantinople au X° siècle...d'où les Croisés l'enlevèrent triomphalement en 1204 et la déposèrent à Venise ( d'où elle rayonna aussitôt sur tous les territoires de la Sérénissime , y compris Vérone , qui l'avait déjà accueillie ) .
Les reliques

C'est l'église des saints Gérémie et Lucie , à Venise , qui conserve l'essentiel de la dépouille mortelle de Lucia , dans une magnifique châsse . A Syracuse , cependant , dans une statue la représentant , on conserve pieusement 3 fragments de ses côtes , un doigt , et , depuis 1988 , un fragment d'avant-bras apporté en cadeau par le Patriarche de Venise lors d'une visite à Syeacuse .
On possède aussi , à Venise , le petit voile blanc à rayures safran , la tunique évasée de soie rouge fleurie ton sur ton , et les petites chaussures doublées de satin que portait toujours le corps de la sainte lors de son transfert à Constantinople .( la robe a dû être refaite à l'identique après le "rapt" de 1980 par des religieuses vénitiennes qui durent ainsi mesurer la petite sainte et la revêtir) .
les techniques modernes ont même permis de reconstituer le visage de Lucia , à partir des os de la face
Les Ex-voto
Naturellement , ils sont en forme de petits yeux , en dentelle d'argent , très jolis .
les petits gâteaux du jour de sa fête sont les "uccioli" (les petits yeux) , bénis et mangés ce jour-là pour éloigner les maladies des yeux .
Le culte
Il est  florissant dans les pays scandinaves , où la plus jeune fille de la famille ( la "Lucie" d' un jour ) apporte , pour réveiller ses parents , café et petits divers gâteaux en forme d'yeux , vêtue d'une robe virginale avec une ceinture rouge du sang de la décapitation de Lucia , et une couronne de bougies allumées ; elle est parfois accompagnée de demoiselles d'honneur portant un cierge allumé et non une couronne  , d'une troupe de petits assistants en aube blanche à bonnet pointu orné d'une étoile et de petits lutins portant une lanterne .
A Vérone , à Syracuse , et dans beaucoup d'autres lieux , Lucia est fêtée avec lumière , dans des défilés fervents . Le 16 décembre 2004 , après 1000 ans d'absence , Syracuse a accueilli pendant 7 jours de folie , la dépouille de "sa" santa Lucia dans un enthousiasme indescriptible . On eut beaucoup de mal à la laisser repartir à Venise ...mais enfin , maintenant les 2 cités sont tombées d'accord pour le bien de leur petite sainte ! Tout va bien .
Qui la prie ?
Un nombre immense de gens . Ceux des villes qui abritent des reliques ou des statues , celles dont elle est la patronne , et puis certaines catégories professionnelles ou non : ceux qui souffrent de la vue , les ophtalmos , les opticiens , les éclairagistes , les électriciens , les marins ( pour que le ciel resplendisse des étoiles qui vont les guider ), etc....jusqu'à ceux qui recherchent leur lumière intérieure .
Quelques célébrités l'ont priée avec une particulière  ferveur : la plupart des Papes , Dante , Benvenuto Cellini , Christophe Colomb ( il donna son nom à une ile des petites Antilles qu'il découvrit , comme par hasard un 13 décembre ) ...et beaucoup d'autres .
Avoir pour aide une aussi touchante petite sainte qui n'avait peur de rien , quand on recherche sa propre lumière intérieure , c'est une belle Lumière sur son Chemin .
La "Vie" fait bien les choses , non ? Page suivante : la célèbre chanson !

INDEX pages 1 à 150
INDEX pages 151 à 270

Tout sur nous .
Vos mails apportent Espoir , Paix , Courage , Amitié , sur la Page Tendresse . Pour que ce soit Noël plus souvent pour les autres : s'il-vous-plaît , participez vous aussi à la Page Tendresse !
Mettez-nous un petit mot !