Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

On ne peut pas vivre à la place des autres . on ne peut même presque pas leur communiquer notre expérience .
Par contre on peut leur donner un petit supplément d'espoir et de courage ( un petit mail de 2 ou 3 lignes ) . Ils viendront le prendre sur la Page Tendresse .

 

Notre Lulu est arrivée toute joyeuse . Celà ne doit guère vous étonner d'ailleurs ... il lui en faut si peu . Enfin , tant mieux .

" Super ! Extra !... je vais vivre une grande histoire d'amour ! Depuis le temps que j'attendais çà ! "

 

- Mais , enfin , Lulu !!???? ".
"Et alors ?.. l'amour n'a pas d'âge , nous avons fait des pages et des pages là-dessus !"
- Bien sûr , bien sût , mais ... "
" Mais quoi ?... on verra bien ."
... et de rire , et de rire ...
on peut dire qu'elle a la santé !

Inutile de vous dire que ça nous a secoués .
il y a eu des coups de fil inquiets , incrédules pour certains , en cachette de Lulu bien entendu . Celle-ci  refusait d'en dire plus .
"Ah non !... çà , c'est personnel ."
Evidemment , mais nous nous connaissons depuis si longtemps , tous , que nous sommes un peu comme une famille ( mieux même peut-être , parce que nous nous sommes choisis ) ; nous avons partagé des jours gris et des jours roses . Ensemble . Et là ...
Elle a bien vu que celà nous faisait mal au coeur , elle nous connaît .
Alors quelques jours après , elle a enfin raconté .

*** L'heureux élu est un conférencier italien ( eh bien voilà ... il fallait s'y attendre , les voyages en Italie , le soleil , les merveilles architecturales et autres  , la culture raffinée ... ) . Bon .
*** Dans nos âges .
Encore heureux
*** Passionné et passionnant
( - Mais ils le sont tous , ma pauvre Lulu ; chez eux , c'est congénital ; te souviens-tu de la soi-disant culture de Luciano ? - elle n'aime pas trop qu'on lui parle de Luciano , finalement ) .


Serait-ce le vénitien qui lui a parlé du risotto des Doges ? Vu tout ce qu'elle en a appris , ils ont dû papoter des heures entières ... et sans doute se revoir .
- C'est lui , hein ?  - Pas du tout ."

Franchement , elle exagère , et celà ne nous met pas de bonne humeur . Alors , on ne va pas se gêner . A boulets rouges !
- Mais c'est très dangereux , çà ! Tu peux nous croire .
- Et puis tu vois un peu les problèmes ? Partager un appartement ? Se faire aux petites manies de l'autre ?
A nos âges ??  Allons , allons ."
- Je sais bien . je lui ai dit tout çà ."
- Et alors ? Qu'en a-t-il dit ?

- ELLE a dit qu'elle savait tout çà."
- Comment çà : "ELLE" ?? c'est une femme , ce professeur ?? "
- Mais non ! Vous n'avez rien compris . C'est une amie qui habite près de Milan à qui ça arrive ! Je me suis peut-être mal exprimée ?"
Tu parles ! Plutôt contente de son petit effet , cette coquine de Lulu ! Elle l'a bel et bien fait exprès , et ce n'est pas la première fois qu'elle nous fait marcher comme çà . Il paraît même que ce n'est que justice en raison du nombre de fois où nous complotons pour la faire tomber dans nos - bien innocents -  panneaux .

Nous avons enfin droit à l'histoire dans sa totalité .
Lulu a en effet plusieurs amies habitant près de Milan ; elles se connaissent toutes depuis plus de 30 ans et se téléphonent très souvent ( c'est gratuit avec les nouveaux abonnements ) .
- C'est laquelle de tes amies ?
- Je ne suis pas une balance !" répond dignement Lulu ( grand amateur des films d'Audiard , notamment "les tontons flingueurs" ).

Supputons donc , çà ne mange pas de pain . De toute manière nous ne connaissons que les prénoms de ses amies , ce n'est guère compromettant . C'est peut- être bien Luisa ( veuve depuis longtemps )? Lulu est sa confidente et son amie , et réciproquement .
Admettons donc que ce soit Luisa qui s'embarque pour Cythère
avec le beau ( au fait est-il beau ? ) professeur , ça ne change rien à l'histoire .
Consciente de la difficulté de l'entreprise , Lulu lui a dit tout ce que nous-mêmes avons ensuite pensé lorsqu'elle nous en a parlé en nous faisant croire que c'était d'elle qu'il s'agissait .
Mais peine perdue , Luisa savait bien tout çà ... et s'embarquait quand même pour cette dernière et inattendue croisière de l'amour .

- Elle va faire une bêtise , c'est
sûr , donc elle aura doublement besoin de moi , dit Lulu très  tranquillement .
- Mais pourquoi avoir dit que tu allais vivre une grande histoire d'amour ? Elle , pas toi !
- Mais si , elle me téléphone sans arrêt . Pour l'instant elle est dans les affres du choix vestimentaire pour leur prochain rendez-vous : un tailleur -pantalon ou une robe en soie ?  Quand elle reçoit un bouquet de fleurs , elle m'appelle . S'il reste 24 heures sans appeler , elle m'appelle ... je vis çà à fond , vous voyez bien ! Et je ne vous dis pas ce que ce sera quand on en sera à la demande en mariage ... ou à la rupture .... ça va être épuisant tout çà ... mais tellement romantique !"

 

Notre Lulu redevient sérieuse ; ça a dû la bouleverser quand même un peu cette histoire ...

- Que puis-je faire d'autre ? Je l'ai mise en garde clairement . C'est son choix . Je ne peux qu'espérer que ça marchera ... après tout , quelquefois , ça marche ces "deuxièmes vies" ....
Je suis son amie . Je ne vais quand même pas me fâcher avec elle , alors qu'elle a besoin de parler de son bonheur tout neuf ? Tout comme elle aura besoin de parler aussi , plus tard ... quelle que soit la façon dont les choses évolueront .
Et puis , en l'écoutant , je fais des économies."
- Comment çà , des économies ?

- Mais oui .... vous savez bien >>>>>>>>>>>>

Les honnêtes femmes
sont inconsolables des fautes qu'elles n'ont
pas commises .

Sacha Guitry

... eh bien moi je vais avoir la chance de vivre par procuration de grands moments de joie , ou peut-être de bonheur , ou de peine ... et tout çà tranquillement dans mon fauteuil , en faisant l'économie de toute agitation .
A nos âges il faut un peu s'économiser ,
non ? "

Ah , cette Lulu !!
Comme toujours nous voici tous plongés dans un fou-rire revigorant .
Mais au fond , cette idée de "s'économiser" n'est pas si bête .
On n'est jamais obligé de vivre à la place des gens .
On n'est pas obligé non plus de souffrir
à leur place .

On peut aider , et même beaucoup , en restant soi-même , sans se laisser manger .

La vie c'est individuel . On doit la vivre avec les autres parce que ces "autres" en font la richesse , mais pas à leur place .

Si nous nous laissons manger , notre place est vide ... il manque alors quelque chose à la Vie
.