Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

La Page Tendresse , c'est un peu comme les haricots : il y en a pour toutes les circonstances , les jours
gris comme les jours roses .
Pour l'enrichir , juste un petit mail de 2 ou 3  lignes .

 

     1
Il y a , parmi nos lecteurs , une dame charmante , Ginette , qui au fil des années est devenue une amie , pleine d'esprit , drôle , sensée ,
et attachante .
A propos de nos pervenches
 elle nous a dit qu'elle avait bien apprécié , parce que , justement , ses préférences vont .... aux oiseaux , aux chats et aux fleurs .

DONC , comme vous nous connaissez , nous avons cherché un sujet de nouvelle page qui puisse lui faire plaisir .

DONC ( pour ceux qui nous connaissent encore mieux ) nous avons choisi ... les haricots  , appliquant en celà la fameuse " logique approximative " que nous développons avec enthousiasme depuis quelques temps . Nous y trouvons de multiples occasions de rire et ne nous en privons pas ( nous devrions dire : et ne vous en privons pas , mais notre modestie veille au grain ). Voici donc nos haricots .
Ça va toujours , Ginette ?
Histoire de rassurer la sage Ginette , nous allons prendre un air ... approximativement culturel en commençant par...  le haricot dans la peinture .
Celui qui nous précède le mieux en ce domaine est incontestable-ment Salvador Dali , avec sa "Construction molle avec haricots bouillis" >>>

... mais nous lui préférons de très loin le rieur Arcimboldo :
 

Voilà pour notre très modeste contribution à la diffusion picturale des haricots .
Passons à la musique ( mais si , mais si  ) .
Vous n'allez pas bouder votre plaisir , vous allez voir
( et entendre ! ) .
Nous allons même vous donner le texte de cette impérissable chanson ( il y en a d'autres mais celle-ci est incontestablement la plus jolie ) .

On doit chanter ce que l'on aime
Exalter tout ce qui est beau
C'est pour cela qu'en un poème
Je vais chanter les haricots

 Alors que tout repose encore
Dès le premier cocorico
Ah qu'il est doux quand vient l'aurore
De voir semer les haricots
Et puis un jour sortant de terre
Et se dressant toujours plus haut
Vers le soleil, vers la lumière
On voit pousser les haricots

Au printemps la rose est éclose
En été, le coquelicot
Mais quel spectacle grandiose
De voir fleurir les haricots .

Plus tard les paysans de France
S'agenouillant, courbant le dos
Ont l'air de faire révérence
Pour mieux cueillir les haricots
Mais ces courbettes hypocrites
Précèdent la main du bourreau
Qui les jetant dans la marmite
Met à bouillir les haricots
Et lorsque vient leur dernière heure
On les sert autour d'un gigot
Et chaque fois mon âme pleure
Car c'est la fin des haricots.

On rit , on rit , mais Bourvil  a écrit des dizaines de (belles) chansons

Et maintenant , la littérature .

Ça va toujours , Ginette ?

Naturellement , il n'y avait que notre ami Victor ( Hugo) pour écrire sur ce sujet .
Ah , le vieux fou !
Hep , minute , nous ne lui manquons pas de respect , c'est lui-même qui le dit !!

La preuve !        >>>>>>>>>
 

        J'aime un petit enfant, et je suis un vieux fou.           ( V.Hugo )

- Grand-père ? - Quoi ? - Je veux m'en aller. - Aller où ?
- Où je voudrai. - Partons. - Je veux rester, grand-père.
- Restons. - Grand-père ? - Quoi ? - Pleuvra-t-il ? - Non, j'espère.
- Je veux qu'il pleuve, moi. - Pourquoi ? - Pour faire un peu
Pousser mon haricot dans mon jardin. - C'est Dieu
Qui fait la pluie. - Eh bien, je veux que Dieu la fasse.
- Mais s'il ne voulait pas ? - Moi, je veux. Si je casse
Mon joujou, le bon Dieu ne peut pas m'empêcher.
Ainsi... - C'est juste. Il va peut-être se fâcher,
Mais passons-nous de lui. - Pour qu'il pleuve ? - Sans doute.
Viens, prenons l'arrosoir du jardinier Jacquot,
Et nous ferons pleuvoir. - Où ? - Sur ton haricot.


Arcimboldo , Victor Hugo ,
Bourvil , des très grands  qui n'ont pas méprisé le plus injustement méconnu des légumes .

©

Ça va , Ginette ?

Car il faut bien le dire , le haricot est habituellement et généralement méprisé , tenu pour très  ordinaire , vulgaire , de basse extraction ,
etc , etc .... surtout s'il est en grains .
Et pourtant il est probablement le légume le plus répandu du monde , le plus riche sur le plan alimentaire , le plus varié dans sa présenta- tion , puisqu'on le consomme aussi bien vert qu'en grains .
Oui , mais il faut le préparer : s'il s'agit des grains secs , on disait autrefois qu'il fallait les faire tremper toute la nuit précédente ( de nos jours on trouve des variétés "sans trempage" après on ne sait quelles manipulations génétiques ou non ) ; s'il s'agit des haricots verts , il faut les "équeuter" et traquer le moindre fil , c'est long tout çà ( hélas , on fait des téléphones et des ordinateurs sans fil , mais on n'a pas encore trouvé le truc pour les haricots ! ).
Par contre , une fois qu'ils sont prèts à cuire , chacun peut révéler ses dons culinaires pour les accommoder ( ce qui veut toujours bien dire : rendre agréable ) à sa façon .
Quelle que soit la recette , c'est le plus souvent savoureux .
Mais il faut être patient ; si le haricot vert ( pour donner la "ligne haricot vert " aux élégantes ) peut  se contenter d'eau bouillante , le haricot en grains , ça se mijote !



Terence Hill que l'on voit ici dans "on l'appelle Trinità" s'est bien régalé pendant le tournage , mais il a exigé 24 heures de "jeûne" entre 2 prises !

Mais , au fait , on cause , on cause et on ne vous l'a même pas encore présenté , ce haricot .
Nous n'allons guère briller .
Son origine est incertaine parce qu'il est revendiqué par trop de nations . Où a-t-il vu le jour ? Amérique du Sud , potagers Incas,  pourtour méditerranéen?

En fait , à l'origine on le confondait avec d'autres "grains" tels que la fève ou le pois chiche , ce qui ne facilite pas les choses .
Son nom savant ( phaseolus) lui aurait été donné par les grecs ....
... mais QUI l'appelle phaseolus ?
Non , il est le HARICOT .
Avec un nombre respectable de variétés que nous survolerons  "haricot presto" ( il ne fallait pas la rater celle-ci ! ) :

Le mot haricot viendrait du "ayacotl" des Incas ... mais le hari-cot de mouton ( qui est un ragoût sans le moindre haricot ) faisait le bonheur de nos tavernes bien avant que la communication ne s'établisse  avec les gourmets  emplumés .
Ça se corse , Ginette .
A vrai dire , nous avons comme un remords d'avoir écarté aussi sèchement ce phaseolus .
Parce qu'il a fait souche : le fayot en descend tout droit , reprenant ainsi une certaine élégance antique .
Et le fayot , ce n'est pas rien .
Il est même dans le dictionnaire de l'Académie :
* au sens populaire de haricot sec
et ... du marin qui se rengage ,
* comme au sens argotique des gens qui font du zèle pour se faire bien voir et en tirer un avantage .
Ce n'est pas rien tout-de-même .
 
"Fayot " ne s'est pas contenté de faire souche , il a essaimé un peu partout sous forme de "fajol" le plus souvent dans la plupart des langues européennes  , tout en s'accompagnant de l' araco italien. C'est trop pour cette modeste plante , non ?

Page suivante , on vous en dit d'autres sur le haricot , sans fayoter . Juste pour faire paisir à Ginette .