Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Sur la Page Tendresse aussi , la Vie déroule ses méandres , parfois calmes parfois tumultueux , et ça fait du bien
de le savoir .
Pour l'enrichir : un mail de 2 ou 3 lignes , pas plus .

 

Lulu au Pont d'Arcole

- Tiens , je suis allée
au Pont d'Arcole . "

dit Lulu d'un ton détaché .

- Au Pont d'Arcole ? Tu allais au Bazar de l'Hôtel de Ville ou à l'Hôtel-Dieu ?" demande innocemment l'un de nous .
(
NB : un pont de Paris porte ce nom )
- Au Pont d' Âaarcolé !" aboie Lulu , outrée que l'on puisse parler d'autre chose que de son dernier voyage en Italie .
Ah bon . Si c'est à Arcole ( avé l'assent ! ) , c'est autre chose ....

- Mais , cet Arcole , c'est celui de Napoléon ?"
- Non , celui de Bonaparte !" s'épanouit l'indomptable , qui , manifestement , a des choses à dire à ce propos .

En fait , elle n'avait pas prévu çà . C'est en regardant la carte qu'elle a remarqué , en tout petits caractères , "Arcole" à mi-distance entre Vicenza et Vérone , avec juste un petit détour à faire pour y arriver .
Habilement questionné par notre "grand-reporter-maison-descendant-peut-être-de-Sherlock-Holmes " , un employé de station-service confirme dans un français un peu chantant , que "Aaarcolé c'est Napoléoné !" . Chouette !

Aussitôt vu , aussitôt démarré . Très facile d'y arriver , il suffit de tourner à gauche à San Bonifacio et on y est .
C'est un petit village de Vénétie , de 5000 habitants environ , longé par un torrent : l'Alpone , affluent de l'Adige tout proche .
C'est là que s'est déroulée la fameuse  bataille du Pont d'Arcole , du 15 au 17 Novembre 1796 ( 3 jours de bataille !.... preuve que ça n'a pas été facile ) .
On est en plein dans l'Histoire .
NB : notre site n'ayant rien de culturel peut tout-de-même ne pas être idiot .
La première chose qui frappe en arrivant à Arcole , sur le panneau indicateur , c'est le jumelage avec un village français : CADENET .
Ce nom ne vous dit rien ? A Lulu non plus ...mais depuis elle a tout lu à ce sujet .
Le village lui-même est banal : quelques vieilles maisons , d'autres plus récentes , et une église avec un clocher qui n'en finit pas  ( sur la même place , ce qui reste de l 'ancienne église après la bataille : carbonisée ) .

... mais ....
PAS DE PONT !.... où est-il ?
à la sortie du village paraît-il .

Et pour sortir du village , il faut suivre une petite route :

la "Route du vin d'Arcole " ... car on fait du vin , dans cette région qui était autrefois une zone
de nombreux  marécages ,
de torrents et de fleuves .



Pas besoin d'aller loin , sur cette petite route : le fameux pont est tout-de-suite là . En se retournant  , on voit très bien le haut clocher ,
au-delà des vignes .



L'Alpone n'est pas bien large , tout envahi par la végétation , mais composé de 2 bras .
Autrefois le pont était en bois , il a été reconstruit "en dur" et bordé d'une rembarde ....

... rembarde bien sommaire , dont l'un des montants n'a pas résisté à un automobiliste ayant sans doute suivi d'un peu trop près la "route du vin d'Arcole " ( on voit la réparation provisoire des Ponts et Chaussées italiens ).




l'autre côté est un peu plus large mais tout aussi feuillu . Dire qu'ici il a dû rougir du sang des blessés .... comme ont rougi ensuite les yeux de leurs mères ....


... maintenant il y pousse des herbes folles et des coquelicots .... le temps a fait son oeuvre ...
qui se souvient encore ?..... c'est de l'Histoire , ce ne sont plus des hommes qui meurent ...
.... pour qui ? .... pour quoi ?.....

Et que voit-on sur le Pont D'Arcole , à part les traces du temps et l'inanité de la guerre ?...


eh bien , on voit ...un coureur-fou : sans chapeau ,torse nu par 34° à l'ombre , vous le voyez qui arrive en courant à côté de l'obélisque .
Parce qu'il y a un obélisque .


Voilà l'Aigle perché tout en-haut, qui semble dominer la plaine .

Voilà la couronne et le "N"
 

Les Italiens semblent ne pas tenir rigueur à Bonaparte ( puisqu'il n'était pas encore Napoléon au moment de la Campagne d'Italie ) des épisodes sanglants qui ont émaillé son chemin et dévasté leurs villages : après tout , ce conquérant à qui la Victoire souriait tout le temps , les a débarrassés de la domination des Autrichiens !... et , devenu empereur , il a finalement oeuvré pour la construction de l'Italie .
Ils ne retiennent que l'audace et le panache :

A Arcole , ils ont même élevé un musée ....

 

... à sa seule gloire !  
... mais on était dimanche , à l'heure de la messe et donc ." Fermé , Lulu !"

- De toute manière je n'y serais peut-être même pas entrée "dit Lulu " il m'agace un peu , ce mégalo . Et puis on enjolive si souvent les faits , a posteriori."       Et là , elle n'a pas tort .
Voyez ce qui s'est passé à Arcole :

Il se serait élancé à la tête de ses troupes , sur le pont d'Arcole , brandissant le drapeau .... c'est écrit partout ...
Par contre , ce qui est vrai , c'est le geste héroïque d'André Estienne , le"p'tit bonhomme" de Cadenet , qui s'enrôla à 14 ans pour suivre son héros ,Bonaparte
A Arcole , ce fut lui le héros .

Voyant que les choses tournaient mal ( au 3ème jour du combât ) il traversa marécage , rivière et fleuve à la nage pour arriver derrière les lignes autrichiennes et se mettre à battre la charge d'une telle force que les Autrichiens , se croyant encerclés , s'enfuirent laissant la victoire à Bonaparte . Celui-ci lui donna en  récompense des baguettes en argent et , plus tard , la Légion d'Honneur .


"Le Petit tambour d'Arcole"
On dit "c'est la petite histoire" ? Non , c'est l'histoire des hommes considérés en eux-mêmes , avec leur propre courage , leurs espérances , leurs souffrances et parfois leurs sacrifices .

Le Pont d'Arcole ?... ce n'est plus pour Lulu un lieu abstrait , une histoire apprise à l'école , mélangée depuis à tant d'autres , dans un magma plus ou moins  glorieux qu'on appelle le passé ,
C'est le souvenir .
C'est un peu de notre passé . C'est la trace qu'ont laissée des hommes et des faits , la trace que laissent la Vie et son inséparable compagnon , le Temps .

C'est bien , de temps en temps , d'oublier les petits
"non-évènements " quotidiens pour se plonger dans le fleuve de la Vie ....ne serait-ce qu'au Pont d'Arcole .

Eh bien , ce n'est pas vrai !
Plouf !
Il est tombé à l'eau , dans le marécage , et il a fallu le tirer de là, mouillé , transi , crotté ....! Ah , ah !

 

©