Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

La Page Tendresse continue son petit bonhomme de chemin , tranquillement et sereinement , grâce à vos mails ( 2 ou 3 lignes , surtout pas plus SVP ! ).

La tendresse c'est une non-violence
que rien n'arrête .

Voici encore une histoire vraie , ramenée d'Italie par Lulu au mois de mai dernier .
Le lieu : les bords du Lac Majeur .

 

Les acteurs ? deux touristes américains "d'un certain âge " et la propriétaire d'un hôtel ( du même âge ) .

Les faits ? arrivée d"un mail , en direct des Etats-Unis , réservant pour une semaine entière " la chambre 34 à l'exclusion de toute autre " , et demandant confirmation qu'il s'agira bien de la chambre 34 .
Pourquoi pas ,
si ça leur fait plaisir ?


Au jour-dit ils arrivent , en taxi ,
de l'aéroport de Milan , tout souriants et impatients de voir
la chambre 34 .
Mais oui , c'est bien celle-là : 34 .

Tout va bien . ils s'installent .

Après  un court repos ( ça fatigue , la traversée de l'Océan ! ) ils descendent dans le hall de l'hôtel et demandent à voir le directeur .

" Quelque chose ne va pas ?" s'inquiète le réceptionniste .

Non , non , ils veulent seulement voir le directeur , mais ne veulent pas en dire plus . ils ont le sourire et celà ne semble pas inquiètant , le préposé va donc prévenir .

En fait , "le" directeur , c'est "la" propriétaire de l'hôtel . Margherita
 

elle arrive , souriante et très élégante comme savent l'être les belles dames italiennes .

Monsieur et Madame "Smith" se présentent et remercient d'avoir bien été installés dans la chambre 34  qu'ils avaient demandée .
- Mais , je vous en prie !" répond la propriétaire qui se demande un peu ce qui se passe . Craignant par expérience de longs développements  , elles les invite à s'asseoir  , on sera mieux ...
Elle va s'en féliciter rapidement .
D'un air mystérieux , Mister Smith sort une enveloppe de sa poche , sous l'oeil enchanté de son épouse .

C'est une vieille
enveloppe , un peu jaunie et passée , qu'il manipule avec des délicatesses de nounou .

      " Voilà ! "  
dit-il fièrement .
- Mamma mia , pense Margherita rompue aux idées saugrenues de certains touristes , m'auraient-ils  apporté voir un autographe d'Abraham Lincoln ou , à défaut de l'objet lui-même , la notification d'une récompense sportive ou militaire ?"
Mr Smith ouvre l'enveloppe et en sort une lettre au papier jauni lui aussi et aux pliures usées et la passe à Margherita qui ajuste poliment ses lunettes .


" Surprise ! "  s'écrient-ils en choeur , avec un grand rire .

La lettre est incroyable :
* à l'en-tête de l'hôtel !
* en date du 15 avril 1959
* elle confirme une réservation  de chambre

- C'était notre voyage de noces !"
expliquent-ils " nous avions réservé et avons eu la chambre 34 pendant notre séjour ."
Moment d'émotion et de congratulations , on s'en doute .

Ils sont là pour
leurs noces d'or !
 

Manifestement ils s'aiment toujours . ils sont heureux .
- Vous savez , nous avons été tellement heureux ici que nous avons gardé cette lettre et l'avons mise , avec beaucoup d'autres souvenirs , dans notre coffre-aux -trésors ."
 


 C'est touchant .
Avoir gardé cette lettre parmi tant d'autres jolis souvenirs .
Margherita sourit , puis écarquille les yeux .....

- Avez-vous vu la signature ?" demande-t-elle  , toute émue ;
" Oui , oui  "M. Torinesi" , c'est le nom du propriétaire de l'époque  - c'est sur l'en-tête - 
un monsieur déjà  âgé , qui avait signé
lui-même . Est il toujours  ici ?".
Margherita explique :
- Marcello Torinesi était le propriétaire , mais il est décédé depuis longtemps . Par contre , la signature que vous voyez n'est pas la sienne ... mais la mienne ! je suis sa belle-fille , Margherita Torinesi et c'est moi qui signais !"

Grands éclats de rire .
L'histoire n'est pas banale .

Naturellement une bouteille de champagne attendit les vieux amoureux à leur retour dans la chambre 34 , avec les voeux de Margherita .

Pourquoi vous avoir raconté cette histoire ?

Tout d'abord parce qu'elle est vraie ( et donc très réconfortante : l'amour ça existe ! ) et aussi parce que nous aimons beaucoup cette illustration de ce que nous avons dit bien des fois au long de nos pages : il faut vouloir être heureux et y mettre du sien , par tous les moyens , même les tout petits ...comme de se faire un coffre-aux-trésors .
Il n'y a pas de petit moyen .
Aucun des efforts que l'on fait pour être heureux n'est jamais perdu .


Le bonheur c'est d'ouvrir souvent son coffre-aux-trésors .
( mais encore faut-il s'en être fait un ! ).

Alors , vivons vraiment notre vie .
Soyons conscients , attentifs , participants .

Ne laissons par les évènements nous vivre à notre place : faisons le tri et mettons de côté tous les petits brins de bonheur qui passent près de nous .

Bien sûr , que le coeur se souvient ... mais il est comme tout le monde , il lui faut de temps -en-temps un petit
"aide-mémoire" !