Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

La Page Tendresse est faite par vos mails ( 2 ou 3 lignes , surtout pas plus ) .

Ceux qui n'ont plus assez de sérénité ou de joie de vivre , parce qu'ils traversent un cyclone , savent bien que vous en avez envoyé des brassées pour eux .

 

Petite mise au point linguistique pour commencer :
il est parfaitement correct ( avec la "béné... diction" de l'Académie ) de dire "entre quatre-z-yeux" et non pas "entre quatre yeux" .
En introduisant le son "z" entre les deux mots , on fait plaisir à l'oreille , et on introduit une petite note philosophico-familière qui , bien souvent , a l'avantage d'attirer l'attention et même l'intérêt amusé de l'auditoire , ce qui n'est jamais mauvais pour le succès d'une idée.

D'autres orthographes ont été utilisées : entre quatt'zyeux ( bien inutile , ce deuxième "t" ) , entre quat'zyeux , tout est une question de prononciation et il ne faut pas se montrer trop collet-monté ... la seule chose que nous n'admettons pas , c'est de mettre un "s" à quatre ! Comme tous les adjectifs numéraux , quatre est invariable .
 

Alors , que veut dire cette jolie petite expression ?
Tout simplement que l'on va se parler sans témoin , en tête-à-tête ... encore que ... si l'on veut être cohérent avec les mathématiques si l'on est "entre quatre-z-yeux" c'est qu'il y a un témoin ( à gauche) et un autre témoin ( à droite ) . Sans parler du nombre réel de témoins réalisant les "quattr'occhi" représentant la Sainte-Trinité au Moyen-Âge de la belle Italie !!
Non , l'usage veut qu'il ne s'agisse que d'un tête-à-tête : "l'opérateur" ...et "l'opéré" .
Et que se passe-t-il quand on est ainsi face-à-face ?
En principe ( sauf gros déficit oculaire ) on se regarde droit dans les yeux ...et là , on dit la vérité paraît-il . Paraît-il , parce qu'on se souvient de certaines scènes du genre n'emportant pas la conviction.

Vous y croyez , vous , à cette sincérité socio-oculaire ?
Eh bien oui , finalement .
 "Percé jusques au fond du coeur" (comme a dit le Cid ) par les yeux perçants de son vis-à-vis l'être humain moyen devient sincère .
 

Ah , la sincérité !

elle fait partie du code moral
du Judo !

Sincèrité ?

L'origine du mot est controversée mais très explicite .
* pour les uns c'est l'image de ce qui a poussé d'un seul jet , à partir d'un seul plant , tout droit , tout pur .
* pour d'autres , c'est ce qui est
" sans cire " c'est -à-dire non réparé par de la cire ; ce qui est simple et clair . Et là il faut faire parler l'artiste , le sculpteur  >>>>>

A part la bien aimable et souple pâte-à-modeler , le sculpteur ne rencontre pas toujours des éléments très coopérants .
Le marbre , la pierre , l'onyx , etc...ça casse ! Zut , alors !
 

... et quand c'est cassé .... on ne peut plus le vendre . Vous voyez le problème ? Dès l'Antiquité le petit commerce menait le monde. Alors il fallait trouver une solution recoller les morceaux ( et la colle super-glu...ante , il n'y en avait nulle part ) . Par contre , des abeilles , il y en avait partout
 
Et les abeilles , elles n'arrêtent pas . Des brassées de fleurs dont elles tirent des kilos de miel ... mais aussi une intense activité pouponno-architecturale - à la cire - à l'intérieur de la ruche , pour abriter les futures travailleuses en pleine croissance .
    

Nous ne donnerons pas de noms (nous ne sommes pas des "balances" comme dit Lulu ) mais la cire d'abeilles vint au secours d'un certain nombre d'artistes impécunieux , après  geste maladroit , ou dérapage incontrôlé du ciseau ,  dans l'Antiquité .
Si ,  si !
Mais vous imaginez bien qu'il y avait un certain nombre d'inconvénients à cette pratique : ce n'était pas solide , et ça se
voyait quand même . Donc ce n'était pas très prisé . Et , pour valoriser leurs propres oeuvres , les petits veinards qui n'avaient rien cassé ( on n'a pas dit ... qu'ils ne cassaient rien
NDLR à l'intention des étudiants venant apprendre le français sur notre site ) ne se privèrent pas de dire que leurs oeuvres étaient "sin cere" ( sans cire ) donc entières , intactes ... et forcément plus chères , naturellement !

 

Et le colloque "entre quatre-z-yeux" avec soi-même ?

Il devrait être notre terrain favori de sincèrité , non ?
On est tout seul (devant le miroir ou non) , il n'y a pas de témoin , et on a tout-de-même encore , dans la plupart des cas , assez de mémoire pour savoir ce que l'on a fait ou dit ; conditions sine qua non et optimales d'une belle sincèrité , non ?
Eh bien , pas du tout !
On ment rarement autant qu'à soi-même ! Question de confort .
"C'est le miroir qui est déformant , je ne suis pas comme çà , moi !"
- Oh , que si ! "       Navrant .
( nous avons déjà parlé des regrets menteurs , mais c'est un peu différent )

Il ne faut pas se mentir ni avoir honte de ses réactions .

*** Mais non , il n'est pas infâmant de se dire : "Une-Telle vient de perdre son mari , moi j'ai encore le mien , quelle chance j'ai !"
>>> ce qui serait infâmant , ce serait de ne pas remercier la Providence et de ne pas essayer de soutenir cette pauvre femme . C'est normal d'avoir eu cette réaction , c'est normal aussi d'aider .

*** mais non , il ne faut pas mâchouiller  sinistrement son aile de poulet en se disant que tant de gens meurent de faim .
>>> notre bout de poulet il faut l'apprécier tellement ( parce que , tout-de-même on le trouve bon , sinon on ne culpabiliserait pas ! ) que celà nous donne une énergie nouvelle pour aider mieux ceux qui souffrent .
C'est normal de trouver bon . c'est normal aussi d'aider .

Entre quatre-z-yeux , même et surtout si l'on est tout seul face à soi-même , il faut dire la Vérité .

Voici ce qu'en disait Ronsard :

Le vray commencement
pour en vertu accroître
C'est (disait Apollon)
soy-même se cognoitre
Celui qui se cognoit est
seul maistre de soy

Et sans avoir royaume,
il est vraiment un roy

Dans les pages suivantes on vous dit toute la vérité . Enfin ... presque .