...pour tous.

                ©
" La fête à tout le monde "...

Maman explique à Théo ce qu'est la Toussaint .
Le soir , il accueille Papa avec des bonds de joie :
   - Papa , ça va être la Fête à tout le monde !!
Pourquoi ne pas faire comme ce Théo qui a tout compris ?
La Toussaint , ce n'est pas triste .
Ce n'est pas triste du tout .
C'est la fête de tous les Saints ...et le lendemain , le "Jour des Morts" c'est la fête de ceux qui ne sont plus sur cette terre .
La fête , pas une nouvelle mort !
C'est le jour où il faut , plutôt que de les pleurer , leur envoyer des pensées d'amour , de tendresse , de respect , de reconnaissance .
Vous parlez d'une fête , ne leur envoyer que des larmes !...
...alors , changez !
Il n'y a que vous qui puissiez décider de vivre autrement la fête de tous ,... tous les saints ,... tous ceux que nous avons connus et aimés (ou pas assez aimés !...il ne faut pas oublier ceux-là).
N'oubliez pas : ce n'est que  "dans l'imagination des survivants que les morts n'arrêtent pas de mourir " (Alain , Propos sur le Bonheur).
Toi et moi

Toi et moi , seuls l'un près de l'autre ,
                     seuls au milieu des autres ,
                     sans que nos mains se tiennent ,
                     sans que nos yeux se croisent ,
                     comme au pied de cet autel où un jour nous nous sommes unis , dans le silence de nos coeurs et de nos âmes :
*** nous pardonnons en un instant toutes les peccadilles nées du quotidien trop exigeant qui nous a fait oublier , parfois , l'essentiel;
*** nous oublions à tout jamais les manques et les maladresses , de même que les moments de doute , d'angoisse ou de souffrance vécus l'un par l'autre ou l'un à côté de l'autre...parce que nous nous aimions trop ou mal ;
*** nous rendons grâce pour le chemin parcouru ensemble , en s'aimant , en étant là , l'un près de l'autre , après les tempêtes comme sous le soleil , avec mille bonheurs partagés à nous repartager maintenant et sans cesse dans notre souvenir ;
*** nous aimons de tout notre coeur ému et fidèle , de toute notre âme qui prie avec ferveur , de tout notre être qui s'unit à l'autre dans l'Universel Amour , la Vie vraie , la Vie qui ne finit pas....
TOUS  LES  DEUX...
                                      Toi qui n'es plus ici-bas ,
                                                    et moi qui reste là ......
  " j'ai descendu dans mon jardin..."
(Note à l'intention des élèves anglais et italiens des professeurs de Français qui nous ont fait l'honneur de signaler notre site à leurs élèves : cette expression est en Français ancien et utilise le verbe avoir...alors que c'est le verbe être qui doit être employé    je suis descendu(e) dans mon jardin....mais c'est le titre d'une vieille chanson que nous aimons tous ! Alors...).
Au jardin ce matin , il y avait des roses .
Je sais , celà n'a rien de rare . C'est ce que j'y ai vu , qui est (un peu) nouveau pour moi : il y avait tout à la fois , des roses épanouies (vous savez , la rose d'automne "plus qu'une autre exquise ") , quelques boutons , et des "fruits" entrain de maturer les graines .
Trois générations sous le même soleil (pâlichon)...comme pour me dire " parle-leur de nous !...nous sommes la vie dans tous ses états , mais la vie qui va...." .


Un peu d'histoire (très peu ).

C'est dès le IVème siècle que les Martyrs les plus illustres eurent leur basilique à Rome où l'on célébrait l'anniversaire de leur "naissance céleste"....mais , des martyrs , il y en eut tellement ...qu'il fallut prendre une décison pour conserver sa fonction urbaine à Rome ...on ne pouvait plus construire sans cesse des églises !... ( d'autant plus que les Catacombes révélaient des milliers et des milliers de restes tout aussi dignes , pourquoi pas , des honneurs réservés aux martyrs "reconnus" ) .
C'est en 835 que le Pape Grégoire IV fixa la date de la fête de tous les saints et martyrs (pour n'oublier personne ! )au Ier novembre...date anniversaire de la dédicace du temple d'Agrippa , dédié , sous Auguste , à tous les dieux du paganisme !!!
Franchement , l'histoire est bien une école d'humilité...si l'on veut bien la regarder avec un peu de recul !
Malheureusement , il semble bien aussi , que nous n'en apprenions ni civilisation , ni humanité .
En cette fête de Toussaint , nous sommes près de vous par la pensée , et près de ceux qui ne sont plus auprès de vous .
....Vous savez , la "prière universelle " , c'est ça . Tout simplement . Il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour y participer , puisque nous le faisons . Il faut seulement aimer .

retour à l'INDEX