Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Que nos Pages Tendresse soient pour vous la "melograna" pleine de belles couleurs , de fraternité , et même de régénération !
Pour l'enrichir : un mail de 2 ou 3 lignes
( surtout pas plus ).
une petite grenadine ?
Une petite grenadine ?
Ne comptez pas sur nous !

Autrefois , la grenadine était préparée à partir du jus de grenade . Aujourd'hui , les 4 marques de "sirop de grenadine" que nous avons scrutées soupçonneusement ce matin ne comportent pas la moindre goutte de jus de grenade ! RIEN ! Du
" jus de fruits à base de jus concentrés 10% ( cassis , citron , fraise , framboise , sureau ) ."
Edifiant , non ?
Très peu pour nous .... et  vous .

Par contre , grande nouveauté : on vient de mettre en rayon du
" super-jus-de-fruit "de grenade :
et cette fois-ci , c'est :
du "jus de grenade à base de jus concentré - 42% - , sucre et acide citrique " .
Ouf .
Le tout étant qualifié d'anti-oxydant ,  propriété portée par les "anti-oxydants présents
dans les fruits " .
Et voilà . Encore heureux qu'on n'y ait pas glissé d'oméga 3 ( ça rapporte beaucoup de nos jours ).

Notre intention , aujourd'hui , est de parler de la grenade , le fruit du grenadier .
Le grenadier ?    ... l'arbre , pas le soldat de l'Empereur ( pour l'instant on en a fini avec Napo ) .

Fruit étrange et beau , attirant et un peu  inquiètant , antique et en voie de  redécouverte maintenant , la grenade fascine .


On pourrait remonter au pliocène pour raconter l'histoire de la grenade , mais restons modestes ( d'autant plus qu'Internet n'est pas très bavard à ce sujet précis ).
De l'Inde au pourtour de la Méditerranée , elle est là .  
Alors , vous pensez le nombre de versions qui existent !

Pour voir ce qu'elle contient ,
déjà , c'est tout un poème .
Vous savez l'ouvrir , vous ?
Nous , pas du tout . Alors , nous sommes allés voir sur Internet . Il y a des sites entiers consacrés à sa manipulation  >>>>>>>>>>>>>

Allez voir ces 2 vidéos choisies pour vous .
D'abord , comment arriver à en
manger le contenu ( parce que - ATTENTION ! - la coque n'est pas comestible ! .... et peu accessible aussi vous allez voir ! )
C'est
hilarant , bien que réalisé par un producteur qui , très  probablement , pense ainsi inciter la célèbre " ménagère de 50 ans "
à consommer ses grenades .
Ensuite , pour vous remettre , allez voir absolument ce triomphal extrait - au son de la Marche de Radetzsky sous la baguette inspirée de
Lorin Maazel - vous n'allez pas le regretter non plus .
Vous y verrez les vergers à grenades de Palmariggi , petit village de la province de Lecce , tout en bas de l'Italie , dans la région des Pouilles .
Vous allez y voir les arbres couverts de fleurs magnifiques qui , au fil des saisons donnent ce fruit hors du commun .
Vraiment , ne ratez pas ces 2 vidéos !

Pour nous résumer ( et faire un sirop concentré de la chose ) nous pouvons dire qu'à la fleur superbe

succède le
fruit extraordinaire ...... >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

.... mais que la suavité du fruit , ce sont ces innombrables petits grains " rose-grenadine " qui résident , bien cachés , dans son coeur - attention , les logettes fibreuses , blanches et asymétriques qui les séparent ne sont pas NON PLUS comestibles !
*** beauté
*** trésor caché
*** récompense de l'effort dans sa difficile conquête .....

il n'en fallait vraiment pas plus pour donner lieu à un florilège impressionnant de croyances , légendes ou interprétations .

La Vie , la Mort et la Régénération
sont parmi les symboles les plus anciens rattachés à la grenade .
Une légende montre Proserpine , déesse archaïque de la floraison ( la Vie ) , qui devient Perséphone reine des morts , obligée de descendre aux Enfers une saison par an pour reparaître lorsque le Cosmos a eu le temps de se régénérer et de refleurir .
Cette conception pré-chrétienne rejoint d'autres légendes très voisines concernant Lune et Soleil par exemple .
Dans l'Egypte ancienne , des petites statuettes de grenade entourent la dépouille de multiples pharaons dont on sait que l'immortalité était le but majeur. Depuis lors , et peut-être bien avant , c'est la
régénération , donc la fécondité , qui  l'emporte dans l'imaginaire humain , notamment grâce au nombre saisissant des petits grains savoureux que renferme le fruit .

  
plus de 1000 ans séparent ces deux statuettes , trouvées près de Pompéi : la déesse Era et la Madone portent toutes les deux

une superbe grenade , signe de fécondité . Pour la Vierge Marie , ce serait même le signe de sa "mort" en tant que "vierge" et de sa naissance en tant que "mère" , selon certaines théories historico-religieuses ( mais , c'est comme les statistiques , il est bien connu qu'on leur fait dire exactement ce que l'on veut ! ).
Toujours est-il que la grenade a été utilisée et réutilisée dans l'iconographie religieuse chrétienne , surtout à partir du Moyen-Âge .
Les plus grands peintres ont mis en scène le symbole ( Botticelli , Carpaccio , etc....)
Ici , l'on voit la Vierge tenant l'Enfant Jésus dans son bras , une grenade ouverte reposant dans sa main . Et ( imagination de l'artiste ou symbolique de la richesse du " don pour tous " que fit Jésus en devenant le Christ ? ) la petite main de l'enfant repose aussi sur la grenade ouverte . >>>
Tableaux , sculptures , rosaces , poèmes , on retrouve la grenade partout
aussi bien dans l'Eglise que chez les Francs-Maçons .
Il n'en fallait pas plus pour qu'elle devienne le symbole de la noblesse , de la force , de la réussite ... et puis de la chance .

Comme bien souvent , le peuple s'est approprié ce qui lui plaisait dans ce mythe .
Il ne pouvait pas se payer les riches brocards au dessin de grenade ?
Qu'importe , Il en faisait le symbole de l'
union des petites gens ( les petits grains ) : la fraternité et la solidarité .
Il n'avait ni château ni galions pleins d'or ? Qu'importe , il en faisait le symbole de la prospérité , de l'abondance et de la fertilité ... et en offrait aux nouveaux mariés


 En Italie notamment , sous le nom de " melograna " ( la pomme pleine de grains ) la grenade est encore très présente : dans les rues on ne compte plus les enseignes qui portent ce nom : restaurants , hôtels , boutiques de toute sorte : en gage de bonheur et de chance .
Eh bien voilà . Après la Bible ( le cantique des Cantiques ) , le Coran ,  les Hébreux , les Egyptiens , les Turcs ( chez eux la jeune mariée fracasse une grenade par terre pour savoir combien elle aura de fils ! ) , les Grecs .... nous aussi , modestes "Rédacteurs" ( hum !... ) avons apporté notre tribut à ce fruit peu commun .
Mais .... vous vous doutez bien que >>>>

... nous avions notre petite idée derrière la tête !!
la voici :

Elle est à Modène et nous attend page suivante : c'est la Buonissima .

©