Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Sur la Page Tendresse , c'est la Vie qui défile , les jours gris comme les jours roses , et chacun s'y retrouve et y puise réconfort et espoir .
Pour l'enrichir , il suffit d'un mail de 2 ou 3 lignes ( surtout pas plus SVP ! ) .

On peut donner un cadeau  un bouquet de fleurs , de l'argent , une bonne raclée ( allons , allons , du calme ! ) ... mais donner du soleil , ça c'est beaucoup plus difficile .
A moins de gros travaux d'architecture et d'urbanisme qui échappent au commun d'entre nous .

Et pourtant , nous allons vous raconter l'histoire VERIDIQUE d'un homme tout simple qui a donné du soleil à son village .

L'histoire se passe en Italie ( c'est Lulu qui nous l'a rapportée ) il y a 3 ou 4 ans .
Voici les faits ... un peu romancés peut-être ?...mais vous nous connaissez : fleur-bleue ! Toute l'équipe est fleur-bleue !

 

On se trouve au nord du Lac Majeur , tout près des Alpes suisses .
Eux , ils ont de la place , de belles vallées bien larges où l'on peut
faire vibrer le son des longues trompes

Notre petit village n'en a pas tant : il est au fond d'une vraie gorge :
  Vous voyez le problème tout-de-suite .

Dès que le soleil monte un peu moins haut sur l'horizon - globalement de novembre à mars - les monts du voisinage empêchent le village de le voir !
On voit bien qu'il fait jour et qu'il y a ( ou qu'il n'y a pas ) du soleil .... mais c'est "de l'autre côté des monts " ... et rien à faire pour l'apercevoir de ce côté-ci de la montagne : pas la peine de se dévisser le cou , le soleil est caché sans aucun espoir de le récupérer .
Et ce n'est pas gai , d'être sans soleil pendant des mois et des mois : quand on dit que les gens mis en prison sont " à l'ombre" on décrit bien la situation . Pas de soleil : moins de vie , moins de joie .


C'est comme çà : c'est physiologique ( c'est le "tropisme solaire" ) .

Eh bien , l'un des enfants du pays était très sensible à cette privation "communale" de soleil .
Celà le navrait , il y pensait tout le temps .: "il ne reste plus que quelques personnes bien âgées au village et elles n'ont même plus le soleil 3 mois par an" , se désolait-il

C'est un mécannicien ferroviaire , le gentil Pierfranco M.


Et pourtant , lui , il montait le voir souvent , au sommet de sa montagne  ( ils sont tous alpinistes dans ces montagnes ).

Comment faire ? Mais comment faire ? Quel brave coeur !
Nous , nous pensions qu'en fait ... c'était pour une jolie petite montagnarde , que Pierfranco voulait attraper le soleil ( c'est tellement romantique ! )...

...mais non , c'était bien pour les "anciens" , son projet fou .
Moins romantique , mais superbe .

Remarquez , le problème des monts "gênants" n'est pas nouveau .
dans les années 1970 , un chauffeur de bus ( tiens , lui aussi dans les transports publics ?... ça doit donner des idées ) suggèra de faire raser le Mont Turchino , responsable à son avis ( et il n'avait sans doute pas tort ) de l'épais brouillard qui pollue si souvent l'air de Milan . On le prit pour un fou , naturellement .

Autre "fou-fou" , le Zazée , qui , dans les années 1930  voulait faire niveler toutes les montées rencontrées le long des routes de la Bresse où il vivait .
Il devança nettement  Ferdinand  Lop !!

Non , Pierfranco n'était pas un "fou-fou" , c'était un homme généreux , un grand coeur .

En 1999 il avait même offert un cadran solaire à sa commune ... mais qui dit "solaire" dit aussi "soleil" et ledit cadran resta donc maussadement muet de novembre à février .

C'est alors  qu'il eut son idée de génie .
 

Comme toutes les idées de génie , celle-ci était très simple : le soleil n'était pas là ?...eh bien il suffisait d'aller le chercher là où il était .
Où çà ?
Eh bien tout en-haut de la paroi d'en-face , toujours généreusement illuminée , elle .
Comment ?
Avec un miroir , pardi ! ( il réfléchit 95% de la lumière et 80% de la chaleur , ce n'est pas mal ! ) .

Et voilà . "Yavaitpluska ".

Eh bien , il l'a fait . Pas tout seul (il fallait trouver les fonds , les techniciens , etc...) , mais il l'a bel et bien fait .
Le miroir pèse 1100kg , mesure 8m x 5m et il a fallu réunir 99 900 €uros ... mais il est en place .

Il a été conçu pour illuminer la place du village ( 250 m² ) là où son petit monde aime à se retrouver pour papoter et profiter du soleil , justement .

Et ça marche !

(allez voir sur Internet : Viganella )

On a du mal à imaginer çà : un homme qui réussit à donner du soleil à un petit village , rien que parce qu'il l'aime ! Formidable .

Naturellement , la vie du village a été transformée : les gens sont plus gais , moins pâlichons , moins frigorifiés ... plus heureux .
On a fait une belle photo "avant-après" au soleil de l'hiver :
  >>>    

Vous avez vu ? Nos nouveaux "ensoleillés" semblent devenus des fanatiques de la lunette de soleil !
Enfin ! ils ont enfin du soleil !

    

Tout le monde est heureux , réchauffé , vivifié .( là les lunettes sont un peu hautes)

Tout le monde profite de ce cadeau , tout le monde participe ( vous avez vu
le chat et ses lunettes ?? ) .

Nous , cette histoire nous plaît , parce qu'elle montre que , plus souvent qu'on ne le croit , chacun de nous peut , très simplement ,  apporter un peu de soleil aux autres , même quand ça paraît peu probable , voire impossible .

Nous avons tous , chacun à notre tour , besoin d'un peu plus de soleil . Nous pouvons tous aussi donner un peu plus de soleil ..... ça tombe bien , non ?

Alors , une fois de plus : "Vive la Vie ! "!

( à la mémoire de notre ami , le Dr Z. qui a souvent été un "donneur de soleil" ) 

©