Lolà ? Mais vous connaissez !
Nous en parlions déjà page 1
9  en vous décrivant un trait de son adorable petit caractère .
Parce que Lolà a du caractère .
Elle est belle , intelligente et parfaitement bien élevée , sa maîtresse l'ayant fermement convaincue de la nécessité de pouvoir être acceptée - et à l'aise - dans toutes les circonstances .
Si bien qu'il lui est tout naturel d'avoir une conduite exemplaire : la discrétion la plus absolue , une propreté irréprochable ( pas question d'essuyer ses papattes sur le pantalon -ou la jupe -du premier quidam venu , accepter et même suggèrer une rapide toilette des 4 pattes au retour de la promenade , etc... ).
Quant aux relations sociales : toutes en prudence et en discrétion . On ne joue pas avec n'importe qui , on ne fête pas qui on ne connaît pas,  on ne ramasse rien par terre , etc ...

Notre vedette .

Nous vous avons parlé aussi page 67  de sa mémoire excep-tionnelle ( surtout quand sa boussolle intérieure parle à partir de son petit estomac ! ).
 Page 397 , nous vous avons raconté un voyage devenu mémorable rien que par son innocente présence .
Enfin , page 444 , vous trouvez le nom de sa meilleure amie .

Vous ne pouvez pas dire que vous ne savez rien de Lolà !
Voici une nouvelle aventure !



Sa jeune maîtrese ayant dû suivre une cure thermale ( elle va bien maintenant , merci ) Lolà la suivit donc dans une célèbre station thermale réputée pour son efficacité et donc très fréquentée.

Dans ce genre de stations on se promène beaucoup , il y a des parcs , des jardins publics , des "promenades" où , pendant 3 semaines , on va se croiser et se recroiser .
Beaucoup de gens se connais-sent car sont déjà venus dans la station . Les "nouveaux" sont un peu isolés , au début .... A MOINS qu'ils n'aient un chien !
Le chien est , de très loin , le meilleur agent de relations publiques qui soit .
- Oh , qu'il est mignon votre chien"  n'est pas le fait d'une imagination débordante , mais c'est assez souvent sincère .

Lolà trottinait donc d'un bon pas dans cette jolie petite ville ( sa maîtresse étant grande elle faisait 3 pas pendant que celle-ci en faisait un , ce qui avait l'avantage de la garder mince et en forme ).
On s'arrêtait donc relativement peu souvent , un chaleureux sourire remplaçant avantageuse-ment tout papotage insipide .
Les rencontres étaient donc beaucoup plus visuelles que réellement sociales , ce qui convenait autant à la prudente jeune femme qu'à Lola , chacune se demandant parfois "qui se trouvait à l'autre bout de la
laisse "...ce qui n'est pas faux .
Cette année-là un certain maniérisme faisait fureur dans la gent canine que l'on rencontrait : petits noeuds par-ci , colliers extravagants par-là .... rien de très distingué finalement .
Lolà sortait du lot au premier regard , comme toujours , et celà lui valait souvent des murmures flatteurs sur son passage ( elle y était habituée ) mais aussi une attitude relativement réservée de la part des autres chiens .

Lolà n'était pas du genre que l'on aborde dans la rue ( les maîtres contrôlaient d'un petit mouvement sec de la main sur leur laisse leurs pauvres toutous de base ).

Tout se passait donc dans le calme et les joies innocentes du thermalisme .
 

Il y avait bien eu quelques petites alertes à l'arrivée de certains individus un peu ... atypiques
*           

du style énervé chronique

* ou bien pauvre vieux toutou  ramolli   
           
mais ces deux cas (pathologiques il faut bien le reconnaître ) pouvaient se règler assez rapidement par d'astucieuses  manoeuvres d'évitement .

Par contre , tout se gâta à l'arrivée de "Scott" ( mais , d'où lui venait ce nom distingué et élitiste ? ).
C'était une sorte de grande chose  molle mais animée , turbulente , vraiment excédante en un mot ,

 

qui a dû inspirer  W.Disney

L'inquiètude gagna Lolà en même temps que sa maîtresse .
Danger ! Ce typhon incontrôlable était accompagné , plutôt qu'il n'accompagnait , d'une sorte de séducteur-patenté qui s'était manifestement trompé de siècle .
 

©

Lolà
est très fâchée !


Notre Lolà ?
Mince , alors !
 

" Bof , ne t'inquiète pas , c'est ce que l'on appelait un "suiveur" dans mon jeune temps " dit Tonton Jean , venu en presque voisin , déjeûner avec sa nièce .

" Mets-le à sa place vertement une bonne fois et il te laissera tranquille " conseilla-t-il en riant .
Une dernière petite promenade le convainquit que Scott était lui aussi "un drôle de coco" et il souffla , mine de rien , toute une kyrielle de qualificatifs plus ou moins malsonnants à Lolà
qui ne sembla pas du tout en réaliser l' importance , disons-le tout net .

 

C'est donc animées d'une nouvelle énergie que Lolà et sa maîtresse reprirent leurs promenades .

Scott ne s'arrangeait pas !


Certains jours il semblait perdu dans un rêve ...pour le moins avachissant .

D'autres fois , c'est tout juste s'il ne s'étranglait pas en voyant Lolà

Celle-ci passait , impériale ...mais pas si rassurée que çà .

L'orage éclata un après-midi .

Brutalement saisi d'une onde amou-reuse irrépres-sible , ce benet de Scott imagina d' ex-plorer ce qui se trouvait ...

sous la "jupe" toujours bien brossée de Lolà , allant même jusqu'à lâcher la balle qu'il ne quittait jamais .

Erreur fatale .
En un instant Lolà s'assit ... sur sa petite jupe .
Et s'exprima .

Vite et fort .
Abondemment.
Sur un ton  ne nécessitant aucune traduction

D'un pas assuré , à la grande joie des spectateurs , elle happa au passage la "baballe" de Scott pas encore remis de ses émotions ( alors qu'elle refusait obstinément de porter quoi que ce soit entre ses petite quenottes blanches ) et la lâcha d'un air méprisant au beau milieu d'une flaque d'eau .
Après quoi elle reprit sa promenade ... et son petit air si convenable .


Le reste du séjour fut parfaitement agréable .

Moralité ? Il ne faut pas exagérer . Il y a des limites à tout .
Dans les pages suivantes , et en exclusivité , nous vous donnerons quelques unes des expressions favorites de Tonton Jean .
Ça peut toujours servir .

Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* autre Ex Voto de remerciement

* dire "Merci" à St Antoine

Retrouvez le reste du site , il est fait pour vous donner "un moment de calme" avant de reprendre votre route .
La Page Tendresse , elle , porte vos messages d'espoir et de courage ; vous pouvez l'enrichir par un petit mail de 2 ou 3 lignes ( pas plus ! ).