Vous connaissez nos pages d'Ex Voto :  Dire « Merci » à Sainte Rita et  Autre Ex Voto de remerciement .
C'est un grand bonheur , de voir la gratitude de tant de gens s'exprimer ainsi . Faute de place ( nous le précisons à toutes les pages), nous ne prenons que des "Ex Voto" , c'est-à-dire des remerciements et jamais d'intentions de prières , qui sont des demandes et non des remerciements .
Parmi les intentions de prière qui nous parviennent cependant ( mais que nous ne pouvons pas publier ) il en est une qui nous ... heurte profondément .
Cette demande , c'est :  " Envoie-moi un signe ! "
Sans doute avons-nous tort d'être heurtés par une telle demande ... mais c'est ainsi .
Elle nous rappelle le fameux :  " Dis , tu m'aimes ? "  si dangereux dans une reltion amoureuse .
Le plus souvent , c'est une question de femme  : dans Roméo et Juliette , l'Arlésienne , la Périchole , les Chansons de Bilitis ... on la pose et re-pose .
Dans Cyrano de Bergerac , c'est le maladroit Christian qui suppplie  " Dis-moi , Roxane , que tu m'aimes ..." et manque de se faire chasser de sous le balcon d'où , fort heureusement , Cyrano pourra dire les mots qui s'envoleront moins lourdement vers le coeur de Roxane .
Et que dire du succès phénoménal  de la chanson de Chimène Badi ( paroles Jean-Félix Lalanne)
"Dis-moi que tu m'aimes
Ça me suffira
Dis-moi que tu m'aimes
Et ça suffira
Et ça suffira "
Mais qu'ont-ils donc ?
Il existe même une vieille mélodie ( sur laquelle nous ne pouvons plus mettre de titre  !... c'est l' âge !...) qui disait :
" Dis-moi que tu m'aimes ,
Dis-le moi toujours ,
Quel plaisir extrême ,
Quel chagrin d'amour ....
Mens ! mon cher amant , .......
Voilà qui bât tous les records .
Assez maladroit , pour ne pas dire pitoyable .
Charles Aznavour  non plus ne résiste pas ... mais ....
Dis-moi que tu m' aimes
Dis le moi si même
L' amour est sans avenir      
Ils (ou elles ) devraient avoir le sourire radieux de celui qui aime ....eh bien , non ! ...ils ont des yeux de toutous tristes !! C'est vraiment réussi !
L'excellente Claude Sarraute a écrit , il y a quelques années , un petit texte très clair là-dessus :
Est-ce que tu m’aimes ?
— Pourquoi tu me demandes ça ? Tu as envie de quelque chose ou quoi ?
— Tu vois comment tu es ! Je te demande ça parce que j’ai envie que tu me le dises et toi, tu vas tout de suite imaginer que j’essaie de te soutirer un truc. C’est vraiment nul !
— Ecoute, si je suis nul, qu’est-ce que ça peut te foutre que je t’aime ou pas ?
— Pourquoi tu le prends sur ce ton, enfin Jacquot ? C’est plutôt gentil, non ? ça prouve que je tiens à toi, que j’ai besoin d’être rassurée, que…
— ça prouve que tu me cherches, voilà ce que ça prouve. Non, c’est vrai, suffit que je me plonge dans un dossier ou que je regarde le foot à la télé pour que tu viennes m’asticoter avec tes questions à la con, toujours les mêmes : “Tu m’aimes, dis ? Grand comment ?” Comme si tu ne le savais pas !                         Claude Sarraute
Et des signes , il y en a !
Nous pensons même   que CHACUN de nous en reçoit des tonnes et des tonnes tout au long de sa vie , mais que bien peu savent , osent ou acceptent de les voir .
Il faut être assez humble pour voir ces signes . Alors , ils resplendissent , bien que ( ou parce que ? ) n'ayant pas été demandés . En voici un magnifique :
pendant que nous rédigeons cette page , nous recevons l'Ex Voto suivant pour notre page "Dire Merci à Sainte Rita " :
Sainte Rita, après presque deux ans de chômage, je t'ai appelée et j'ai trouvé un emploi. Et lorsque , deux ans après , mon entreprise a fait faillite, je t'ai priée et tu m'as permis de retrouver un nouvel emploi. Merci d'avoir aussi donné des signes de ta présence ( travail dans une vigne, avec des abeilles ).
Ni notre lecteur ni nous n'avons demandé le moindre "signe" .
Nous ne pouvons donc que "dire merci" à notre tour ..;et partager avec vous .
Ne demandons pas de signe !
Ne demandons rien , tout nous est donné .
Et pour rire un peu , en voilà un , de signe !!
Bon chevalier masqué qui chevauche en silence   Verlaine
Ah , ah , ah !!
Bon chevalier masqué qui chevauche en silence,
Le Malheur a percé mon vieux coeur de sa lance.

Le sang de mon vieux coeur n'a fait qu'un jet vermeil,  
Puis s'est évaporé sur les fleurs, au soleil.

L'ombre éteignit mes yeux, un cri vint à ma bouche
Et mon vieux coeur est mort dans un frisson farouche.

Alors le chevalier Malheur s'est rapproché,
Il a mis pied à terre et sa main m'a touché.

Son doigt ganté de fer entra dans ma blessure
Tandis qu'il attestait sa loi d'une voix dure.

Et voici qu'au contact glacé du doigt de fer
Un coeur me renaissait, tout un coeur pur et fier

Et voici que, fervent d'une candeur divine,
Tout un coeur jeune et bon battit dans ma poitrine !

Or je restais tremblant, ivre, incrédule un peu,
Comme un homme qui voit des visions de Dieu.

Mais le bon chevalier, remonté sur sa bête,
En s'éloignant, me fit un signe de la tête

Et me cria ( j'entends encore cette voix ) :
" Au moins, prudence ! Car c'est bon pour une fois. "
NB : et les "signes" des autres , notamment leurs appels au secours ?.... eux non plus , nous ne les voyons pas toujours .
Ecrivez , participez : unmomentdecalme@aol.com
Un mail de 2 ou 3 lignes , SVP , pour aider ceux qui viendront y chercher un peu de chaleur .
Dire « Merci » à Sainte Rita
Autre Ex Voto de remerciement