Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

Pour vous aider à mieux terrasser une de ces stupides douleurs intérieures qui vous gâchent la vie ... il y a notre site , bien modeste mais efficace pour vous changer un peu les idées ( parcourez les INDEX et puis feuilletez les 70 Pages Tendresse . Quand vous irez mieux , mettez-nous un petit mail de 2 ou 3 lignes pour encourager les autres !

Hamster , Hamster ?
C'est Lulu qui nous a parlé de la "méthode Hamster ", sans savoir d'ailleurs quoi que ce soit sur un quelconque Monsieur ( ou Mada-me )  Hamster , le nom étant des plus rares  de nos jours ( se comptant sur les doigts des 2 mains ... et quand même des 2 pieds ).
Au XVIIIème siècle il était plus répandu , notamment en Allema-gne et en Alsace .
Alors?
Nous nous interrogeâmes  :
* Hermann Hamster ?  
* Frida Hamster ?

Lulu restait impénétrable .

Franchement , celà ne disait rien , à aucun d'entre nous . Peut-être même le plus cultivé d'entre nous, l'excellent Docteur Z. ( celui qui nous faisait zinzinabuler - p.110 , 118 , 151 , 267 , 350  et qui nous manque beaucoup ) n'aurait-il pas connu les mérites et oeuvres de ce Hamster inconnu ?
Il a donc fallu écouter le récit d'une situation dentaire aussi délicate que douloureuse pour savoir enfin .
 

Pauvre Lulu . ce n'est pas drôle , quand même. Une canine perfide mais  jusque-là anonyme venait de la quitter avec pertes et fracas et continuait de poignarder au vif sa tendre joue droite .
"
Le cabinet dentaire est fermé jusqu'à la fin de la semaine prochaine ."
répondait sans se lasser le téléphone du chirurgien-dentiste auquel elle voue une admiration sans borne et bien  méritée depuis des années . Pas question de voir qui que ce soit d'autre !
La douleur s'obstinait .
Encore un peu et elle allait être obligée de se mettre à la bouillle .
Lulu allait déprimer (... et fondre ).

Mettez-vous à sa place , aussi .

Vous l'avez sûrement remarqué , une dent n'a que rarement la délicatesse de s'éclipser proprement , dignement .
La racine s'accroche fermement à la machoire pour le plaisir de l'homme de l'art et la dent elle- même choisit un parcours de cassure aussi compliqué que possible pour éviter la ligne droite. A vous les joies des pointes acérées !

Et puis , l'illumination est venue  à l'occasion d'une visite de
voisinage .

Le petit garçon de ses voisins possède un trésor ( à ses yeux )  ... un honnête petit hamster , petit rongeur bien connu , gentil comme tout , coureur frénétique dès qu'il prend possession de sa roue , et doté d'une imagina-tion sans borne quant à la capacité d' accueil de sa petite bouche rose .
 



Ah , il n'avait pas mal aux dents , celui-là !
Il mangeait , grignotait , machouillait à peine ...et recom- mençait à toute allure .
Lulu était fascinée.  
"L'idée" germait .
Les petites quenottes étaient perpétuellement enfouies sous une bonne couche de mets divers autant qu'appréciés de la petite bête .....alors ....

Revenue dans sa cuisine , Lulu s'attaqua directement à son frigo , ... avec un mental de hamster .
Une tranche de jambon fut l'élue .
Ayant reçu une éducation assez stricte , Lulu garda tout-de-même une certaine élégance dans sa façon de la consommer , rassurez-vous .
Elle cala tout simplement , en protection , une petite bande de jambon entre la joue et la dent cassée , se gardant bien de la manger .      

Et , ça a marché !
Elle fut bien obligée de remplacer la bandelette protectrice ( l'ayant consommée par erreur dans l'euphorie ) mais elle devint rapi-dement experte .
La dent pouvait tout essayer , c'est le jambon qui prenait ses coups , pas la joue de Lulu !
 


Elle partit aussitôt faire quelques "provisions de bouche " .


Lulu retrouva le sourire et la patience d'attendre le retour du praticien auquel elle se faisait déjà  en pensée , un malin plaisir d'exposer son ingénieuse invention . Il allait en rester sans voix !
 

C'est ce qui arriva .
Celui-ci eut beau prendre la "nouvelle" avec un flegme quasi insultant , parlant même d'une sorte de chewing-gum protecteur déjà bien connu , notre héroïne insista sur son innovation personnelle  pratique , simple , économique , s'étonnant qu'elle ne soit pas enseignée dans les Ecoles Dentaires .

C'est  " la méthode hamster " précisa-t-elle , laissant l'imagina-tion des auditeurs mettre ou non une majuscule .
La petite bête sympathique , ou le digne rejeton d'on ne sait qelle vieille famille teutonique ?
Au choix .

Voici donc l'histoire
d'une grande invention .
A notre avis .
Comme toutes les grandes idées celle-ci a une application beaucoup plus étendue qu'il n'y paraît à première vue .
C'est ce qui fait sa valeur .
-- Quasi universelle ? ironiseront certains .
-- Presque !" répondrons-nous dignement .
Pourquoi ?

Parce que la douleur est UNIVERSELLE .

Et la douleur , ça fait mal !!
Par définition .

Malgré notre modestie légendaire ( hum ! ) nous allons nous opposer frontalement ( expres-sion à la mode ) à deux de nos plus grands poètes :
    * Musset , quand il sanglote :
"Oui, sans doute, tout meurt ;
ce monde est un grand rêve,
Et le peu de bonheur
qui nous vient en chemin,
Nous n'avons pas plus tôt
ce roseau dans la main,
Que le vent nous l'enlève
. " 
...allons , allons , Alfred !


* et Baudelaire , utopique :
"Sois sage, ô ma Douleur,
et tiens-toi plus tranquille  "
... m'enfin , Charles !!!!

©

Après consultation démocratique de l'ensemble de notre équipe , et faisant fi noblement de notre ignorance ( sans çà , on ne ferait plus rien dans la vie , non ? ) à l'unanimité nous déclarons que :

 
sauf cas extrêmes et rares
( comme de permettre un diagnostic médical par exemple ) la douleur est un phénomène globalement inutile , perturbateur, gaspilleur d'énergie et rapidement "barbant" pour le sujet atteint comme pour son entourage .

Donc , guerre à la douleur !
Nous ne parlerons pas des douleurs purement médicales pour lesquelles seul l'Homme de l'Art peut intervenir efficacement . La Médecine est de plus en plus compétente en ce domaine .

Ce qui nous agace c'est la douleur intérieure , personnelle , cachée , niée , voire chouchoutée avec soin bien au chaud à l'intérieur .

Elle n'est pas si rare qu'on pourrait le croire .
Elle a ses héros méconnus , ses tâcherons , ses accros , ses abonnés ... les "algie-fans" ,quoi .

     

Mais , à quoi ça sert , de vous "mettre la rate au court-bouillon ", de supporter des choses inacceptables , inutiles ou imaginaires ?

       

Alors , nous allons être obligés de le redire une fois de plus :


 Nous sommes libres !
Libres , de notre pensée .
Notre mental est bien plus fort que nous ne le pensons .
Ce qui compte , c'est de faire le premier pas , c'est de vouloir faire le ménage dans nos idées ...et de s'y mettre sans attendre ,
et sans crainte .

Pensez à
la méthode Hamster !



son application est simple ,
économique et souvent extrêmement efficace .

Vous ne pouvez pas toujours changer les conditions extérieures qui vous font souffrir , c'est certain , mais vous pouvez au moins chercher , et trouver , "le petit quelque chose"
qui se mettra entre cette dent cassée et votre joue .
La compétition est ouverte !
Tous les moyens sont bons du moment qu'ils sont efficaces ( et licites tout-de-même , ce n'est pas le moment de vous retrouver en prison , ça n'arrangerait rien ).

Alors , courage !
Vous savez bien que Lulu n'est pas un aigle ( ! ) .... et elle a pourtant mis au point cette méthode Hamster ....eh bien , vous , vous allez trouver plein d'autres méthodes capables de vous rendre la vie vivable .
Baptisez-la comme vous voulez ... mais faites de votre mieux pour être plus heureux

Ça , c'est utile , sain , écolo ... et humain ! Allez-y !!....

 

Aucun des efforts que l'on fait pour être heureux n'est jamais perdu .   Alain  
                            Propos sur le Bonheur