Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Regarder le monde et les gens , c'est souvent amusant mais on a vite envie de leur donner un petit encouragement : un mail de 2 ou 3 lignes suffit à enrichir la Page Tendresse .
Armoires et
autres cachettes         ©
Rassurez-vous , Mesdames , il n'est pas encore temps de vous plonger dans vos armoires pour y traquer mites ( en voie d'extinction grâce aux divers poisons violents que le progrès met sur les présentoirs de nos supermarchés préférés )  ou  hypothétique poussière ( fermez bien la porte , ça suffit ) .
C'est tout simplement notre inénarrable Lulu qui a qualifié "d"armoire cadenassée" un brave quidam ... qui ne lui disait rien , au propre comme au figuré .


Notre Lulu façon "entre deux réveillons" . Beaucoup plus caustique que d'habitude .
Etat très passager , en fait , habituellement elle est souriante.

Tout-le-monde a son armoire .
Il est très révélateur d'observer comment celle-ci est gérée .

 

Pour la plupart des gens , c'est le côté pratique qui prime : ce qui sert tous les jours est en avant , à portée de main , facile à prendre et à remettre en place ; pour peu que chaque chose ait sa place et que ce ne soit pas une arêne d'un jeu permanent de chaises musicales .
Rien que de très logique , même le plus fin limier passerait à une autre "scène de crime" dans l'espoir d'y trouver des pistes plus riches pour ses investigations plus ou moins inspirées .

Lulu n'a pas tort : certaines armoires sont suspectement ultra-fermées .
Les plus révélatrices de ces armoires sont celles que l'on a fermées à clef ( les pires étant celles dont , en plus , on a jeté la clef ).
Il y en a beaucoup plus qu'on ne le croit , de ces armoires-là .
C'est louche .        
Certains prennent même la peine de les transformer en grosses malles ( sciez les pieds ), pesantes et encombrantes comme de gros boulets qu'ils se coltinent des dizaines et des dizaines d'années de suite  , modernes Sisyphes auto-proclamés , soupçonneux , et éreintés .
 On est dans la pathologie , là .
La haute pathologie même ,  à laquelle chacun est bien sûr de ne jamais succomber , ayant déjà bien assez de sa propre paranoîa .
C'est à voir , çà .
Ci-dessous , un Sisyphe auto-proclamé :         
Se condamner soi-même ? Est-ce utile ?
Est-ce "
juste "?  Hum ....

Mais alors ?
Que contiennent-elles , nos armoires si bien fermées ?

Le plus souvent , elles contiennent les "habits" des différents âges de notre vie .
Ceux-ci ne sont sans doute plus
à la mode , mais il n'y a pas à en rougir , ils ont fait bon usage au moment voulu .
C'est tout , c'est simple . On peut sans crainte ouvrir une telle armoire et y regarder les étapes de sa vie .
Mais ... est-il vraiment utile de garder les petites broutilles ?
Faire un peu de place serait bien...

(... ne jetez quand même pas tout , il y a de jolis souvenirs là-dedans)
Petit bémol : il ne faut pas non plus les ignorer définitivement ; ce n'est pas sain . Dans la plupart des cas , il n'y a rien de très compromettant dans notre armoire : juste les maladresses , erreurs , espoirs déçus de tout un chacun , mais aussi les "plus beaux jours de ma vie " dont on se souvient à peine maintenant  
( c'est dire l'importance réelle qu'ils avaient ).
Tout celà n'est pas bien méchant , juste des graviers de la route .

 

Autre catégorie intéressante Ô combien :
l'armoire des autres
.
Bonne éducation ou pas ,qualifi-  cation ou pas , nombreux sont ceux qui les traquent , les pistent

Et pour quoi faire ?
Pas pour se les faire ouvrir tranquillement par leur légitime propriétaire et l'aider à y mettre un peu d'ordre , non , pour les forcer , les creuser , y farfouiller sombrement ou dans un grand élan suppposé salvateur . Brrr !
Il faut dire aussi qu'on y trouve de drôles de choses , dans certaines de ces armoires : beaucoup plus d'oisillons qu'on pourrait le penser . Ceux-là ne sont sortis de leur coquille que pour suggèrer que l'on ferme l'armoire à double tour ... et on s'est laissé faire , donc il faudra faire sa crise de croissance alors qu'on est déjà un vieux barbon . Allez , il faut aérer tout çà !
  
Ce n'est d'ailleurs pas si difficile que çà : se reconnaître dans ce poussin-senior , le saluer bien bas ... et le mettre au bon air au bout d'un pied si nécessaire , en l'assurant de toute notre considération et en lui présentant les joies ,et réussites qui ont tout-de-même émaillé notre parcours depuis sa sortie de l'oeuf ( car , comme dans toutes les vies : il ne peut pas toujours pleuvoir au même endroit , donc
il y a eu , aussi , forcément , des moments forts et bons ) .
Bonne nouvelle : la majorité de ces vieux poussins , après s'être fait un peu prier , découvrent avec ravissement tout ce qui s'est vécu quand même sans eux et s'en accommodent très bien. Certains n'hésitant même plus à s'en attribuer le mérite .

N'ayons pas peur de ces détrousseurs d'armoires , pilleurs de coffres et autres malfaisants :

une fois de plus :

Le patron de notre pensée , c'est nous ! Nous sommes libres . N'ayons pas peur !

Par contre :
il y a une catégorie redoutable d'armoires bien closes ! ... celles qui renferment un cadavre ( vous savez bien , "le cadavre qui est dans le placard" , il existe sur tous les continents ).
Il faut vous dire que ce genre de cadavres a une particularité quasi constante : il ressuscite !
 

Curieux cette propension à la vie éternelle de ces cadavres cachés. Une étude attentive des cas signalés dans la littérature du siècle dernier nous incline à penser que ces cadavres ne sont pas très "propres sur eux" en général , et , bizarrement , hébergés très souvent par des gens qui ne sont pour rien dans leur état présent mais pensent bien tirer le plus grand profit de leur remise en circulation un jour ou l'autre . Hé bé !...
On ne peut plus se fier à personne , de nos jours .

Où est le temps où , comme chez nos amis Italiens ( du Sud ! ) ,

on pouvait tranquillement
" s'asseoir sur les berges du fleuve en attendant de voir passer le cadavre de son ennemi " ? >>>>>>>>>>>>>

Alors ?

Alors , une fois de plus ,
soyons simples , faisons simple ... c'est bien plus simple
La pensée vraie rend toujours les choses plus simples qu'elles ne le sont .   
Lemarchant

... et puis rions un peu
* de nous
* de nos peurs inutiles
* de nos bévues
( nos INDEX regorgent de petites histoires bien plus profondes que leur caractère mutin ne le laisserait penser  . Fûté , non ?) .
Ce n'est pas toujours si facile que çà , de rire , mais il faut s'entraîner celà nous deviendra tout naturel :
" Le rire est un malin plaisir qu'on prend avec un coeur pur"Nietzsche

... alors nous vous souhaitons des armoires , des boites et des cachettes pleines d'éclats de rire !
 Ouvrez-les !