Bonheur et dépression
Page précédente ...nous étions , avec "notre Bon Docteur"  en plein dans "la dépression" .... il est plus que temps d'entrer dans le Bonheur , vous ne croyez pas ?
Et pourtant , la dépression a été à l'origine de bien belles oeuvres.
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis ,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide ,
Où l'Espérance , comme une chauve-souris ,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux ,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux ,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement ,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement .

Et de longs corbillards , sans tambours ni musique ,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir ,
Vaincu , pleure , et l'Angoisse atroce , despotique ,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir .
.../...
Et toi , soeur rêveuse et pâlie ,
Monte , monte , ô Mélancolie ,
Lune des ciels roses défunts .
Magnifique , cher Albert ( Samain ) ...mais...
Mais ...il faut s'en sortir de cette déprime !...et on va s'en sortir .
vous allez voir , le jour va se lever
Très beau , cher Beaudelaire , mais...
Notre cher petit escargot ( notre cerveau en fait ) parcourt ( sans courir , naturellement ! ) son petit bonhomme de chemin et refabrique peu à peu ( et grâce à l'aide indispensable du traitement donné par le Médecin , pour nous aider à passer le sale moment de l'arrêt de nos machines internes ) nos fameuses petites "hormones relativisantes"  , sur lesquelles nous allons nous jeter comme sur une rosée bienfaisante .
C'est le moment ! Le moment de s'aider à refleurir . Bien sûr , on ne peut pas faire de gros efforts , et on n'en a même pas envie ...mais on peut faire de toutes petites choses : chercher les "Petits Bonheurs" .
Voilà pourquoi nous vous avons signalé un bien joli lien : celui des "P'tits Bonheurs de Jeanne"  tout comme nous vous signalons aussi "la Poésie de Francine" ( qui vous enverra - si vous le demandez-  chaque dimanche , un apparemment minuscule "poème-réflexion" ...capable en fait de donner force et soleil à toute votre semaine )ainsi que les "Poèmes de Renée-Jeanne Mignard" où vous trouverez la beauté-absolue , cette "médecine du coeur et de l'âme" ...et même d'autres "petits bonheurs" .
Ne ratez pas ces sites !....ils devraient être subventionnés par la Sécu !
Les "Petits Bonheurs" , en fait ....c'est déjà du bonheur !...c'est par eux qu'on retrouve le chemin du Bonheur ....vous savez , un peu comme "allez , une cuillerée pour Maman , une cuillerée pour Papa , une cuillerée pour le chat , etc..."et on avalait le reste de son assiette .
Là c'est pareil . Un petit bonheur par-ci , un petit bonheur par-là ...et on y reprend goût .
Il faut rechercher les Petits Bonheurs ... même les tout-petits !
Les Parisiens , entendus
Aux riens charmants plus
Qu'au bien-être ,
Se font des jardins suspendus
D'un simple rebord de fenêtre
.../...
C'est qu'on trouve un charme , en effet ,
A ce fantôme de nature ,
Et que le vrai sage se fait
Des bonheurs en miniature .
Albert Mérat .       Les fenêtres fleuries
.../...
Or , ne pouvant redevenir des madrépores ,
Ô mes humains , consolons-nous les uns les autres .
Et jusqu'à ce que la nature soit bien bonne ,
Tâchons de vivre monotone .
Jules Laforgue .     Complainte d'un certain dimanche
...et puis , c'est plus que jamais le moment de redevenir heureux :
LH. Fréchette      Février
Aux pans du ciel l'hiver drape un nouveau décor ;
Au firmament l'azur de tons roses s'allume ;
Sur nos trottoirs un vent plus doux enfle la plume
Des petits moineaux gris qu'on y retrouve encor .

Maint coup sec retentit dans la forêt qui dort ;
Et , dans les ravins creux qui s'emplissent de brume ,
Aux franges du brouillard malsain qui nous enrhume
L'Orient plus vermeil met une épingle d'or .
Folâtre , et secouant sa clochette argentine ,
Le bruyant carnaval fait sonner sa bottine
Sur le plancher rustique ou le tapis soyeux ;

Le spleen chassé s'en va chercher d'autres victimes ;
La gaîté vient s'asseoir à nos cercles intimes ...
C'est le mois le plus court : passon-le plus joyeux !
La Page Tendresse est faite de vos mails . nous sommes admiratifs : quelle amitié , quelle compréhension , vous faites passer ainsi pour les autres , ceux qui n'ont plus le sourire , plus de courage , plus d'entrain . L'amitié , c'est çà , il est vrai .

INDEX des pages 1 à 150
INDEX des p. 151 à 270

Tout sur nous .
Participez ! Un petit mail c'est si peu ...et c'est tellement .