Tempêtes , ouragans , cyclones , la nature se déchaîne et se tord en tous sens . La vie de certains humains semble bien faire la   même chose parfois .
Nous avons déjà  parlé du "retour au port " . Aujourd'hui , c'est en regardant les petits jardins qui nous entourent que nous avons réalisé certaines choses . La Vie nous étonnera toujours . Elle s'obstine , et elle gagne !
Un poète a dit : " ça fait tellement plaisir au Soleil de voir une jolie fleur qui a résisté aux assauts de la tempête !"
Quand l'orage est passé , la terre exhale des parfums forts et un peu étranges , comme si elle les avait retenus et protégés dans ses entrailles . Les fleurs  - celles qui ont résisté - sont lourdes encore de gouttes de pluie mais resplendissent .
On croit que ça ne finira jamais , et que , de toute manière , on ne s'en remettra pas . C'est à craindre , si on ne décide pas de "reprendre vie " ....comme une petite plante malmenée .
Pour la plante , c'est instinctif , naturel ; c'est la sève qui reprend son chemin .
Pour l'humain , c'est plus compliqué ; l'instinct est là ....MAIS il y a beaucoup d'obstacles à la remontée de la vie : l'habitude d'être malheureux ,  la perte des repères de la vie qui a continué - comme si , de retour d'un voyage lointain on trouvait dans les journaux et à la télé , la référence à des évènements qui se sont déroulés pendant que l'on n'était pas là ... c'est dangereux , çà .
Tout fiers avant l'orage , ces lupins ... un peu secoués mais pleins d'espoir après !
Merci à Claude d'avoir photographié son jardin pour nous . Allez donc voir son si joli site : " La bande à Léo "  c'est une merveille .
Quand l'épreuve est finie
Quand l’épreuve est finie et que la vie reprend ,
On s’aperçoit que rien , rien , n’est plus comme avant .
Malgré tout , la vie a continué . Sans vous .
Il faut redémarrer , se mettre à flôt . Sans goût .

Le cœur n’a plus le rythme . Le corps ne suit pas .
Sans un violent effort on ne fait plus un pas .
Et pourtant on voudrait redevenir heureux .
On ne sait plus comment : on oublie peu à peu .

Amis , c’est le moment . Venez donc avec moi !
Vous n’avez pas envie ? Je sais . Pas plus que moi…
Alors , que ferons-nous ?...Puis-je vous demander
De penser à quelqu’un que je voudrais aider ?

Comment lui diriez-vous qu’il va sortir du trou
Parce que le torrent de vie emporte tout ?
Il emporte le Temps , il emporte les pleurs .
Comment lui diriez-vous de re-croire au bonheur ?

Lui conseiller le calme ? Vivre au jour le jour ?
En se fixant un but à la fois , chaque jour :
Tel petit travail repoussé depuis longtemps ?
S’asseoir pour souffler ? Manger en prenant son temps ?...

Regarder la saison , son cycle surprenant
Qui va de pluie en pluie , et puis au grand soleil ?
Se fatiguer un peu pour trouver le sommeil ?
Sourire 3 fois par jour , obligatoirement !

Tout çà n’est pas si mal . C’est même un bon début .
Mais il faudrait encore en faire beaucoup plus .
Et si on lui parlait de Dieu , et de prier ?
Tant pis si ça le choque : c’est pour mieux l’aider .

Dire seulement « Notre Père » … c’est beaucoup .
C’est retrouver sa place , d’un coup , au sein de tout .
Savoir qu’on n’est pas seul … et qu’on ne l’était pas
Même quand , dans le noir , on ne le savait pas .

Vous qui souffrez ou qui avez souffert ,
Aidez les autres à retrouver Notre Père !
Pensez à eux souvent ! Priez pour eux souvent !
Un grand souffle d’Amour : c’est la Vie qui reprend .
Un peu de médecine ?
L'épreuve , physique , mais surtout psychologique et affective n'est pas  rien pour l'organisme entier .
 Ç'est tout l' Être  qui a souffert , lutté , résisté finalement .
Ç'est tout l' Être qui a des cicatrices ( nous avons déjà parlé des cicatrices ) . Il ne faut pas croire que le lendemain de la tempête l'épreuve soit finie , prête à être oubliée .
Non .
C'est un long chemin qu'il va falloir parcourir .
L'un des plus grands dangers est alors la "dépression" .( nous en avons parlé aussi , avec nos mots tout simples  )
Pour l'éviter , il faut agir tout-de-suite .
Pour l'éviter il faut se faire aider, d'une manière ou d'une autre  .
Par un médecin , par un ami ,... même par des petites choses toutes simples comme notre site .
Nous ne sommes pas des spécialistes , mais nous avons vécu , chacun , plusieurs dizaines d'années . Au cours de nos vies , nous avons forcément vu beaucoup de gens traverser des tempêtes . Le poème ci-contre nous a plu parce qu'il emprunte une voie un peu particulière : aider les autres .... avancer vers eux pour sortir de soi ... Pourquoi pas ?
La tempête ne dure pas toute la vie , même si elle semble ne jamais devoir finir .
Elle est un phénomène "naturel" , dans toutes les vies .
Elle est une rude épreuve ... mais il y a un "après" à chaque tempête .
Souvenons-nous-en pendant qu'elle se déchaîne .
Page Tendresse
Vous avez de la force et de l'espoir en vous . Ne gaspillez pas : mettez-les sur la Page Tendresse ! ( un mail de 2 ou 3 lignes )
Dire « Merci » à Sainte Rita
Autre Ex Voto de remerciement