Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* dire Merci à St Antoine de Padoue

* autre Ex Voto de remerciement

Quelquefois , on manque un peu d'idées pour retrouver dynamisme et confiance . Sur la Page Tendresse ( il y en a 73 !! ) il y a tout ce qu'il faut !
Quand ça ira mieux , si vous avez un petti "truc" pour aider les autres , faites-nous un petit mail ( 2 ou 3 lignes , pas plus ). Allez , courage !

 

Le cancre : heurs et malheurs
La vie du cancre fécond ( celui dont nous avons parlé à la page précédente ) n'est pas un long fleuve tranquille , elle a ses turbu-lences .
Parfois son imagination fertile l'entraîne vers des visions paradi-siaques , mais parfois aussi vers l'horreur absolue .
La fréquentation assidue de ces passionnants phénomènes nous a fait plonger dans leurs doutes intérieurs et néanmoins fascinants .
L'histoire de la pauvre Tata Simone :
Julian est un petit garçon qui deviendra brillant , à sa façon .
Il ne s'est pas encore révélé en tant que tel à son entourage familial , lequel subodorant tout de même "un petit quelque chose" s'est contenté de le faire examiner par un ophtalmo puis par un ORL.
Tous deux furent catégoriquement rassurants : tout va bien .
Julian n'a pas encore fait son "coming out" , pourrait-on dire , mais celà ne saurait plus guère tarder car il a tout-de-même 8 ans .
C'est à Notre Bon Docteur ( ami de la famille ) qu'il s'est confié , discrètement à l'issue d'un repas auquel ils assistaient tous les deux.
-- Je voudrais savoir : ça fait mal , la circoncision ?
Tête de notre ami ! Pourtant , personne dans la famille n'avait jamais émis l'intention de recourir à cette pratique religieuse qui lui est totalement étrangère . Que se passe-t-il ?
L'enfant insiste avec une logique incontournable : - Tu dois bien savoir çà puisque tu es docteur !"
Notre Bon Docteur s'exécute et avec des mots choisis et parfaitement neutres , il donne l'explication demandée .
Julian en apprend de belles !
Celà semble l'émouvoir beaucoup
- C'est dégoûtant de faire çà !"
Mais pas du tout ! Chacun est libre de ses croyances et de ses choix , du moment qu'il respecte ceux des autres .
Il y a anguille sous roche ( et non pas " grille sous cloche" selon une autre "vedette" de la ques
tion ) pense notre ami , bien décidé à ne pas laisser cet enfant confronté à des notions angois-santes mais très certainement erronées .
- - Mais enfin , qu'est-ce qui se passe ? Qui t'a parlé de çà ??
Julian baisse la tête puis chu-chote :
- C'est Papy ."
Papy ?
Le vieux copain de notre ami ?
Il faut en savoir plus .
- - Et que t'a-t-il dit , ton Papy ?
- Ce n'était pas à moi qu'il parlait , mais il a dit qu'il ne fallait pas compter sur lui pour circoncire tata Simone pour avoir son héritage ."

- -Papy a dit çà ? Tu es sûr ??
-
- Oui !... j'ai regardé dans le dictionnaire .,je ne savais plus très bien le mot , mais j'ai trouvé :  "circoncire" et " circoncision ".
Tata Simone elle n'est pas très gentille mais c'est dégoûtant de lui faire çà !"
souffle-t-il tout rouge .
Nuage  d'effarement sur la noble face de Notre Bon Docteur . Et il y a de quoi , vous ne trouvez pas ??

Il ne restait plus à notre ami , dictionnaire en main , qu'à montrer à Julian que le verbe circoncire précédait bien la définition de la circoncision ...mais qu'en fait Papy avait parlé de circonvenir ,( quelques lignes plus loin ) ce qui veut dire bien autre chose , en particulier se comporter d'une manière fausse-ment gentille avec quelqu'un pour en obtenir quelque chose .
Ouf ! Tout s'éclaira donc de manière rassurante et à l'honneur du vertueux Papy ... mais on était passé bien près d'une future haine religieuse ou raciale aussi farouche qu' inexplicable .

NB : ce que n'a pas dit notre ami ,c'est que dans le langage ecclésiastique , autrefois , le verbe circoncire voulait dire aussi " corriger et rendre docile" !!
Heureusement , les dictionnaires aussi , évoluent .... sinon on recommencerait la Guerre de Cent Ans tous les matins .
Non , la vie du cancre n'est décidément pas un long fleuve tranquille .
Sans doute parce que ses progrès sont souvent lents , zigzaguants et cahotiques ( pour ne pas dire chaotiques , ce qui n'est pas pareil du tout ), on l'a affublé de ce nom de "cancre" qui n'est guère flatteur .
Et les sarcasmes pleuvent .
L'un des pires est de le comparer au
cancrelat , à notre avis .
Réputé lent et paresseux , à tort le plus souvent, il doit , sans se rebeller , écouter dire ....qu'il est "las .... de ne rien faire" ; "le cancre est las" , le  voilà cancrelat ! Sait-il l'écrire , au moins ?Pour une fois , le diction-naire est avec lui : on peut écrire "cancrelat" ou "cancrelas" , donc , cette fois , il aura raison ! Ouf . Remarquez , ce n'est pas très flatteur non plus , d'être traité de cancrelat : il s'agissait à l'origine d'une blatte venue des Amériques par les bâteaux transportant diverses denrées alimentaires . Faisant preuve d'un bel esprit de conquête , la bébête s'adapta vite et bien aux moeurs européennes en colonisant allègrement villes et campagnes .... ce qui ne redora pas le blason des pauvres cancres . Et vous allez voir comme le monde est petit , et comment se font les choses : de cancre à cancrelat .... on glissa hardiment vers le cafard , dans sa redingote sombre et son air chafouin .
Eh bien non ! Notre petit cancre n'est ni triste , ni traître !
Il ne cafarde jamais ( que pourrait-il bien dire , lui qui a un pied dans la réalité et l'autre dans son fertile imaginaire ? ).
Cancre , oui ....cafard , non !

©

Voici donc les heurs et malheurs de nos amis les cancres .
Il nous faut cependant apporter une dernière précision à l'un d'entre eux qui , un peu dépresif temporairement sans doute , écrivait "heurs" avec un "e" .
Pour lui , l'expression devenait le récit des heures marquantes d'une existence et les malheurs notables rencontrés par la pauvre victime .

Non , non !
L'heur c'est le destin , le sort , qu'il soit bon ou moins bon .... il y a donc les bonheurs et , forcément ,  les malheurs .
En fait , par optimisme constructif on emploie "l'heur" dans le sens de bonheur ( nous mêmes , nous  souhaitons avoir l'heur de vous plaire par nos pages ! ) .
C'est bien .

Préparons-nous toujours au pire...mais visons le meilleur !

Finalement , la fréquentation de la gent "cancre" qui nous occupe est assez réconfortante , statistique-ment .
Est-ce son innocence intérieure ? ou bien une fantaisie du hasard ?

Il semble que notre petit cancre arrive à se tirer de mauvais pas qui auraient fait trébucher plus d'un élève valeureux .
Peut-être parce qu'il fait rire ou étonne ? ( on n'ose pas penser qu'il fait pitié comme l'ignorant  paresseux de base ) .

- je suis tombé sur un examina-teur très pieux , raconta l'un d'eux,chaque fois que je répondais quelque chose , il disait " Oh , mon Dieu " . Il m'a mis juste la moy-enne ".
Jean Cocteau l'avait remarqué :
 "le triomphe du cancre restera ce prodige de la dernière minute grâce auquel le génie souffle à l'élève le moyen de sauver sa peau. "
On vous le disait bien que le destin est parfois primesautier .

Nous ne serions pas si loin de considérer notre cancre comme une sorte de ....mascotte , seule capable d'accèder à un monde joyeux et coloré , plein de surprises , de passerelles et de coffres au trésor .
Qu'est-ce qu'ils ont de moins que les bons élèves , après tout ?
On peut dresser la liste de quel-ques connaissances livresques plus ou moins utiles .... mais dans tous les cas elle sera bien moins longue que celle de ce qu'ils ont EN PLUS des forts en thème !



Bienheureux ,
les petits cancres inspirés ,
ils voletteront plus haut .

 

L'ignorant vit dans une triste nuit sans lune et sans étoiles
Dans la nuit du cancre innnocent , il passe des comètes , des étoiles filantes , des fleurs échappées de la Terre . Le soleil , amusé , se dit qu'à la première occasion il ira lui dire un petit bonjour . Quand ça arrive , l'ancien cancre est appelé génie . Juste une question de mots .
"La pensée n'est qu'un souffle , mais ce souffle remue le monde ." a dit notre cher Victor Hugo ... alors c'est le moment de redire une fois de plus que : "Le patron de notre pensée , c'est nous !"
Avec l'arrivée du Printemps , reprenons la main ! Nettoyons notre pensée , faisons briller le bon côté des choses , savourons les jolis instants qui ne manquent jamais dans une journée !