©

dans une douce lumière .

Les jours sont décidément très courts . Celà agit sur le moral , alors , nous voulons partager  un peu de lumière avec vous .
La lumière d'un cierge , pour commencer ?
Au moment de mettre un cierge , mettez sur lui votre bénédiction et votre prière...ils s'envoleront avec sa flamme . Où ?...très haut .

Seigneur , que ce cierge que je fais brûler en Votre honneur
- nous soit LUMIERE , pour que Vous nous éclairiez dans nos décisions , et qu'il soit JOIE dans l'âme de nos bien-aimés ;

- qu'il soit FEU pour brûler en nous tout orgueil et tout égoïsme ;

- qu'il soit FLAMME pour réchauffer nos coeurs et nous apprendre à aimer les autres et à mieux Vous aimer .

Je ne peux citer sans en oublier tous ceux que j'aime ou qui ont besoin de moi  , ni surtout ceux que je n'ai pas assez aimés : Seigneur , voyez-les au fond de mon coeur et répandez sur eux Votre Amour .

Je ne sais même pas le nom de tous les Saints , des Anges ou des Etres aujourd'hui disparus qui me protègent et me guident vers Vous : Seigneur , voyez-les tout autour de moi et bénissez-les .

Puisque je ne peux rester longtemps dans Votre église , daignez Seigneur bénir ce cierge et permettre qu'il prolonge ma prière devant Votre Autel .

Bon à se rappeler de temps en temps :
" Il faut ouvrir les yeux et les rideaux ....avant de croire qu'il fait nuit !".
....et une  " APPARITION "  pleine de lumière
  (Stéphane Mallarmé )

 La Lune s'attristait . Des séraphins en pleurs
Rêvant l'archet aux doigts , dans le calme des fleurs
Vaporeuses , tiraient de mourantes violes
De blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles .
C'était le jour béni de ton premier baiser .
Ma songerie , aimant à me martyriser ,
S'énivrait savamment du parfum de tristesse
Que même sans regret et sans déboire laisse
La cueillaison d'un rêve au coeur qui l'a cueilli .
J'errai donc , l'oeil rivé sur le pavé vieilli ,
Quand , avec du soleil aux cheveux , dans la rue
Et dans le soir , tu m'es en riant apparue ,
Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant gâté
Passait , laissant toujours de ses mains mal fermées
Neiger de blancs bouquets d'étoiles parfumées .
On vous l'avait bien dit : notre objectif , c'est
      un moment de calme !
...et nous avons trouvé notre patron !!
Nous vous avons déjà parlé du " Dictionnaire des Saints imaginaires et facétieux " ....quelle mine d'or ! Comment peut-on avoir le courage et le talent de réaliser un tel ouvrage ?? (1289 pages , tout de même !) .
Eh bien , nous y trouvons chaque jour des merveilles ; toutes sont étayées de solides références , remontant pour la plupart à des écrits , fabliaux ou farces du Moyen-Age .
Une de nos dernières trouvailles est Saint MODERAN .
Apparemment , il n'est connu qu'en Bretagne . C'est la thèse de Médecine du Dr Pierre Lazergues ("Les Saints Guérisseurs de Bretagne" , 1942 )qui le mentionne . Evêque de Rennes , mort en l'an  730 , il était invoqué pour " calmer les agités " .
Modérer , quel joli mot .
Apporter un moment de calme , c'est tout simple , modeste ....ça nous va très bien .
Vive Saint Modéran !!
Et il y en a , des gens qui ont besoin d'être "modérés " !...celui d'entre nous qui a trouvé la page de Saint Modéran a fait la pancarte ci-contre .
Saint Modéran , au secours !
C'est une urgence .
La colère est un trou de l'intelligence que l'on veut remplir avec du bruit .
Le
résultat est rarement bon .
retour à l'INDEX
écrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com