Aujourd'hui , il est question de regrets .
Pas les "regrets éternels" ...qui , en fait , n'existent vraiment que taillés dans la pierre , non le regret banal , bien différent du remords ( ce "tourment moral causé par la conscience d'avoir mal agi" comme disent les bons dictionnaires ).
Pourquoi avoir choisi ce sujet à première vue barb-ant et même ré-barb-atif du regret ? Comme toujours , parce que , dans notre vie quotidienne , nous avons été frappés ces jours-ci par des exemples qui nous ont semblé illogiques , inutiles , voire dangereux , de la chose . Vous allez voir .
1er exemple : le "Monsignore" de Micheline .
Micheline n'est plus jeune , elle affiche près de 90 ...printemps qui régressent actuellement à toute allure ...vers 91 gros hivers  ; nous l'aimons bien tout-de-même , celà va sans dire .
Depuis quelques temps , elle ne rate pas une visite ou un coup de téléphone pour raconter  "quel regret elle a de ne pas être allée voir Monseigneur X.... plus souvent puisqu'il le lui avait proposé ....et maintenant , il est mort " achève-t-elle inconsolablement .
Certes , certes ...mais quelle est l'histoire ?
Eh bien l'histoire est que Micheline , épouse de diplomate  , eut l'occasion de rencontrer à Rome , il y a des dizaines d'années , dans un dîner d'ambassade , un jeune évêque appelé par la suite à venir couronner sa brillante carrière à Paris .
Au cours de cet unique  dîner , leur entretien avait été charmant , elle ,  étant dotée d'une culture très étendue , et lui , d'une onction toute "vaticane" .  
- Il est possible que je passe quelques années à Paris , venez donc me voir alors , ce sera un grand plaisir de reprendre notre conversation , chère Madame " avait dit le prélat . En effet , il vint en poste à Paris , tandis que Micheline poursuivait sa vie luxueusement errante et mondaine . Elle ne le revit jamais .
Questionnée , elle ne peut que dire que la conversation entre eux deux fut "charmante" ... mais il ne semble pas que l'homme d'église ait fait alors de gros efforts pour parfaire la culture religieuse de son interlocutrice  , pas plus que de lui laisser une impérissable ligne de conduite capable de règler désormais chaque instant de sa vie . Ce n'était ni le lieu , ni le moment .
Alors ?
Alors , bel exemple de "regret menteur " !
Bien sùr , les deux se sont rencontrés  et se sont parlé ....mais une conversation "charmante" et néanmoins mondaine vaut-elle un tel regret ? La première ( et unique ) conversation n'a absolument rien appporté à Micheline - si ce n'est le plaisir d'avoir rencontré une personne connue et sympathique . Qu'auraient apporté d'autres rencontres ? Peut-être une grande richesse spirituelle ?...  peut-être aussi rien du tout . Il n'est pas raisonnable de se laiser tourmenter par un regret ,dans de telles conditions . A notre avis .
 Elle avait une vague invitation , qu'elle n'a pas cru bon d'utiliser , et , manifestement , celà ne lui a pas manqué , pendant toutes ces années .... alors ....
2ème exemple : les études de Jacky
Contrairement à Micheline , Jacky est jeune ( il va avoir la  trentaine ) . Il fait du "télé-marketing" ( vente par téléphone ) , il est marié , un enfant , une voiture , un téléphone qui envoie tout seul ses photos , etc.... Tout va bien . Cependant Jacky a une habitude qui nous ....étonne un peu , pour rester polis .
A la première occasion , surtout en présence d'autres jeunes de son âge dotés d'emplois nettement mieux rémunérés , Jacky raconte doctement , qu'à 20 ans " il a fait son choix : la vie active , le terrain , l'effort et la réussite ! " Tout-le-monde opine , et Jacky ajoute modestement  " j'ai quand même un petit regret , celui de ne pas avoir poussé mes études plus loin ; mais , tout compte fait , je n'ai vraiment pas à me plaindre !..." ajoute-t-il content de lui .
Alors ?
Alors , pas mal non plus , comme menteur , ce regret-là !
Jacky est-il victime ... ou a-t-il ainsi réécrit l'histoire , son histoire ?
Parce que , pour tout vous dire - nous , nous l'avons connu ado -  il aurait été bien incapable de faire quelque étude que ce soit ! Il a essayé , après un bac arraché à l'adversité vers 19 ans , diverses voies ....toutes en cul-de-sac .
Vraiment : aucun regret à avoir ...sinon peut-être celui d'avoir passé plus de temps vautré devant la télé plutôt que penché sur ses cours ....
Ce "regret-là" , c'est un regret-menteur !
On espère bien qu'il n'y croit pas !!
Vous commencez à nous voir venir , n'est-ce-pas ?
Cependant , nous avons encore un exemple ( le plus beau ! ) à vous citer .
Mais , çà , ce sera page suivante .

*** dire "Merci" à sainte Rita
*** autre Ex Voto de remerciement
Ecrivez , participez : unmomentdecalme@aol.com
Ce sont vos mails ( pas plus de 2 ou 3 lignes , SVP !! ) qui font la Page Tendresse , pour aider les autres .... et ça les aide .