Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Sur la Page Tendresse aussi , on chante sous le soleil ou sous la pluie !
La lire : c'est ici
 .
L'enrichir : un mail de 2 ou 3 lignes .

 

Chantons !....
au soleil
ou  
sous la pluie !

La Météo , puisque météo il y a depuis quelques pages , ne nous vaut pas que de jolis poèmes .
En Italie aussi , elle a fait les délices de notre chère Lulu , au mois de Mai , par l'influence qu'elle a eu sur un certain nombre de touristes .

Comment-çà ?

Eh bien oui !
"Singing in the rain"
,
vous connaissez sûrement ?

Aurait-il plu sur le Lac Majeur ?

Que nenni !! No , di certo !!
Il a fait grand soleil ... et ça a agi sur les touristes !

Le lieu ?


le jardin d'un hôtel ; fleuri , tranquille , discret , distingué ...

... grâce aux soins constants et dévoués de Sebastiano , qui a travaillé pour les grands-parents des propriétaires actuels et compte bien continuer longtemps.

     

Les circonstances ?

     
tôt le matin ; le marathon du touriste commence vers 8 heures , le plus souvent , programme oblige .

Notre chère Lulu aussi est une lève-tôt ... même sans programme .
Petit-déjeûner avalé , elle va souvent dire un petit
"
Buongiorno " à Sebastiano qui travaille seulement aux premières heures du matin , pour être tranquille et " parce que c'est meilleur pour les fleurs " dit-il.
Et puis , à cette heure-là , les oiseaux chantent , et Sebastiano et Lulu se régalent à les écouter .

Ce matin-là , Lulu trouve Sebastiano hilare , la tête en l'air tournée vers les balcons des chambres  .
Dans le jardin , une vingtaine de personnes font comme lui .
Il se passe donc quelque chose ?
Mais oui !!
Les oiseaux ne chantent pas .
Pourtant ... on entend ... on entend chanter . Sebastiano montre à Lulu un balcon du 3ème étage ...


On dirait que les oiseaux
écoutent aussi .
Mais qui ?

   
une touriste , dont  l'ascendance teutonne ne fait guère de doute
( comme celle des auditeurs présents qui semblent communier dans quelque rituel antique et hermétique ).

 
       Schön !  Wunderbar !
Elle chante , Hannah .
Pas l'air de la Chevauchée des Walkyries du regretté Wagner , comme on aurait pu s'y attendre . Non , elle a choisi ( Italie oblige ) la Tosca
( écoutez ! )( allez aussi voir page 513 ) , du non moins regretté Giacomo .
Puccini , naturellement .
Tiré du drame ( en 5 actes ! br.... ) de Victorien Sardou ( oui , oui , on vous voit venir ; eh bien , non ! ce n'est pas le grand'père de Michel !).
 Pour la petite Histoire , Sarah Bernhardt fit sangloter les premiers spectateurs en 1887 . Trois ans plus tard , l'astucieux Puccini , flairant le "tube" international , fit remanier la chose ( en italien , sous le titre de "Tosca" ) et la mit en musique . En 1903 André Messager en dirigea la version française ( redevenue chez nous "La Tosca" ).

         
Là , ça se corse : le grand air , à pleins poumons ... à perte d'oxygène ... 
mon Dieu , pourvu que
ses artères tiennent !

Et que chante notre diva ( en latin "déesse" ) ? On vous le donne en mille . Tout simplement le programme des excursions du jour , avec horaires et points de ralliement .
Tout le monde applaudit . Elle salue ... puis c'est son minuscule mari qui se montre et salue à son tour . Très à l'aise .

Sebastiano rit et confie à Lulu que, pas plus tard qu'hier , la belle a déjà conquis les foules de son voyage organisé , et que ce matin ils sont encore plus nombreux à être venus l'écouter .
Tout le monde semble avoir apprécié au plus haut point .
Sauf un anglais , qui a protesté dignement car il ne prend son breakfast qu'une heure plus tard habituellement .  Damned !

                      

En fait le digne gentleman n'a pas pu dire grand'chose les jours suivants , un petit groupe de collègiens romantiques et anglais, régalant tout l'hôtel le soir avant le dîner , en plein milieu du hall .

Alors ?
Alors , nous maintenons :

Chantons !
Chantons au soleil ou sous la pluie !
Chantons avec notre gosier ou avec notre coeur seulement .... mais chantons !

Il faut vivre la vie de chaque jour .
il ne faut pas qu'elle nous empierre
.  Tralala !