Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

nouveau : dire Merci à
saint Antoine de Padoue

* autre Ex Voto de remerciement

Sur la Page Tendresse il y a des jours gris et des jours roses , comme dans la vie . Certains sont pleins de courage , mais c'est justement quand les autres on besoin qu'on les réconforte , alors , comme çà , ça va ... Envoyez de quoi les réconforter par un petit mail de 2 ou 3 lignes .


Bien que ce soit la période des vacances , ne cherchez pas Lulu
à Venise : elle n'y est pas .
- " Trop de monde " dit-elle avec une petite moue presque timide .

Elle préfère les petites villes , vers lesquelles elle conduit ( prudem-ment ) en empruntant les petites routes ( c'est sa technique mais nous reconnaissons qu'elle nous a rapporté ainsi anecdotes et photos inattendues et drôles ).
Cette fois , elle a esquivé très adroitement la Sérénissime , piquant droit vers les confins de l'Italie , à l'extrême est du pays .
Elle a découvert ( et nous ensuite grâce à ses récits et photos ) une charmante petite ville de Vénétie , à 54 kilomètres de Venise ( et 611 km de Bari , tout en-bas ).

Cette petite ville - ( elle compte environ 25 000 habitants ) c'est PORTOGRUARO .
Vous connaissiez ?
Nous , pas du tout  , tandis que Venise déclenche des trombes de poèmes , souvenirs , grands et petits airs de bel canto chez
" notre bon Docteur "

Cette petite ville a ...
du tempérament .
C'est le moins que l'on puisse dire.
Avant que l'on vous raconte ce qui a séduit Lulu , allez donc la visiter rapidement avec le lien ci-dessous
 
http://www.youtube.com/watch?
v=0yInpr6a248

et si vous voulez vous y promener à votre guise , sans quitter votre chaise , profitez du Tour Virtuel inter-actif que la commune
a mis au point .
 
http://www2.comune.portogruaro.
ve.it/virtualtour/

Le nom de cette petitte ville , déjà , en dit long . Il remonte à l'an Mille Cent environ ;
"Porto" ...ça , ça ne pose guère de problème , il s'agit d'un port .
Un port ? Mais nous sommes loin de la mer !....mais , un port fluvial ?
Voilà , on est sur un fleuve . Bon .
En effet , il s'agit du Lemene , des-cendu des environs montagneux et dont le nom évoquerait la "limite" , autrement dit  la "fron-tière" entre le Frioul et la Vénétie .
Voilà pour
"Porto" .
Mais quel port actif et ingénieux !

...quant à "gruaro" ?
Ça , c'est une autre histoire .
Les plus savants soutiennent que ce serait un dérivé du "gruarius" le gardien des bois , des champs et des cultures
( "agraire " est de même origine ) . or , les habitants de la région se donnèrent bien du mal et parvinrent à transformer des étangs boueux en fertiles terres agricoles .qu'ils entendaient bien défendre contre toute invasion d'où qu'elle vienne .
Peut-être bien ....
 
Mais ce serait compter sans les "paléo-écolos" si l'on ose dire !
Ceux-là aimaient se promener le long du fleuve et des petits étangs et là que rencontrait-on bien souvent ?.... des
grues ! gracieux oiseaux migrateurs capables de parcourir des distances étonnantes et de repérer les lieux riches en gourmandises aquatiques , de s'y poser , de s'y repaître tranquillement ( bref , d'y trouver un agréable "momentdecalme" dit le moins modeste d'entre nous ).
La grue , abondante à l'époque , jouissait d'une excellente réputa-tion depuis l'Antiquité .
Elle était le messager des dieux , un porte-bonheur incontesté ,et un gardien vigilant toujours en éveil .
L'occasion était trop belle pour passer à côté , vous pensez bien  
(  d'autant plus que tout le monde pouvait repérer leur vol puissant en forme de "V" ... alors , du moment que les scientifiques s'en mêlent....)
Voilà donc la petite ville visitée par de gracieux volatiles qui lui donnent son nom .
Tout celà est bien beau ...mais c'était sans compter sans la placide mais déterminée convic-tion de nos voisins helvétiques .
Mais si .
Bien que la distance ( actuelle ) entre la région de la Gruyère et Portogruaro soit d'environ 650 km , certains Suisses , un peu chauvins pour le moins , verraient dans la petite ville italienne une lointaine colonie ....parce que la grue C'EST EUX !... ( enfin , plus précisément , la région de la
Gru-yère ).

Pourquoi ce volatile bruyant , qui glapit , craquette et trompette , a-t-il élu cette région , pas encore fromagère mais déjà sans doute verdoyante et appêtissante ,pour région fétiche ?
Sans doute pour les beaux yeux et la prestance d'un ( séduisant? ) militaire germanique , vers le milieu du Vème siècle .
On ne sait pas lequel séduisit l'autre mais ce fut l'évènement du moment . Il s'appelait Gruérius , Elle le suivit partout et lui porta chance .

Mais il y a des jaloux , qui rattachent la damoiselle à l'Antiquité romaine , voire même chinoise !....

Inutile de vous dire qu'à Porto-gruaro on balaie celà d'un souffle.

©

La cause est entendue , le blason de Portogruaro , le voici :
 
on dessine deux grues encadrant le campanile , les gradins et les vertes terres alluvionales .

Pier Paolo Pasolini
a su résumer le charme et les origines de la ville en quelques mots :
"Portogruaro ,
c'est un coeur
sur l'eau ".

Et de l'eau , il y en a , là-bas !
Portogruaro a son fleuve , le Lemene , mais aussi des canaux navigables
.
Elle  est reliée directement
à la lagune de Venise !
C'est le Neuilly de Venise !!


Elle coule vite , cette eau .
Elle est pure , limpide et fraîche en passant devant les petits jardins bien verts malgré la chaleur
écrasante .
Elle glougloute ....


C'est étonnant .
Cette petite ville médiévale ,encore très bien conservée , alterne les zones industrieuses et commerciales et des petits paradis verts et calmes .

Avec autant d'eau , les moulins tournaient rond , assurant l'approvisionnement et la richesse de la ville .( regarez-les sur le lien que nous vous avons donné plus haut ) .

Il y avait naturellement un port très actif lui aussi , en liaison étroite avec Venise : commerce florissant là aussi .

On construisit donc de vastes entrepôts : pour le sel , les épices , les métaux , pour les céréales , et même "pour les pauvres" où s'entreposaient maïs et matières moins nobles .
C'est dire l'activité de cette ville .

Alors , il fallait s'y attendre , les riches marchands se firent bâtir de superbes demeures ....inspirées des palais de Venise !
Voici le palais de la Commune :


hautes fenêtres , décoration recherchée des créneaux en queue d'aronde , élégant escalier extérieur .
Vaste place bien dégagée .

Beaucoup d' allure !



Voici les riches demeures avec de jolies arcades , des balcons à colonnettes , et le lion de Venise un peu partout naturellement .



Les murs gardent encore des fragments de fresques colorées , on se promène sous les arcades :