Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

On ne se perd jamais en suivant la grand'route ... mais on la trouve souvent longue . Sur la Page Tendresse , la force et l'espoir des autres vous redonnent un peu d'énergie pour aller plus loin , juste un peu plus loin ... ce qui n'est déjà pas si mal .
( un mail de 2 ou 3 lignes , pas plus ) .

Le chemin de traverse

Celà vous est sûrement arrivé : obliquer tout d'un coup , sortir de la route suivie jusque-là , et prendre un "chemin de traverse" .
Les bons dictionnaires , à l'unanimité , disent que c'est un "raccourci" sensé donc faire gagner du temps et épargner des pas .
En fait , à moins de ne le connaître parfaitement et de le parcourir régulièrement et exclusivement ( auquel cas , il deviendra une "voie secondaire" ) le chemin de traverse garde , en général , un petit relent de "chemin de perdition" !
Au propre comme au figuré .
En principe , cette "traverse" relie deux voies plus importantes , pas forcément directement un point donné au but recherché . Nuance , mais nuance importante .
On est sur une route et on va se retrouver ( en principe ) sur une autre route qui , elle , est censée vous mener au but .
C'est dire toute l'importance du choix , ou non , de prendre le chemin de traverse . ( nous avons fait une page sur la perplexité ).

... alors , faisons marcher un peu nos neurones , avant de nous lancer sur le chemin de traverse .

Mais pourquoi parler de celà ?
Serions-nous subitement des fans de la "rando" , à la recherche de nouveaux territoires ?

Que nenni !
Si vous avez cru nous voir en pleine action , baignés d'oxygène, immergés dans la chlorophylle  et plongés dans l'étude des cartes des "chemins de grande randonnée ":
 
ce n'était pas nous .

Par contre , si vous pouvez nous imaginer attentifs , soucieux , interloqués ( c'est très rare , chez nous ) .... alors là , oui , c'est bien nous .
Et pourquoi ?
Parce que l'un de nos amis ( un petit "jeunot" de 50 ans , habituellement en pleine possession de ses moyens intellectuels , moraux et même intuitifs ) a décidé , tout d'un coup, de prendre un chemin de traverse pour continuer sa vie jusque là bien sage .
Et nous en a parlé .
Mais voilà , lorsqu'il s'est décidé à en parler , il était déjà bien éloigné dans le sous-bois . il marchait ... marchait , avec l'enthousiasme qui avait dû animer HM Stanley , journaliste gallois parti à la recherche du Dr Livingstone , missionnaire écossais et explorateur ( vous savez bien : " Dr Livingstone , I presume ? " ) .

Dire que nous avons été très étonnés serait inexact ; en fait , depuis quelques temps ce jeunot nous semblait un peu étrange . (" il couve quelque chose" avait diagnostiqué "notre bon Docteur ").
Etrange , oui , mais ni dans son discours , ni dans son attitude , toujours courtois , mais dans une certaine animation joyeuse et inhabituelle dans l'ensemble de son comportement .
Et pourtant , des ennuis , il en avait . "Un gros sac !" disait-il en riant ....mais il avait la solution , paraît-il . Un chemin de traverse .
- L'autre route sera bien plus agréable , je le sais " avançait-il sans la moindre hésitation , balayant d'un geste la timide tentative d'information sur ce point que tentait l'un d'entre nous qui , lui , avait parcouru d'emblée la-dite route , par les hasards des circonstances de la vie ( mais sans prendre le moindre chemin de traverse , en restant sur sa route tout simplement ) .

Peine perdue . Cette route serait inévitablement plus facile que celle qu'il suivait actuellement . Là .

Admettons .... mais avait-il pensé au chemin de traverse ? Ils ne sont pas tous faciles ."

Eh bien oui , le candidat au nouveau bonheur avait tout prévu : le chemin de traverse ferait son devoir comme tout le monde , et le conduirait vite et bien à sa future route . Non mais !

C'est pour lui que nous voulons aujourd'hui démystifier un peu ces petits chemins jouissant à notre avis d'une réputation d'efficacité et d'innocuité tout-à-fait usurpée .

Beau petit chemin  
mais , est-il naïvement pratique ?
... ou malheureusement muet ?

S'il est simple et rapide , tout va bien , il mène à l'autre route et puis c'est tout . Parfait .
 
il n'y a qu'à le suivre et filer à toute allure vers le nouveau bonheur .

Mais , croyez-en nos cheveux blancs , beaucoup de ces petits chemins de traverse sont
de dangereux  muets .

On ne croirait pas ,
mais c'est ainsi .
Des pervers , des irresponsables , des inconscients , ces muets .
Pour une fois "la parole est d'argent mais le silence est d'or" n'est plus vrai .
En ce domaine ce serait même plutôt l'inverse .

Parlez , chemins de traverse , prévenez  !

Lequel dira :

"Attention à la suite !

ou bien :
"Rencontres dangereuses " ?


voire "Issue caatstrophique "

ou "Propriéraire irrascible"  ?
 

ou encore : "Vous allez en prendre plein la tête ! "
 
ou , cattément :
 

Mais non .
Ces "abstentionnistes" laissent les malheureux inconscients s'embarquer pour un passage qui aurait pu être rapide et commode , mais qui se révèle vite être une épreuve majeure .
Alors là , avec la prudence que vous nous connaissez ...


 
nous disons STOP ! STOOOP!
Bien sûr l'herbe est plus verte ailleurs , mais ...


encore faut-il y arriver !

Moralité ?
Eh bien , nous gardons un vieil a-priori contre les chemins de traverse . Désolés , mais c'est comme çà .
Si vous connaissez quelqu'un qui en a pris un avec succès , avec vos félicitations suggèrez-lui de remercier la Providence ( ça lui servira la prochaine fois ) .
Si , par contre , il s'en est sorti de justesse , avec plaies et bosses ... réconfortez-le et soignez-le à votre manière habituelle .

Et si vous connaissez quelqu'un qui a pu et su faire demi-tour à temps : félicitez-le , il a gagné !
( Vous pouvez vous inspirer de notre page
"retour au port" ! ) .
Et vive la Vie quand même !!

©