Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Vous avez force et espoir plein le coeur ?
Vite : un mail de 2 ou 3 lignes pour enrichir la Page Tendresse !

Ne manquez pas la Page Tendresse
" Spéciale Combat et Victoire " , avec elle , vous aiderez quelqu'un , un jour .

 

l'heure de gloire du
Canard
Napoléon

Ayant lu les 2 pages précédentes , vous vous doutez bien que nous allons finir notre histoire , ou plutôt celle de l'extraordinaire , la "mirabilis" Eau de Cologne .

Son succès ne se démentit
jamais et ce sont des milliers et des milliers de bouteilles qui en inondèrent bientôt le monde entier .
L'un de ses plus frénétiques consommateurs fut Napoléon .

Il l'a vraiment mise à toutes les sauces , si l'on peut dire .

A l'époque , la formule initiale était respectée : rien que du bio !! On ne pourrait pas en dire autant de nos jours !
Aucun produit chimique , de l'eau-de-vie et des extraits naturels de plantes ou de fruits .
Il ne faut donc pas s'étonner de la naissance ... du désormais fameux  "canard Napoléon ".

( Mais non , ce n'est pas une recette comme celle du veau Marengo , dont nous vous avons raconté l'histoire ... c'est un canard ... avec un sucre ).

vous n'aimez pas ça , vous , un canard dans du café ? Eh bien , Napoléon , lui ,le faisait avec quelques gouttes d'eau-de-Cologne ( que du bio , même pas "paf " , le canard  !)

Les rumeurs les plus folles courent sur sa consommation d'Eau-de-Cologne : il en aurait utilisé 2 litres par jour !
très peu sous forme de "canard" d'ailleurs ( il avait déjà assez mal à l'estomac comme çà , le pauvre homme ) , non , mais il s'en inondait littéralement "pour se prémunir des maladies " ( et peut-être aussi parce qu'en temps de guerre l'hygiène doit souffrir quelque peu ? ) .
et pour qu'il puisse l'emporter partout avec lui , on créa même cette drôle de très longue et fine bouteille qu'il mettait >>>>>>>>
>>> dans ses bottes ! ... pour les avoir toujours à portée de main .Si ce n'est pas de la frénésie , çà ....
... et ses chevaux? .... ils ont reçu des litres et des litres d'Eau-de-Cologne sur leur pelage . Pas banal , non ?

Et pourtant , lui qui baignait dans une atmosphère parfumée grâce à cette eau merveilleuse ( parce que , on ne vous l'a pas dit , mais naturellement , ses appartements , palais , bivouacs etc ... étaient aussi très largement parfumés ) , il joua un bien mauvais tour à l'Eau-de-Cologne .
En 1810 , il est en pleine gloire , travaillant comme un fou dans tous les domaines , et notamment dans le domaine légal . Le Code Civil laisse encore pantois par l'étendue des problèmes abordés , eh bien , parallèlement , il s'intéresse à la "pharmacie" et signe un décret obligeant les fabricants à révéler la totalité des composants de leurs produits .
Finies , les formules miracles ... et donc panique à propos de l'Eau-de-Cologne .  Médicament-miracle ... ou parfum ??
La faculté de Médecine avait depuis longtemps reconnu ses propriétés thérapeutiques : hygiène générale et dentaire , troubles digestifs , migraines , fièvre , rhumatismes , infections , etc , etc .... mais elle sentait délicieusement bon aussi . Après mûre réflexion on décida de ne divulguer sous aucun prétexte la composition tenue secrète jusque-là . On pouvait toujours dire qu'elle n'était qu'un parfum , après tout , elle avait fait ses preuves depuis longtemps . Pas mal vu .

Voilà , mon petit canard , l'histoire du "canard - Napoléon" .... du temps où
tout était "bio" !

 

Puisque c'est le grand jour
de notre petit canard ...
Vous pensez bien que nous n'allons pas hésiter à faire plaisir  au sympathique petit canard qui nous accompagne depuis 3 pages ( de nos jours , c'est l'arrière-arrière - arrière - arrière  petit-fils du canard-Napoléon , naturellement , mais ça ne change rien : nous aimons le canard ) .( Prenez çà comme vous voudrez ).
Alors nous allons vous raconter pourquoi on appelle - aujourd'hui -   "canard ".... un simple journal .
De nos jours celà n'a rien de péjoratif , peut-être un peu familier , mais pas péjoratif , mais celà n'a pas toujours été le cas , loin de là . Un "canard" disait n'importe quoi .
( Actuellement on parle plutôt de "feuille-de-chou" quand il s'agit d'une publication de bas-étage ... ce qui n'est pas vraiment élogieux dans notre tradition culinaire ).
                                 Réjouis-toi , petit canard ! >>>>>>>>>>

C'est encore lié à Napoléon . Décidément ! 
Les Bulletins ( de victoire le plus souvent ) qu'il adressait à la Grande Armée , portaient l'Aigle comme emblême .


Par dérision , on s'est mis à nommer "canard" les journaux publiant des nouvelles fausses ou exagérées ... comme le devinrent les Bulletins essayant de réconforter la pauvre Grande Armée déconfite .

Voilà , mon petit canard .
Mais prudence quand même : les cuisses de canard flambées à la Mandarine Napoléon plaisaient bien à ce cher Empereur !