Sieste
Ce petit " moment de calme " consacré à la sieste , page précédente , semble vous avoir bien plu . Alors refaisons une petite sieste ...si c'est l'heure .
La sieste aurait-elle une heure de prédilection ? Mais oui ! "Sieste" vient de l'espagnol "siesta" ( sixième ) et du latin " hora sexta " : "la sixième" ...alors 18heures , l'heure de la sieste ? Pas du tout ! La "sixième heure " à l'horloge du droit canon , ( à l'époque le méridien de Greenwich dormait encore incognito )  ...c'est celle qui suit de 6 heures le lever du jour : C'est MIDI ! ...d'où la tradition , de se reposer , et pourquoi pas dormir un peu , après le repas de midi ( on ne va quand même pas se priver de manger ! ) , surtout quand et où il fait chaud . Juste au milieu du jour : à la méridienne du jour ...d'où le nom de "méridienne" qu'on lui donne parfois ( de même qu'à un canapé ).
Voici une belle méridienne , signée Victor Hugo .
La méridienne du lion Victor Hugo
La paix est sur son grand visage ,
Et l'oubli même , car il dort .
Il a l'altier sourcil du sage
Et l'ongle tranquille du fort .

Midi sèche l'eau des citernes ;
Rien du sommeil ne le distrait ;
Sa gueule ressemble aux cavernes ,
Et sa crinière à la forêt .

Il entrevoit des monts difformes ,
Des Ossas et des Pélions ,
A travers les songes énormes
Que peuvent faire les lions .

Tout se tait sur la roche plate
Où ses pas tout à l'heure erraient .
S'il remuait sa grosse patte ,
Que de mouches s'envoleraient !
Le lion dort , seul sous sa voûte .
Il dort de ce puissant sommeil
De la sieste , auquel s'ajoute ,
Comme un poids sombre , le soleil .

Les déserts , qui de loin écoutent ,
Respirent ; le maître est rentré .
Car les solitudes redoutent
Ce promeneur démesuré .

Son souffle soulève son ventre ;
Son oeil de brume est submergé ,
Il dort sur le pavé de l'antre ,
Formidablement allongé .
Autre sieste : celle de Théodore de BANVILLE
Je veux dormir là toute une heure
Et goûter un calme sommeil ,
Bercé par le ruisseau qui pleure
Et caressé par l'air vermeil .

Et tandis que dans ma pensée
Je verrai , ne songeant à rien ,
Une riche étoffe tissée
Par quelque Rêve aérien ,

Peut-être que sous la ramure
Une blanche Fée en plein jour
Viendra baiser ma chevelure
Et ma bouche folle d'amour .
La sombre forêt , où la roche
Est pleine d'éblouissements
Et qui tressaille à mon approche ,
Murmure avec des bruits charmants .

Les fauvettes font leur prière ;
La terre noire après ses deuils
Refleurit , et dans la clairière
Je vois passer les doux chevreuils .

Voici la caverne des Fées
D'où fuyant vers le bleu des cieux ,
Montent des chansons étouffées
Sous les rosiers délicieux .
Quand Charles Cros rêve...
...et celle de José-Maria de HEREDIA :
Tes yeux , impassibles sondeurs
D'une mer polaire idéale ,
S'éclairent parfois des splendeurs
Du rire , aurore boréale .

Ta chevelure , en ces odeurs
Fines et chaudes qu'elle exhale ,
Fait rêver aux tigres rôdeurs
D'une clairière tropicale .

Ton âme a ces aspects divers :
Froideur sereine des hivers ,
Douceur trompeuse de la fauve .

Glacé de froid , ou déchiré
A belles dents , moi je mourrai
A moins que ton coeur ne me sauve  
Supplication . Le coffret de santal
Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude ,
Tout dort sous les grands bois accablés de soleil
Où le feuillage épais tamise un jour pareil
Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude .

Criblant le dôme obscur , Midi splendide y rôde
Et , sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil ,
De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil
Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude .

Vers la gaze de feu que trament les rayons ,
Vole le frêle essaim des riches papillons
Qu'enivrent la lumière et le parfum des sèves ;

Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil ,
Et dans les mailles d'or de ce filet subtil ,
Chasseur harmonieux , j'emprisonne mes rêves .
...et la petite chanson Créole qui vous invite à la sieste , c'est page 145.
La Page Tendresse , c'est notre idée....mais c'est votre réussite ! Que de courage , de bon sens , d'espoir , vous déversez sur cette page , pour "les autres" , ceux auxquels vous vous sentez reliés par cete "humanité" qui fait la grandeur de notre vie . Un mail ( 2 ou 3 lignes ) suffit .
Page précédente        Page suivante


Tout sur nous .

Ecrivez , participez ! Notre site est fait pour "être" avec vous .