Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

La Page Tendresse , ce n'est pas de la littérature ! Ce sont des mots simples avec lesquels chacun essaie de redonner un peu de courage ou d'espoir aux autres .
Un petit mail de 2 ou 3 lignes fait l'affaire.

 

Le Cantique du Bien

de san Giuseppe da Copertino
 
Traduction française © http://unmomentdecalme.com/


 Traduction française © http://unmomentdecalme.com/

Tout le monde connaît le "Cantique des créatures " écrit par Saint François d'Assise .

San Giuseppe da Copertino  le Saint des Etudiants que nous avons rencontré page précédente et qui se disait lui-même être "un âne" parce que presqu'illettré ( mais il travailla , travailla encore et toujours pour réussir ses examens ! ) , était un homme tout d'amour et de simplicité .
"Un illettré poète" dira-t-on de lui

il ne laissa guère d'écrits savants ( et pour cause ) mais avait coutume de résumer en quelques paroles simples ce en quoi il croyait avec tant de ferveur .

Voici ce que l'on a appelé son "Cantique du Bien".
Nous n'en avons trouvé aucune traduction française , nulle part , et ce n'était pas facile car il s'agit de la langue des campagnes du XVII° siècle de la région des Pouilles .

Lulu s'est donc lancée dans cette traduction et elle remercie la Dott.Elena A. de ses conseils .

Et pendant ce temps là , en France , un autre poète , mais fin lettré celui-là ,
érudit , notre célèbtre Jean de La Fontaine écrivait , avec des mots tout simples , une jolie petite fable qui aurait certainement bien plu à Giuseppe ( ils étaient contemporains ) .

La Colombe et la Fourmi

Le long d'un clair ruisseau buvait une Colombe,
Quand sur l'eau se penchant une Fourmi y tombe.
Et dans cet océan l'on eût vu la Fourmi
S'efforcer, mais en vain, de regagner la rive.
La Colombe aussitôt usa de charité :
Un brin d'herbe dans l'eau par elle étant jeté,
Ce fut un promontoire où la Fourmi arrive.
Elle se sauve ; et là-dessus
Passe un certain Croquant qui marchait les pieds nus.
Ce Croquant, par hasard, avait une arbalète.
Dès qu'il voit l'Oiseau de Vénus
Il le croit en son pot, et déjà lui fait fête.
Tandis qu'à le tuer mon Villageois s'apprête,
La Fourmi le pique au talon.
Le Vilain retourne la tête :
La Colombe l'entend, part, et tire de long.
Le soupé du Croquant avec elle s'envole :
Point de Pigeon pour une obole.

 

 

 

            Page suivante , ça vole très haut : san Giuseppe da Copertino est aussi appelé "le saint volant " ! Vous allez voir .