Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Sur la Page Tendresse aussi , se déroule toute une fresque : celle de la vie de  tous les jours . C'est vous qui
la peignez , avec vos mails ( 2 ou 3 lignes , pas plus SVP ) .

 

vous ne verrez pas souvent çà :

Profitons des centaines de photos d'Italie faites par Lulu en Mai 2009 .
Certaines sont saisissantes .
On reste tout étonné que de telles merveilles soient à découvrir ainsi au tournant de la route ... depuis un millier d'années parfois .
C'est le cas des fresques de l'église de l'Assomption à Armeno  petit village au-dessus du Lac d'Orta , en Piémont ( à la limite de la Lombardie ).


Voici  cette petite église .
Elle a 1 000 ans ( ou à peu près ) .
 Elle est de style roman et fut décorée somptueusement et remaniée au Moyen-Âge .

à l'extérieur il reste 2 chapiteaux très anciens , à têtes d'animaux effrayants typiques de l'époque .


 
3 travées avec d'imposantes colonnes romanes sur lesquelles restent de nombreuses fresques très colorées .

Pas de vitraux colorés , mais une belle lumière ( et pourtant il pleut
un peu ,  regardez l'extérieur , ci-dessus ! ) .

La porte est grande ouverte , il n'y a pas un chat et n'importe qui peut entrer , mais il n'y a aucune dégradation . Il faut dire que rien ne signale cette église qui se trouve à 100 mètres environ de la grand' route qui mène vers le Lac Majeur .
La pierre est gris pâle , sans les jeux d'alternance ( blanc / noir ) qui caractérisent la Toscane , bien plus au Sud .

Ici règne un parfum de Moyen-Âge :  austérité et foi , certitudes et peurs , évidences et mystères .
Les fresques sont le grand livre d'images de l'histoire religieuse à laquelle chacun devait obéir sous peine d'enfer ou d'excommunication .

   

Voici une fresque particulièrement impressionnante :
celle de la "Sainte Trinité ".

"Trois personnes en une" ?
Ici c'est Dieu qui est représenté ... avec 3 têtes surmontant un seul corps , au bout de 3 cous .


Cette image fut l'objet de sarcasmes virulents des protestants de l'époque , qui y voyaient "le cerbère catholique".
Du coup , en 1628 , le pape Urbain VIII interdit cette image .
Heureusement elle est restée intacte dans l'église d'Armeno .


Avouez que c'est assez impressionnant tout-de-même .
Dans d'autres endroits les trois têtes sont sur un seul cou et les 3 faces entremêlées : on ne voit alors que 4 yeux (  le patronyme "Quattrocchi" - 4 yeux - existe bel et bien en Italie ).

          
Autre Trinité en haut d'un pilier : le Père tient dans ses bras la Croix de Jésus crucifié et la Colombe ( saint Esprit  ) est entre eux  deux .


Vous n'allez pas nous croire . Juste après ces magnifiques photos de fresques ... nous étions encore admiratifs , et presque recueillis ... et voilà qu'apparaîssent ces 2 vaches .
" Si , si , ça va avec ! "
s'écrie Lulu .
" Elles étaient juste à-côté de l' église , paissant tranquillement , quand soudain elles se sont mises au galop en direction de la route , baissant la tête comme vous voyez . C'était un petit veau qui s'était échappé d'une étable et filait en plein milieu de la route . Les deux vaches étaient peut-être sa mère et sa tante , mais je n'ai pas pu photographier les retrouvailles :
j'ai dû freiner ! Mais c'est mignon , hein ? " .
Mais oui , Lulu , mais oui .
Fleur-bleue , cette chère Lulu . Mais çà , on le savait .