...et d'automne

     ©
Eh !...ce n'est que l'automne .
Quelques bourrasques et une poignée de degrés en moins au thermomètre...et certains sautent "allègrement " ( en maugréant , plutôt !) par dessus l'automne .
Mais non : chaque chose en son temps !
Profitez de l'automne : plein de fleurs , de feuilles de toutes les couleurs (au point que l'on qualifie volontiers de "pompiers" les peintres qui reproduisent leurs teintes explosives !...en photo , ça passe , mais le peintre ne peut qu'avoir exagéré !) .
Profitez des tournoiements sonores des hirondelles prêtes au départ , profitez de la brume qui vous fait regarder des collines "japonisantes" pour pas un sou !
L'hiver viendra , avec son sommeil profond nécessaire au renouveau de la nature....mais on n'en est pas là . Il y a encore de jolis soubresauts de beaux jours ...alors , profitez de l'automne !
SOIRS  (Henry Bataille )

Il y a de grands soirs où les villages meurent -
Après que les pigeons sont rentrés se coucher.
Ils meurent, doucement , avec le bruit de l'heure
Et le cri bleu des hirondelles au clocher...
Alors , pour les veiller , des lumières s'allument ,
Vieilles petites lumières de bonnes soeurs ,
Et des lanternes passent , là-bas dans la brume...
Au loin le chemin gris chemine avec douceur...
Les fleurs dans les jardins se sont pelotonnées ,
Pour écouter mourir leur village d'antan ,
Car elles savent que c'est là qu'elles sont nées...
Puis les lumières s'éteignent , cependant
Que les vieux murs habituels ont rendu l'âme ,
Tout doux , tout bonnement , comme de vieilles femmes .
Et Halloween ? ...vous ne nous pensiez tout de même pas assez "vieux jeu " pour ne pas en parler , au moins ?
Quelle mode , quel succès commercial !
Les "publicitaires" se sont donné tant de mal pour étayer leurs campagnes de "souvenirs historico-folkloriques " de cette fête dont l'Europe ne semblait pas se souvenir...qu'il n'y a qu'à taper "halloween" sur n'importe quel moteur de recherche pour trouver...de tout . C'est ce que nous vous laisserons faire !
Par contre , nous nous délecterons de cette belle citrouille :
*** en soupe (tout simple : cuite à la cocotte-minute , passée , un peu de crème et éventuellement un peu de cerfeuil ou de persil et quelques croûtons "pour faire joli" ...et le tour est joué ) ,
*** ou en gratin ( cuite , passée , 3 oeufs battus , de la crème , saupoudrer de râpé...et hop , dans le four !...délicieux .).
*** voire en tarte  ( cuite , passée , sucrée , avec crème et oeufs battus , sur une pâte sablée )
mais il y a aussi des beignets  , du risotto...et probablement bien d'autres recettes .
Et les graines de courge (ou citrouille ) dans le traitement du ténia ?  Vous avez déjà essayé ? (n'essayez pas !!)
Une horreur , paraît-il , selon celui d'entre nous qui a "bénéficié " de ce traitement de choc il y a ...une petite soixantaine d'années (sans pour autant restituer la moindre petite bestiole annelée...peut être elle même défunctée et digérée par lesdites graines ?...). Même grillées , ces graines sont assez peu adaptées à l'espèce humaine et le pauvre "bénéficiaire" décrit une indigestion majeure !...mais à l'époque.....
Nous , nous préférons les (belles ou les petites ) histoires

***le carrosse de Cendrillon (surtout dessiné par Walt Disney !)
***l'utilisation "ménagère" des belles citrouilles pour transporter du vin , de l'eau ou du sel
à propos de sel : les Italiens ( "ces Français de bonne humeur" disait Jean Cocteau ) ont une expresson bien à eux pour caractériser un sot en peu de mots : " il n'a guère de sel dans la citrouille " ! Pas mal vu . Non ?
*** le rôle de flotteur pour les apprentis-nageurs (la coque sèche et évidée flotte très bien ) .
...et l'histoire que racontaient les anciens peuples d' Amérique Centrale :
Un homme riche venait de perdre son fils unique . Pour lui donner une sépulture à la mesure de son chagrin , il le fit placer dans la coque évidée d'une immense citrouille dorée , que l'on porta au pied d'une montagne à l'écart de tout habitant .
Voulant un jour voir les restes de son fils , il partit et ouvrit le sommet de la citrouille  : il ne vit que des poissons et des baleines nageant dans un océan , et , troublé , repartit très vite...mais commit l'imprudence de raconter ce qu'il avait vu .L'histoire s'amplifia et s'enjoliva à chaque nouvelle version , bien sûr .
Des voleurs , pensant y trouver perles et joyaux , cherchèrent la citrouille géante... le pauvre père , inquiet à juste titre , arriva juste à temps et les surprit entrain d'enlever le couvercle .
La citrouille tomba et se cassa en mille morceaux , la terre fut inondée : les mers et les océans venaient de naître .
Profitez bien d'Halloween , de ses enfants qui jouent à se faire peur par des déguisements tous plus effrayants les uns que les autres ...donnez-leur des bonbons , amusez-vous des belles citrouilles éclairées comme des lampions ... dédramatiser la mort , ce n'est pas mauvais !
retour à l'INDEX
Bon Halloween !

écrivez-nous , racontez-nous vos souvenirs :