Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* dire Merci à St Antoine de Padoue

* autre Ex Voto de remerciement

La Page Tendresse aussi est une banque de données : du courage , de la patience ...et de l'espoir à foison !

Pour l'enrichir : un mail de 2 ou 3 lignes , pas plus .

 

ce que Lolà ne savait pas ....
Qu'est-ce qu'il a entendu , cet imprudent Scott qui heurta l'exquise sensibilité et l'admirable éducation de Lolà !

Dans les pages précédentes vous avez déjà eu une assez belle idée des invectives qu'elle lui lança avec autant de force que d'à-propos puisant dans l'abondante base de données que Tonton Jean lui avait constituée .

La liste est loin d'être épuisée .
Certains éléments recèlent même une richesse insoupçonnable .
Le simple
nigaud par exemple est à lui seul un petit bijou .
 
Le nigaud : si banal ,même si les années lui ont donné du poil au menton , il n'a pas plus d'expérience que le blanc-bec ou le béjaune ; en outre c'est un naïf , une redoutable nullité . En 1899 Clémenceau a même décrit de "nigaudissimes politiciens ", c'est vous dire ( c'était un visionnaire). Et pourtant , ce nigaud a de la branche ,il descend de Nicodème

Nicodème ?
Il est beaucoup plus connu qu'on ne le pense au premier abord .
Personnage important de la croyance chrétienne , Philistin , docteur de la Loi et membre du Sanhédrin , il suivit l'enseigne-ment du Christ auquel il posa des questions en apparence ingénues .
Le bon peuple , toujours amateur de simplification , retint essentiellement le type de ses  questions et déforma sans complexe son nom qui , de Nicodème , devint ....nigaud !
C'est ainsi que s'écrit l'histoire .

Rencontre avec Jésus , qu'il défendra ensuite avec conviction .

"Notre Loi condamne-t-elle un homme sans qu'on l'ait d'abord entendu , et sans qu'on sache ce qu'il a fait ?" ( Jean , VII , 50 ).

Ce pauvre Nicodème n'a vraiment pas eu de chance .
On l'a "raccourci" en nigaud ...tout comme on l'a "prolongé" en
niquedouille  !
...et niquedouille n'est pas plus flatteur que nigaud .

Dès le XVIIème siècle on en fit même , sans le moindre respect pour sa mémoire , le nom d'un personnage ridicule qui faisait bien rire .
Il y a des gens comme çà qui sont poursuivis par la fatalité ...et
 la plaisanterie populaire . Ah , lala ...
Et pourtant ....

Et pourtant .... 
... seul avec Joseph d'Arimathie il osa aller réclamer le corps du Christ mort pour lui donner une sépulture décente . ils achetèrent de la myrrhe , de l'aloès et des aromates et le mirent dans le propre tombeau de Joseph .
Par la suite il reçut le baptême et il entra dans la grande famille des saints .
Modeste et discret , il est considéré comme le saint de la fidèlité courageuse .
Plusieurs églises et chapelles le vénèrent en Bretagne et il est le protecteur des forgerons , des bêtes aux sabots cloutés et des bêtes à cornes .

Un autre fait aurait dû faire respecter sa mémoire : il aurait sculpté le visage du Christ mort puisqu'il avait été l'un des seuls à en tenir le corps entre ses mains .
Voici cette sculpture ( très grande 2m45  de haut et 2m65 de large ).

elle se trouve à Lucca ( Lucques ) en Toscane . Réalisée en bois brun on l'appelle parfois
le Christ Noir .

En fait , l'histoire raconte que Nicodème s'endormit un soir d'épuisement , persuadé de ne jamais pouvoir restituer le visage qu'il avait approché . Au matin la sculpture était achevée . Par qui ?
Objet de vénération populaire sous le titre du"saint Visage" cette impressionnante sculpture est protégée par un petit temple en marbre :
Les pélerins ( nombreux ) s'agenouillent sur les marches de ce petit temple et envoient par ses interstices de petits billets portant le détail de la grâce qu'ils viennent demander au "Volto Santo" ( saint visage ) de Lucca .
Au Moyen Âge la dévotion couvrit l'Europe entière .
Les Rois de France ne furent pas en reste ...et même s'approprièrent sans vergogne le saint nom , qui devint le " Volto Santo de Lucca" , qu'ils simplifièrent vite , eux aussi en "VoDeLuc" ou "Vaudeluc" .
Et parce qu'ils étaient les Rois , ils interdirent à quiconque d'en utiliser l'expression . Eux seuls désormais purent , pendant plusieurs siècles ,  prêter serment " par Saint Vaudeluc" !.
De multiples miracles sont décrits à propos de cette exceptionnelle sculpture .
Dante et Montaigne y font référence dans leurs écrits , et la dévotion perdure .....

Quant au simple Zozo ,le plus souvent qualifié de "drôle" ( mais pas amusant ) il cache une bien triste ( et biblique )histoire .
Il est le diminutif de Joseph , fils de Jacob et de Rachel .

Vendu par ses frères ( ce qui n'est déjà pas drôle ) il devint l'homme de confiance de Putiphar ( important personnage d'Egypte ).
Celui-ci avait une femme (une vraie cougar ) qui voulut séduire Joseph . Celui-ci refusa de trahir son maître . Vexée , cette ogresse accusa Joseph d'avoir tenté de la séduire ...et ce pauvre Joseph , honnête , fidèle à son maîte et innocent , fut jeté en prison .
Le "bon peuple" se moqua et en fit un "zozo".

©

... ce que Lolà ne savait pas , c'est qu'un mot très banal peut avoir une histoire qui l'est infiniment moins . Tonton Jean avait plus forcé sur l'
étendue de son "vocabulaire réprobateur" que sur son étymologie .

L'extravagant: lui , garde à jamais une petite odeur sulfureuse car il "vague" ( erre ) en dehors des textes officiels de l'Eglise . Ce n'était pas très bien considéré , fut un temps ; ça vous valait même le bûcher dans un certain nombre de cas .
 Les temps ont bien changé !
Bien proche de lui , l'énergumène dut frôler maintes fois le bûcher lui aussi : il était réputé être possédé par le démon !
Dans le meilleur des cas on le soumettait à un exorcisme parfois musclé . S'il n'était ni rôti , ni banni , il était en tout cas écarté et très redouté car il se livrait parfois à des crises de violence extrême .
A l'origine c'est donc son caractère forcené qui fut d'abord retenu , une fois que le démon fut écarté ...et puis , vous savez ce que c'est , on s'habitue à tout et on ne conserva que la notion d'étrangeté , oubliant rapidement qu'on n'a jamais rien compris à cet énergumène


se comprend-il lui-même ?

Le trublion quant à lui , est bien trompeur : il ne signifie apporter le trouble que depuis le XXème siècle ! Avant celà il désignait un agitateur politique royaliste et nationaliste pendant la célèbre Affaire Dreyfus !
Allez lire celà sur Internet , c'est fascinant .... et pourtant ce n'est presque rien par rapport au  >>>>
turlupin : son origine ne vous a peut-être jamais turlupiné , mais elle vaut elle aussi le détour .
Au Moyen-Âge , c'était un membre d'une secte ! Et cette secte n'avait pas très bonne réputation : elle soutenait qu'on ne devait avoir honte de rien qui soit naturel  ( encore plus provocateur que le"il est interdit d'interdire" de mai 1968 )Vous imaginez un peu les réactions on ne peut plus musclées qu' engendra cette hérésie !
Peu à peu ( après l'élimination de la secte ? ) le sens se modifia progressivement , glissant vers la plaisanterie de mauvais goût , voire la grossièreté . Pas vraiment sympathique .
Voilà donc bien des exemples du "vocabulaire réprobateur" que chacun peut se constituer aisément .
Mais , après tout ....
est-ce bien utile de faire ce type de réponse ?...
Le silence ... est d'or !