Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Aucun de nous ne sera jamais capable de s'élever dans les airs . Aucune importance , on peut lire la Page Tendresse et l'enrichir par un petit mail , tranquillement assis devant son ordinateur . C'est bien aussi . Avant d'être un saint , il faut être un bon humain , c'est déjà bien .

 

san Giuseppe

                                       da Copertino

Pour ce "petit" saint très humble , très simple , très incroyable de candeur et d'enthousiasme , nous vous avons déjà raconté beaucoup de choses dans les deux pages précédentes .

Voici l'aspect le plus étonnant de sa vie déjà si extraordinaire : san Giuseppe était un "saint volant " ... et ne pensez pas que ce soit une jolie légende : tout a été attesté par des milliers de témoins dont têtes couronnées , clergé et  évêques .

Fûtés comme nous le sommes ( et modestes aussi ) nous allons tout-de-même avoir un peu de mal à définir tout celà .

Il y a d'abord les "extases" ; elles sont courantes chez les saints : ils sont dans une telle adoration devant la Divinité , ou la sainte Vierge , qu'ils ne sont plus conscients de ce qui se passe autour d'eux ; ils sont "ailleurs" , dans un "autre monde " .

Ce fut le cas de saint François d'Assise ( et de celui de Sales ) , de sainte Thérèse d'Avila ( et de celle de Lisieux ) , de saint Jérôme , de sainte Catherine de Sienne , etc...etc...
San Giuseppe da Copertino eut des extases , lui aussi , fréquentes et d'une intensité inédite . Et pendant ces extases , non seulement il était "ailleurs" ... mais on le voyait y aller ! Incroyable .

Et l'ubiquité , ou encore
" bilocation " ?

C'est le fait d'être à 2 endroits en même temps , attesté par des témoins incontestés .
Le cas est un peu moins fréquent , mais reconnu et prouvé ( padre Pio , Marthe Robin , Alphonse de Liguori , etc ... ) .
San Giuseppe n'allait pas rater çà , naturellement . Les témoins furent innombrables ( l'Eglise , pour sauvegarder sa crédibilité se montrant d'une suspicion redoutable en ce domaine , la documentation est donc abondante ) .

Mais , se mettre à voler au-dessus de tout-le-monde ( et pas seulement donner l'impression de s'élever quelques centimètres au-dessus de ses sandales ) ...  çà , c'est autre chose !
Eh bien : san Giuseppe da Copertino était un saint volant .
LE saint volant
,
celui qui totalisa le plus "d'heures de vol" au sens propre du terme !!
Inouï !
Avouez que celà ne passe pas inaperçu , un saint qui vole .
Il fallait de toute urgence appeler "la Sainte Inquisition" ! Rien que çà .
Eh bien , la-dite Sainte Inquisition en fut pour ses frais de déplacement : san Giuseppe fut reconnu peut-être un peu ...simple , mais totalement innocent . Innocent ! Conclusion exceptionnelle de ce redoutable tribunal ; donc  plus aucun doute là-dessus .
Et ces vols , il y en eut ! Des centaines . Partout .
Il suffisait que Giuseppe se mette en prière et voit un tableau , une église ... ou Dieu sait quoi , pour que , poussant un grand cri il s'y rende " à tire d'aile" voudrait-on dire ! Il se perchait alors sur la première chose qui lui tombait sous le pied : arbre , arbuste ( sur lequel il ne semblait pas peser plus qu'un oiseau ) meuble , tableau , etc ... Il passait aisément entre les cierges brûlant sur l'autel pendant la messe , sans les renverser , et sans se brûler . Il n'arrêtait pas !

Il restait parfois de très longs moments perché dans les endroits les plus inattendus et pour le faire descendre .... eh bien , c'était très facile : il suffisait que le supérieur de son monastère le rappelle à la règle d'obéissance ... et hop , Giuseppe redescendait ( enfin , en
 principe , parce qu'un jour il fut comme un de ces ces chatons grimpés au sommet des arbres et qui ne savent plus descendre ! ).

Avec le temps , ses compagnons trouvèrent quelques petits trucs ( lier une ficelle à l'un de ses pieds , par exemple ) et tout alla mieux , on ne le perdait plus ..

Princes et prélats vinrent le voir de tous les horizons ...celà ne le gênait pas , il était dans son "ailleurs" merveilleux et y restait , descendant parfois pour se mêler aux jeux des petits enfants du village.
 

 

Il ne faut donc pas s'étonner que notre sympathique Giuseppe , des siècles après sa mort ( 1663 ) soit connu comme le
Saint Patron des Aviateurs
( dont la sainte Patronne est Notre-Dame de Loreto - que Giuseppe aimait tant - parce que sa maison de Nazareth aurait été rapportée à Loreto par des Anges volant au-dessus des terres et des mers ).

De nos jours encore san Giuseppe est très prié en Italie , à la fois par les étudiants et par les aviateurs .
Les festivités en son honneur sont grandioses , notamment dans son petit village de Copertino ( dans les Pouilles ).

Allez voir ce lien superbe :

http://www.youtube.com
/watch?v=IvbXu93rFWc&
feature=player_embedded#

10 minutes pour découvrir , le village , la maison , le monastère , le Crucifix , sa châsse , les illuminations de sa fête , etc ...

Nous espérons que vous avez apprécié comme nous
ce saint très sympathique , san Giuseppe da Copertino .
Nous avons eu autant de plaisir à le découvrir qu'à vous le présenter . Il nous plaît par sa simplicité , son ardeur ...et par les aspects tellement extraordinaires de sa vie , pourtant prouvés de manière totalement incontestable .

Celà fait du bien de ne pouvoir expliquer l'inexplicable .

 

©