Vous savez que nous sommes de grands sentimentaux et que nous n'aimons rien tant que les belles histoires ( nous vous en avons raconté beaucoup , regardez les Index ) et surtout les histoires d'amour ; encore plus quand elles sont authentiques .

L'histoire ci-dessous est rigoureusement authentique .
Elle s'est passée il y a moins de 10 ans en Bresse , région que nous connaissons bien ( voir : Ars , le Chien d'Fonsine , la fontaine Parasard , etc...).
Voici l'histoire de...Marthe et d'Yvon ( enfin , appelons -les comme çà ! ).
Marthe a 70 ans ( bien sonnés ...mais elle est coquette et n'avoue jamais ).
Elle est arrière-grand'mère , veuve , retraitée ...et rousse . Elle vit "en ville" ( à Bourg-en-Bresse).
Yvon est son "conscrit" comme on dit là-bas ( né la même année ). Veuf , il vit de sa petite retraite dans une vieille maison en plein champ non loin de Bourg . C'est un brave homme .
Comment se sont-ils rencontrés ?
Ce sont des amis - bien intentionnés- qui ont organisé la rencontre , au marché de Bourg , un samedi .
Ils ne s'étaient pas trompés : ces deux-là allaient très bien ensemble , on s'en aperçut vite .
Yvon a plu à Marthe , et Marthe a bien plu à Yvon .
Puis il y eut quelques bons déjeûners , les grenouilles , le poulet de Bresse , la cochonaille et le fromage blanc à la crème cimentant très vite l'amitié , comme chacun sait .
Alors ? Eh bien , naturellement ils se sont revus . Pour une petite promenade d'abord : aller voir les beaux étangs des Dombes , aller chercher les mousserons dans les prés ....rien que de bien innocent .
Il y eut badinage  - à l'ancienne , c'est si charmant - et quelques lettres de plus en plus tendres de la part d'Yvon qui envisageait déjà une nouvelle hyménée - à la bressane , c'est plus gourmand !
Marthe remit du rouge à lèvres . Yvon fit un régime .
Et alors ?
Alors , alors ... Marthe prit carrément peur  .
Elle repoussa délicatement les avances d'Yvon . Rien n'y fit .... il disait lui-même que maintenant.... il "soufflait" le feu !
Comme celà ne refroidissait pas son soupirant , elle le traita de :
...vieil âne bâté et de vieux fou...Echec
La situation semblait sans issue : voilà qu'Yvon venait faire le guet en-bas de l'appartement de sa belle ... avec des yeux de cocker mélancolique . Vous imaginez ? Tout çà au vu et au su de tous ....et les langues vont vite dans une petite ville !
Piqué au vif , Yvon se mit alors à répandre généreusement les pires histoires au sujet de Marthe . Messaline , à coté , faisait figure d'Enfant-de-Marie !
C'est à coup de marteau qu'elle voulut lui faire entrer dans le crâne que tout était fini . Celà lui valut 3 mois de prison avec sursis . Ah mais !!
Mais la belle Marthe avait de la ressource . Fouillant dans les affaires de son défunt mari , elle trouva justement...ce qu'elle pensa devoir faire son affaire et toute contente , partit pour la fermette d'Yvon .
Il fallait agir . Vite et sans faiblir . Le fusil de chasse de son défunt mari y pourvoirait .
Mais ... Marthe prit très mal la chose . Très mal . C'était une erreur judiciaire - selon elle .
Elle cogita !
Et c'est ce qu'elle fit .  La voiture garée au coin d'un champ voisin , elle arriva à pas-de-loup . Yvon était en train de manger une bonne soupe des légumes de son jardin .
elle épaula ... et tira  à travers la vitre .
Pan !
" Blessure superficielle seulement " dit le docteur .  Il ne fut pas très difficile de retrouver la coupable : enlisée dans le champ elle avait dù se faire dépanner par le garage voisin !
Vous voyez , hein , on dit qu'il ne se passe rien à la campagne !... çà dépend où .
Yvon sursauta .  - Ah , sacré nom de nom , encore ce bon sang de tube au néon ! je m'en vais en changer !" s'écria-t-il en ramassant son chapeau soufflé par le coup , avant de s'apercevoir qu'il saignait du front !
Tout sur nous ?
*** Dire Merci à Sainte Rita
*** autre Ex Voto de remerciement
*** Lire la Page Tendresse ?
*** Et l'enrichir ( 2 ou 3 lignes , pas plus ! )