Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Allez prendre une bouffée d'air frais sur la Page Tendresse et puis , par un petit mail ( 2 ou 3 lignes pas plus ) , répandez-y un peu de soleil , beaucoup de gens en ont bien besoin .

 

Carpe Diem ... à Carpi !

Sur les pages précédentes nous vous avons fait connaître la jolie petite ville de Carpi , et son héros , Dorando Pietri .
Lulu avait bien apprécié la jovialité de ses habitants

Elle avait trouvé cette ville pleine de vie et de charme . Depuis son voyage elle en a appris beaucoup plus ( grâce à un office du Tou-risme obligeant , et à des amis qu'elle a dans la région ) .
Ce qui l'a enchantée , c'est la sorte de devise que la commune a adoptée : son site Internet et son réseau communal général portent un nom qui en dit long :!

  CarpiDiem !

Grâce aux dépliants et photos reçus , nous avons la preuve de leur goût pour le Bonheur ( et vous savez combien nous l'apprécions ) :
 

Et ne croyez pas que leur intérêt se borne aux saveurs locales ( ce qui n'est déjà pas si mal si l'on sait que les produits sont naturels et les recettes authentiques ) .
Pas du tout .
Pendant 3 jours , le week-end du 16 au 18 septembre c'est  un
Festival de la
Philosophie
qui s'est tenu à Carpi , ainsi qu'à Modène et à Sassuolo , toutes proches .

L'année dernière il avait déjà réuni 170 000 personnes pour un ensemble de 200 manifestations différentes ( comme cette année ).
 Le thème choisi cette année est :" la Natura"
 
D'éminents scientifiques , des professeurs d'université , des chercheurs , des "penseurs" , des "philosophes" se sont enthou-siasmés à l'idée de transmettre et de partager un peu de leur savoir .

Et puis , ne croyez surtout pas que ce soit assommant : une "leçon magistrale"(donnée par le "maître" , le magister ) peut être l'occasion d'un rêve magnifique , d'un éblouissement ... d'autant plus apprécié que le talent de ces "conteurs" fait que l'on a la sensation de comprendre ( pres-que) tout  et d'être devenu plus intelligent tout d'un coup , au seuil de la porte qui donne sur l'infini qu'ils explorent chaque jour .

          Chapeau , les "profs" !
On n'y est pas sectaire à ce festival , on parle du futur de la Nature ( c'est notre vie demain , après tout ) mais les "classiques" ne sont ni oubliés ni dépréciés .
On ne s'ennuie pas , on passe d'une de ces "leçons" à d'autres manifestations toutes très créatives , musicales , picturales , à l'improvisation , au jazz , aux livres et à toutes les activités organisées pour passionner les plus jeunes ( on va éveiller des vocations , à Carpi ! )....même s'il a plu dimanche après-midi !

Çà , c'est vivre !
Carpi Diem !!

Mais au fait , "Carpe Diem", tout le monde utilise encore cette expression . C'est sûrement parce qu'avec son petit air " Allez profitons-en" elle fait plaisir , mais aussi sûremen parce que c'est du latin !...et que nous avons souvent un petit snobisme intellectuel au fond de nos neurones . D'où le succès de Carpe Diem .

"Carpe Diem " ? Ce n'est pas tout-à-fait ce que l'on croit , à l'origine .Quand le poète latin Horace l'écrivit , il incitait un de ses amis à "cueillir le jour" ( on pourrait presque dire "accueillir" )et non à s'en goberger , ce qui est un peu différent. La phrase se poursuivait par "quam minimum credula postero" en ne croyant qu'un minimum en ce qui suivra. ...en bien comme en mal d'ailleurs , ce qui ne veut pas tout-à-fait dire "après nous le déluge " .

Selon les modes et les temps , d'ailleurs , on a interprété cette phrase de bien des manières ( avec un certain penchant pour la facilité comme toujours ) ;  Sainte-Beuve ( écrivain français du XIX-ème siècle )allant même jusqu'à parler du" carpe diem du chrétien" qui était de ne s'occuper que des difficultés immédiates de son prochain , laissant à Dieu le soin de celles du lendemain .!!
Vous voyez qu'il faut se méfier !...même du latin .

Bien comprise ou pas , cette expression a tout-de-même un double avantage : inciter à goûter pleinement les boheurs de chaque jour , mais surtout ne pas s'inquièter inutilement à l'avance .
C'est pourquoi elle figure sur de nombreux cadrans solaires :
"Vis tant que tu es en vie !".
Ce qu'a dit si bien Alain :"
Dans la mémoire de tous les peuples on a vu des hommes qui sont morts parce qu'ils se croyaient maudits"
( voir aussi p 25 , p 92 , p 258 ).

©

Organiser la Fête des Lasagnes et du Lambrusco
( cher à don Camillo ) !... n'est-ce pas une idée ...  délicieuse ?
Eh bien , ils l'ont fait , il y a quelques jours , en  septem-bre dernier .

Dans une ville aussi "magique" que Carpi , nous ne pouvions que découvrir une délicieuse histoire d'amour , n'est-ce pas ?
C'est ce qui est arrivé ( par l'inter-médiaire de quelqu'un qui fré-quente le joli Conservatoire de Musique ( mais....chut ! ).

Tout démarre avec La Tosca
( dont nous avons déjà parlé pages 419 et 356  , répertoire de notre Bon Docteur oblige ).
 

Nous sommes au tout début du XXème siècle , avec ses belles dames à la taille de guêpe , au parfum troublant  ("Jicky" de Guerlain avait été créé quelques années plus tôt ).
De quoi faire tourner bien des têtes quand c'est accompagné d'une voix de rossignol .
Et dans "Tosca" les rossignols s'en donnent à coeur joie , écoutez
 vous allez aimer .   

A Carpi une magnifique Tosca vint éblouir les mélomanes... et en particulier un certain Carlo , fils d'un riche propriétaire de la ville .
Il en était fou de sa Tosca .
Il en rêvait la nuit et suivait chaque représentation .

Si votre mémoire est bonne , l'affaire se termine mal pour Tosca et son amant Mario : il est exécuté en haut de la tour du Château Saint-Ange d'où elle se jette dans le vide !

A Carpi , il n'y avait pas de Château Saint-Ange , mais un décor du haut duquel elle devait quand même se jeter .
- Dans mes bras , ma belle !" s'exclama-t-il avec fougue .

Bel élan . En garçon pratique mais non athlétique , toutefois , il eut la bonne idée de se faire remplacer... par le cocher de Papa  doté , lui , d'une musculature nettement mieux adaptée que la sienne ( lequel était ravi de cette mission ...émoustillante )
Il n'y a que l'intention qui compte .
.

Tout allait pour le mieux ...hélas .
Notre belle Tosca connut un succès quasi mondial ...et la vie la sépara de son admirateur éperdu.
Elle écrivait de ville en ville pour raconter ses triomphes ...  mais , les évènements s'enchaînant ,  ils ne se revirent jamais plus . 
Le destin les avait séparés .

Fin de l'histoire ?

La vie réserve souvent de
jolies surprises
( et même des petits clins d'oeil )Le temps passa ...passa ....
Et puis >>>>>>>>>>>> ... rien .

Il y a quelques années cependant
( donc près d'un siècle plus tard que l'histoire de notre belle Tosca ) un garçon et une fille se rencontrèrent dans les alentours de Carpi, Ce fut le coup de foudre .

 Le vrai , le grand Amour .
Un jour en papotant tendrement ils découvrirent qu'il était un petit fils de l'amoureux de Tosca ..et elle la petite-nièce de la belle artiste  .
Merveilleuse Carpi !