Nous allons vous étonner par la justesse de nos prédictions : aucun des mardi-gras de votre vie ne s'est situé , ni se situera , à un autre moment que dans la période du 2 Février au 9 Mars de l'année en cours .
Forts , non ?
Hum , pas vraiment . On se souvient que Pâques , "fête mobile" , est toujours et immuablement ( jusqu'à maintenant ! ) fixé au premier dimanche qui suit la première pleine lune après l'équinoxe de Printemps - le 21 Mars . Donc , c'est mathématique ( nous , on aime bien les Mathématiques quand ils racontent plein de belles choses ! ), Pâques ne peut être , au plus tôt que le 22 Mars , et au plus tard que le 25 Avril . A partir de là , on trouve très facilement la date des autres fêtes mobiles : elles sont toutes liées entre elles .
Avant Pâques , il y a le Carême . Pendant le Carême , c'est ( ou tout au moins , c'était ) " jeûne et abstinence" .... et pendant 40 jours ! Vous pensez bien que ça a marqué les foules , surtout au Moyen Âge où déjà on ne mangeait pas toujours à sa faim et où l'Eglise faisait une chasse sans pitié aux contrevenants . Pas de viande , pas de laitages : même les malades , même les armées en campagne devaient s'y soumettre . On ne plaisantait pas : en 1595 un décret du Parlement punissait de mort les bouchers qui auraient vendu de la viande pendant le Carême !
Donc , il fallait faire attention ... et on comptait .
Les 40 jours de Carême se terminaient le Samedi Saint , veille de Pâques ... et donc commençaient le Mercredi des Cendres . ( le dimanche suivant s'appelant le dimanche de Quadragésime , tout comme le dimanche précédant s'appelait dimanche de Quinquagésime ).
Alors... avant le mercredi des Cendres ... il fallait en profiter ! Cette semaine-là , le dimanche , le lundi et le mardi ... étaient appelés " Carême-Entrant" ou "Carême-Prenant" ou encore "dimanche , lundi ou mardi gras " . C'est ainsi que l'on décida que ce dernier jour de liberté serait aussi le dernier jour du Carnaval .
En fait , le Carnaval , autrefois , commençait le jour de l'Epiphanie ( 6 Janvier ) : il pouvait donc durer jusqu'au 9 mars , soit de 28 à 66 jours ! Et on profitait bien du Carnaval , à l'époque , si on le pouvait . On mangeait de la viande ( carne ) on dansait et on s'amusait , en prévision du Carême et de ses interdits . On passait même un peu les bornes parfois .... comme pour la Fête de l'Âne ou pour la Fête des Fous .
La Fête de l'Âne
Au départ l'idée était d'honorer l'âne qui avait réchauffé l'Enfant Jésus puis l'avait porté jusqu'en Egypte ... mais les choses se gâtèrent . D'exagération en exagération , on en vint à un "Office de l'Âne " parodie de Messe , qui se passait dans l'église  sans que le clergé local - lorsqu'il n'y participait pas ! - ne s'y oppose parce qu'il laissait exploser la liesse populaire pour mieux exiger son obéissance lors du Carême tout proche  . L'âne était travesti d'habits quasi religieux et on répondait par quolibets , bruits divers et tintamarre à chacun de ses hi-hans ! La foule s'amusait et y trouvait une "liberté" qu'elle ne retrouverait plus de toute l'année .
La Fête des Fous
Dans le même esprit de débordement burlesque avant la grande pénitence , le clergé se prêta avec innocence à cette parodie .  Il faut reconnaître aussi qu'il était - excepté le haut de la hiérarchie - proche de ce peuple auquel il se mêlait souvent pour le secourir ou le défendre , comme par le droit d'asile ou le tronc des pauvres .
Au départ , ce furent les jeunes séminaristes qui prirent la place du clergé et amusèrent tout le monde . Et puis la "Confrèrie des Fous" prit la place , élut un Pape des Fous ( parfois un Evêque des Fous)...et celà tourna peu à peu à l'orgie ; l'autel servait de table pour un festin , on chantait et on dansait dans l'église ... Celà faisait vraiment désordre , c'est  le moins que l'on puisse dire ....mais celà dura dans certains endroits jusqu'au XVIII° siècle ! ( en fait la date et les modalités variaient beaucoup d'une région à l'autre ) .
... et pour les linguophiles :

Vous avez le choix  ! Carneval viendrait de :
*** carnem levare ( enlever la viande )
*** carni vale  ( adieu à la viande )
*** carni levamen  ( viande réconfortante )
*** currus navalis ( char en forme de bâteau ... comme on en voyait déjà au temps de Babylone , pour les fêtes de la fin d'hiver ! )
*** carnobal : (espagnol ) ( le bal des "cornus" , ceux qui sont costumés en cerfs ou en chèvres ! )

Quant au "masque " .... en langue lombarde , ce serait ... un revenant , un spectre !

Page suivante , on parle du "charivari" ( "qui fait mal à la tête ")...sans "se prendre la tête " .

A propos du Carnaval :
Le pluriel des noms en "al" ....ça vous dit encore quelque chose ?
Nos neurones actuellement survivants sont d'avis que :
les noms en "al" font leur pluriel en "aux" sauf ( la célèbre exception qui confirme la règle ! ) bal , cal , carnaval , chacal , festival , pal , régal . De quoi coller enfants et petits-enfants ... tant que "la réforme de l'orthographe" tant de fois annoncée n'a pas été promulguée . Ce sera sûrement amusant ; tout comme ce le fut  d'entendre , à l'occasion des fêtes de l'An 2000 célébrées à Paris , un éminent ex-ministre de la Culture dénigrer ce spectacle qu'il n'avait pas créé lui-même , en disant que les "combâts navaux " ça n'avait rien de bien nouveau !!!
Un diaporama de Carnaval ?

Quel est le plus beau Carnaval ?
Mais , chacun a son charme et ses beautés ! Préférez-vous Venise et sa somptuosité , Rio de Janeiro et son exubérance , Viareggio et son humour politique grinçant ?... ou celui de votre ville , tout simplement ?
Alors , n'oubliez pas Internet . Il est bien probable que vous allez trouver de superbes images ou même des diaporamas . Il vous suffit de taper  " Carnaval " + le nom de la ville qui vous intéresse , et vous trouverez des merveilles .
.... le  "charivari "  du bal des Ardents ... c'est page suivante !
Vous n'avez pas osé jusque là ? N'hésitez plus : un mail de 2 ou 3 lignes pour enrichir la Page Tendresse .
Page précédente      Page suivante

INDEX                Tout sur nous ?

*** Dire "Merci" à Sainte Rita
*** autre Ex Voto
Pour nous écrire , c'est tout simple : un clic ! unmomentdecalme@aol.com