Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* dire Merci à St Antoine de Padoue

* autre Ex Voto de remerciement

Page Tendresse , le courage et l'espoir des autres vous aideront . Pour aider les autres vous aussi , il suffit d'un petit mail de 2 ou 3 lignes .

 

St Antoine de Padoue

4
le saint des
 
enfants

Il faut tordre le cou une bonne fois pour toutes à ce mélange entre le vieux" St Antoine et son cochon" ( mort plus que centenaire , lui ) et saint Antoine de Padoue à la si courte vie .
A peine sorti de l'adolescence , saint Antoine marche vers l'accomplissement fulgurant de sa vie mais reste très marqué par les enfants sur tout son trajet.
Son enfance à lui , puis les petits enfants et enfin "l'Enfant Jésus".
Saint Antoine enfant : on a vu combien la sainteté l'a "tourmenté" dès son plus jeune âge , à Lisbonne , malgré les ambitions mondaines de sa famille . Il n'a rien écrit , rien raconté , seul le témoignage de ceux qui l'ont approché à cette époque nous est parvenu . il est éloquent . Rien n'y a fait , il était parti pour la sainteté , le petit Fernando , rien n'allait l'arrêter . Appliqué au-delà du raisonnable et boulimique de savoir, il a tout-de-même intrigué son entourage .Et pourtant , il faisait toutes ces choses avec la simplicité qui découle de l'évidence . Ce n'est que bien plus tard , quand il est devenu "Antonio" , que les langues se sont déliées et que l'on s'est mis à raconter ce que l'on avait "vu , de ses yeux vu" !
Comme cet épisode dans la cathédrale de Lisbonne .....
...l'office va commencer .Fernando toujours si sage, s'écarte un instant et on le voit écraser quelque chose contre le marbre d'une balustre voisine , y faire un signe de croix et y poser les lèvres .  - Mais que fais-tu donc ? "
   - Oh rien , Mère , je chasse au nom de la Croix , un démon qui m'embêtait !" répondit le petit garçon tout joyeux comme s'il avait réussi une bonne blague .
 Il commençait très fort .
Saint Antoine et les petits enfants :
saint Antoine est connu pour le nombre incalculable de miracles de toutes sortes qu'il a accomplis
Ceux qui concernent des petits enfants sont parmi les plus nombreux : Antoine ne peut pas résister à un petit enfant !
En Italie il était de coutume de lui vouer chaque nouveau-né , et même de lui faire porter , le 13 juin , la robe de bure en son honneur
( comme le voile de Ste Rita pour les filles ).
Combien de petits enfants accidentés , ou morts , ou en grand danger , n'a-t-il pas "ressuscités" !
* ce petit  tombé dans une bassine d'eau bouillante ?
 * cet autre retrouvé mort par sa mère qui hurla jusqu'à ce qu'Antonio n'arrive ...et ne le ramène à la vie ( elle jura de lui donner , en blé , "le poids de l'enfant" , ce qui fut à l'origine du "pain de St Antoine" ) ....
Partout où il passait , les petits couraient à sa rencontre à grands cris de joie . Il fut à l'origine d'un nombre toujours croissant d'asiles et d'orphelinats recueillant des hordes de petits , abandonnés pauvres et affamés .
A l'instant de sa mort , survenue en dehors de Padoue , des centaines d'enfants inondèrent les rues en pleurant que leur saint était parti ...alors que la nouvelle allait mettre plusieurs heures avant d'atteindre la ville .....
Un lien mystérieux unissait incontestablement saint Antoine et les petits enfants .
Mais , si fort qu'ii soit , ce lien n'est rien devant le lien unique et prodigieux qui unissait
saint Antoine et l'Enfant Jésus , "Gésù Bambino ", vraiment très caractéristique de ce grand saint .
Et pourtant , là-dessus aussi Antonio fut d'une discrétion totale. Jamais il n'en parla , jamais il n'autorisa les rares témoins à en parler ....et pourtant ....
... et pourtant , on est ici bien au-delà de la simple tradition d'adoration habituelle de l'Enfant Jésus , le plus souvent sur les genoux de la Vierge Marie qui regarde d'un oeil bienveillant , qui a été tant de fois peinte et repeinte par les plus grands artistes . .
Ici , il y a échange .
Il y a dialogue singulier entre l'Enfant et le saint .
On est bien loin de la légende .... que personne n'a racontée  d'ailleurs .
Là encore , ce n'est qu'après la mort de saint Antoine que les témoins se sont peu à peu déchargés de leur secret trop lourd .
Parce que , des témoins , involontaires , finalement il y en a eu . Lorsque saint Antoine se rendait compte "qu'ils avaient vu" , il leur faisait jurer silence jusqu'à sa mort ...mais il ne les prenait pas toujours sur le fait ...lui , il était dans son jardin secret , dans son Bonheur , alors ....
Tous , en disant ce qu'ils avaient vu , semblaient encore intimidés, presque coupables d'être entrés sans permission dans un jardin merveilleux , le Bonheur secret de saint Antoine.
Et pourtant aucun d'eux ne l'avait fait exprès . Aucun ne l'avait suivi , épié , espionné . Seul le hasard avait soulevé un coin du voile pour eux , rien qu'un instant , rien qu'un petit coin du voile , mais ce qu'ils avaient vu alors les avait marqués à jamais .

©

L'un des témoins les plus connus d'une des "rencontres" entre Antonio et "Gésù Bambino" , l'Enfant Jésus , fut le comte Tirso de Camposampiero qui lui avait fait construire une petite cabane isolée de tout , dans un gros noyer , là où il pouvait prier au sein de la nature .
Tirso respectait son désir de solitude mais , ami sincère , il venait parfois s'enquérir de sa pauvre santé .
C'est ce qu'il fit un soir .
Mais un terrifiant spectacle l'attendait : la petite cabane était la proie des flammes qui illuminaient tout aux alentours.
Sans brûler quoi que ce soit , pourtant .
 Ne pensant qu'à sauver son ami , le comte se précipita et ouvrit la porte . Pas d'incendie , pas de brasier , pas d''accumulation de torches .....
.... il n'y avait là "QUE" l'Enfant Jésus en train de babiller et de jouer avec saint Antoine !
C'étaient des petits rires , des petits gestes de tendresse , qui illuminaient la petite pièce de leur "impossibilité".
Tirso faillit trépasser d'étonnement et laissa échapper une sourde exclamation . Aussitôt toute lumière dispartut et il ne trouva plus que son ami Antonio cherchant manifestement à cacher son émoi .
Seulement voilà , Tirso n'était pas aussi "subtil" que véritable ami . Pour lui 1+1 faisaient 2 , et rien que 2 ...et il était bien sûr de ce qu'il avait vu !
Saint Antoine ne voulut ni mentir ni discuter , il pria seulement son ami de garder son secret jusqu'à sa mort . Ce qui fut fait ... bien difficilement il faut le dire .
Aussi Tirso n'attendit-il pas longtemps après la mort d'Antonio , pour décrire , raconter et jurer tout ce qu'il avait vu .
Il avait un certain poids dans la société d'alors et sa parole compta .


Les langues se délièrent alors .
Au cours de ses innombrables voyages , saint Antoine avait parfois été un hôte quelque peu....étonnant : plus d'un se souvint d'avoir cru entendre des petits rires d'enfant la nuit , derrière sa porte close .....
D'autres avouèrent avoir épié , et parfois observé l'étrange lumière aperçue sous sa porte .
Tous décrivirent la même scène de joyeuse tendresse entre l'Enfant Jésus et saint Antoine .
Ils étaient bien un peu confus de leur attitude indiscrète mais si enthousiastes dans leur récit qu'ils n'hésitèrent pas à le diffuser
On ignore naturellement la fréquence avec laquelle de telles scènes se produisirent , c'est le bienheureux secret de saint Antoine , mais leur réalité ne semble plus faire de doute .

Saint Antoine est appelé le "saint des miracles" ; l'existence et le témoignage de nombreux témoins involontaires y est pour beaucoup.
Parce que des miracles .... il y en a eu ( et il y en a encore ! ).

                                                                                                                                                                                              Suite >>>