Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Il y a plein de Bonheur donné pour tous sur la Page Tendresse .
Vous pouvez bien en rajouter un petit peu ! ( un mail de 2 ou 3 lignes , pas plus SVP ) Merci .

 

Nous vous avons manqué .
C'est vous qui le dites ( et ça nous fait bien plaisir ! ) :
"Mais , qui voilà !!! Cela faisait un bail cette courte absence !!!
Enfin du soleil , à nouveau,  dans ma petite lucarne Apple !!"

Vraiment gentil , merci .
"Pourquoi sommes-nous si dépendants de la météo ?  Bonne question  n'est-ce pas ?"
 
Grande question , en effet .

C'est naturellement  "notre bon Docteur" qui va nous expliquer tout çà : l'hélio-tropisme .

    
Le tournesol ( bien nommé ) suit  le soleil
...comme son ombre !

C'est tout simplement le fait , pour une plante , ou pour un animal , de se diriger ( tropisme ) vers la lumière du soleil ( hélios ) .


Nous aussi nous avons un hélio-tropisme .


Cette sympathique chenille va foncer en direction des feuilles bien éclairées par le soleil . Repue , elle ira en sens inverse .
Notre hélio-tropisme est double ( nous sommes paraît-il plus malins que plantes et chenilles , alors tout s'explique ) .
Il y a d'abord l'attirance toute bête vers le soleil .
*  Tout le monde l'a expérimenté , c'est au matin , lorsque la lumière apparaît que nos terreurs et nos dragons s'évanouissent .
*  ( Presque ) tout le monde est sensible à la Météo  ( on n'imagine pas le nombre de gens qui prennent connaissance de ses prédictions - de plus en plus précises , il faut lui rendre justice - chaque jour ) .
Beaucoup de gens sont maussades lorsque le temps l'est aussi .
Beaucoup de gens retrouvent le sourire ( avec pourtant les mêmes problèmes que la veille ) dès que le soleil arrive .
" il me semble que la misère serait moins pénible au soleil " chante Charles Aznavour . Ecoutez-le ! C'est une merveille .
 

            
           
*  Et puis il y a l'attirance géographique : les " vacances au soleil " , la "retraite au soleil" , l'
"installation au soleil" pour les médecins et les infirmières ....
.. sans parler de "la bronzette" qui  heureusement , est fermement condamnée de nos jours , après des années et des années d'abus avec ou sans parasol .
                

Nous sommes sensibles à la Météo ? Nous sommes sensibles à la Météo que nous font les autres par leur attitude pleine ou non , d'amitié , de sérénité , de respect ?

Oui ! Et alors ??
            

Et puis il y a l'attirance vers le soleil de la vie : le Bonheur .
Mais oui , pourquoi s'en cacher ou se le reprocher : nous avons besoin de Bonheur . C'est tout naturel , c'est une faim , un instinct .

Nous l'avons dit et répété à longueur de pages :

il faut vouloir ête heureux et y mettre du sien

                                 
                      Ne pas rêver sa vie , vivre , et vivre son rêve !

Vous imaginez un monde où l'on ne serait sensible ni à la Météo du Soleil , ni à la Météo du Bonheur ?

L'enfer . L'horreur . Le froid .

Pas esclaves , pas dépendants , non ; mais conscients , gourmets , vivants ; ça oui !
 

Ne passons pas à côté du Soleil en gardant clos les volets de notre maison !
Ne passons pas à côté du Bonheur en fermant notre coeur .

Le Bonheur c'est simple .

Qu'il vient doucement sur la terre,
De peur d'attrister ceux qui pleurent
Qu'il vient simplement, mon Bonheur !
L'heure n'est pas venue encore,
Déjà son infini sourire
Est sur mes lèvres ; dans mon coeur,
Déjà repose sa lumière.

Comme il vient à travers la plaine,
Silencieux, dans le matin ;
Il embaume l'air qui l'amène,
Il foule les fleurs du jardin ;

Il entre avec leur jeune haleine,
Et tout le soleil en est plein.

Mon Bonheur chantant au milieu
Des roses et des lys s'avance ;
Mon âme le cherchait au lieu
De se fleurir pour sa naissance,
Puisque pour l'entendre je n'eus
Qu'à l'écouter dans le silence,
Pour le voir qu'à baisser les yeux.
 
Charles van Lerberghe