Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

La Page Tendresse ? Elle a toujours le petit mot qu'il vous faut pour retrouver un peu d'allant et de joie de vivre .
Quand ça ira mieux , à votre tour vous enverrez un petit mail pour donner un peu plus de soleil à d'autres .

 

Lulu  à  Carpi
      (mais  pas  en  courant )
Page précédente , nous avons souffert puis triomphé avec Dorando Pietri , tandis que la justice immanente s'exprimait par la voix d'une reine .( "God save the Queen !")
Avouez que ça fait du bien et qu'il aurait été dommage de passer à côté de cette belle histoire , d'autant plus qu'elle est vraie
( preuves à l'appui page  précédente)
.
C'est naturellement à notre Lulu que nous devons cette rencontre .
Elle nous avait déjà fait visiter de jolies villes , en Emilie Romagne : Modena  , Parma et Ferrara par exemple . Cette fois , il s'agit d'une ville plus petite mais pleine de charme , dans la province de Modène , dans la plaine du Pô : Carpi .
Non seulement la ville est belle , mais ses habitants sont aimables et tout prêts à vous raconter les belles histoires de leur passé .
Le premier de ceux qu'elle a rencontrés , c'est Dorando Pietri
 .


le voilà ( grandeur nature ) à l'entrée de la ville , sur son piedestal .

Carpi , en Emilie Romagne , entre Parme et Modène , en direction de Ferrara .

Photos prises , Lulu s'est mise à la recherche d'un conteur disposé à la renseigner sur cette statue peu courante .
Appliquant toujours la même technique éprouvée , elle n'a guère tardé à trouver un petit groupe de retraités , papotant non loin de là et très enthousiastes dès qu'elle montra les photos qu'elle venait de prendre de cette statue peu courante ( ce n'est ni un général sabre au clair ou sur un cheval au galop , ni un austère religieux menaçant tout-un-chacun de la chaleur de l'Enfer ).
C'est ainsi qu'elle apprit tous les détails , mimés avec réalisme par un vieux monsieur dont l'embon-point aurait arrêté tout autre nar-rateur , Mais non , celui-là simula avec un indéniable talent , la course , d'abord retenue par tactique , puis l'accélération fulgu-rante de l'athlète , et son essouf-flement croissant ,
Comme Lulu ne connaissait pas l'histoire elle n'était pas préparée aux derniers instants d'épuise-ment de Dorando : elle eut très peur quand "il" s'effondra dans les bras des juges et spectateurs.


A notre avis , il s'agit d'un groupe de vieux copains d'enfance qui ont mis leur petit numéro bien au point et n'hésitent pas à le "jouer" de manière très convaincante pour les innocents touristes qui se hasardent à les interroger .

Dès qu'ils sont lancés sur le sujet le "show" est en route !

Mais il faut reconnaître que c'est bien fait et que Lulu est bon public . Donc , tout le monde est content ( nous aussi ).

- Et puis maintenant , allez visiter la Place , c'est la 2ème place d'Italie , après la Place Saint-Pierre pour sa taille , vous verrez , c'est très beau ." ont-ils conclu ( il faut dire que midi sonnait à une église proche , et que midi , c'est sacré : c'est l'heure de la pasta ! )

Lulu , après un frugal "panino" ( sandwich ) au jambon de Parme , arrosé de San Pellegrino ( ne vous offusquez pas , c'est de l'eau minérale pétillante , restée bien au frais dans un sac isotherme dans le coffre de la voiture )partit à la découverte de cette jolie ville .
Car c'est une bien jolie petite ville .
Effectivement la "Place" est impressionnante .
Lulu arrive au centre d'une immense étendue ( dont vous ne voyez ci-contre que la moitié droite , avec , tout au fond , une cathédrale aux teintes de gâteau à la meringue ) .

  

La place , vide , puis complètement recouverte les jours de marché .

©


 L'autre partie de la Place n'est pas moins imposante !

Les arcades sont présentes partout  , protégées sur un côté de la place , par des auvents bordeaux , au nom de la Caisse d'Epargne , très chics  .

 


Château imposant de l'autre côté.
Pratiquement pas de voitures , mais de rares vélos  qui roulent dans tous les sens , et des piétons sans chapeau ni ombrelle malgré le soleil de feu .

Sous les arcades , qui montent jusqu'au 1er étage des maisons et ne font qu'un seul bloc tout le long de ce côté de la Place , quelques magasins , des bars , des banques , de vieux escaliers usés par le temps, aux pierres luisantes .
Aux petites tables extérieures d'un bar , un groupe sonore et rieur de vieux messieurs qui refont sans doute le monde à leur manière , bien à l'ombre , et rafraîchis par le petit courant d'air qui joue entre les arcades
L'un d'entre eux tient son vélo ,   prêt  pour un petit tour de ville ...


Voici nos joyeux compères bien au frais . Au fond , la petite silhouette sombre c'est un retardataire qui s'approche en riant et fait de grands gestes . C'est plein de vie et de charme .

Vestiges massifs d'une tour d'angle du château , sur le côté droit , juste avant le Duomo ( ca-thédrale ) mais comme il fait très  chaud il n'ouvrira qu'à 16h , Lulu ne le verra donc pas ce jour-là .