Page précédente

Page suivante

INDEX                       Tout sur nous ?

Ecrivez-nous : unmomentdecalme@aol.com

* dire "Merci" à sainte Rita

* dire Merci à St Antoine de Padoue

* autre Ex Voto de remerciement

La Page Tendresse est rarement en ébullition . A quoi celà servirait-il ?
Plutôt que des "bons mots" ( ce n'est pas son but ) elle apporte des petits messages d'espoir et de courage . C'est déjà bien .
Vous pouvez l'enrichir par un petit mail de 2 ou 3 lignes ( pas plus ).

 

Troublantes bulles , page précédente .... sur celle-ci nous serons nettement plus ..... légers .
Vous souvenez-vous de notre "Amie-Champagne" , page 34
 et page  471  ( au bas de la page )Levons notre coupe à son souvenir .

Maintenant , pour nous mettre dans le rythme et dans la joie , écoutez les 1000 bulles bleues  chantées par l'incomparable Mina Elles volent , tourbillonnent ,   montent et descendent dès "qu'il" l'embrasse. Si vous aimez Mina , nous vous l'avons déjà fait connaître sur plusieurs pages :  384 , 434 , 435 , 495 , et Page Tendresse 58 .
N'hésitez pas , c'est un phéno-mène musical et vocal .
Elle chante même La Bohême
Manon , le Nessun dorma
!!  , la Tosca  et  Caruso !..

Mais revenons à nos bulles .
"Une bulle , mais à tout prendre , qu'est-ce ?....le point d'azur que l'on met sur le "i" du verbe "vivre" ..... le grand Rostand nous pardonnera-t-il cette paraphrase ?
 Parce que , concrètement , la bulle est à peu près toujours un élément sympathique ... mais non  "lymphatique" comme on disait autrefois , lorsqu'il s'agissait du "
Commandeur de la Sainte Bulle" qui n'est rien moins qu'un haut dignitaire ...de la paresse ( rien à voir avec nos gentils cancres ).

Scientifiquement ( nous n'avons peur de rien ! ) , la bulle est "un globule sphérique , rempli de gaz , formé dans un corps à l'état liquide ".( facile , tous les savants vont nous dénicher çà dans leur discipline ...soyons généreux , partageons ). Même Rosa sait faire çà !
En fait , c'est plutôt à la "boule" que l'on se référait depuis l'antiquité. On ne va pas chipoter pour si peu : boule , bulle ....
Cette boule décorait la robe des petits garçons romains pour les protéger de toutes sortes de "mauvais sorts" (....mais on ne les a jamais entendus dire qu'ils "avaient les boules" comme nos chenapans actuels . Question d'éducation ? )
La décoration , la sellerie et l'armurerie avaient aussi leur boule .
Mais ce sont les tyrans et "décideurs" en tout genre qui l'appréciaient le plus .( la "buille" ou "boille" la désigna un temps ).
Pas gênés , ils l'avaient aplatie , et en avaient fait leur sceau , qui authentifiait les actes qu'ils voulaient rendre incontournables .
Voilà comment on écrit l'histoire , quand on peut .
Naturellement , les Papes , soumis comme tout un chacun aux luttes pour le pouvoir ( et ses trésors ) , aux succès , aux petits et grands meurtres plus ou moins bien camouflés , aux poisons , poignards , trahisons puis succès pleins d'onction , se mirent à faire des bulles , scellées d'abord d'une boule , puis de leur sceau en plomb ou en or , comme certains empereurs .
Il y a des milliers de bulles , les plus anciennes remontant au Vème siècle ! Ils sont les "pros" de la bulle .

 
... sans compter les "bulles blanches"que des papes élus mais non encore sacrés se seraient peut-être un peu trop empressés de rédiger ....
Ce n'est pas pour autant qu'il faut se laisser aller à un amalgame hâtif avec  ...le conciliabule !
D'abord ,  celui-ci n'a pas les 2 "l" de la bulle , et puis son sens en est bien éloigné .
L'actualité ecclésiastique récente n'en a pas fait mention ( pour taire encore un certain nombre de ses redoutables secrets ? ). Toujours est-il qu'à l'origine on trouve le concile ,  C'est une réunion de prélats .
Normalement ils sont doux et pieux ....oui mais .....
oui mais , vous savez ce que c'est  que l'espèce hmaine ; dès qu'ils sont trois , il y en a deux qui ne rêvent que d'éliminer le 3ème ( pour commencer ) pour y voir plus clair . Quand ce sont des prélats ... ils font un schisme . Et dans les premiers siècles , le conciliabule était l'a convocation d'évêques  schismatiques !

Réunis pour s'opposer  à l'Eglise officielle , ces opposants se regroupaient , préparaient pièges et déclarations fracassantes ....mais tout celà devait se faire le plus discrètement possible naturellement , pour préserver l'effet de surprise ....alors on parlait à voix basse en jetant un oeil par-dessus son épaule .
Et c'est ainsi qu'est né le terme de conciliabule , qui a gardé un petit parfum de danger , de dissimulation et de complot qui n'a rien à voir avec une jolie bulle

Rien ne vaut la jolie bulle de savon , après tout .
Victor Hugo en faisait bien pour ses petits-enfants , alors ....:
 

"Laissez. - Tous ces enfants sont bien là. - Qui vous dit
Que la bulle d'azur que mon souffle agrandit
A leur souffle indiscret s'écroule ?
Qui vous dit que leurs voix, leurs pas, leurs jeux, leurs cris,
Effarouchent la muse et chassent les péris ? ... -
Venez, enfants, venez en foule !
  "  .../...

©

Georges RODENBACH ,
lui , plonge son âme dans l'aquarium ...
.

L'aquarium, toujours frissonnant,est étrange
Avec son eau qu'on ne sait quoi ride et dérange
Et qui se crispe moins d'un éveil de poissons
Que des yeux qu'en passant nous posâmes sur elle,
Et de savoir un peu de ce que nous pensons.
On dirait que toujours quelque chose chancelle

Dans cette eau sensitive au silence ambigu.
Eau de l'aquarium qui, glauque, se limite
Par des cloisons qui sont un palais exigu ;
Mais le verre est assez glauque pour qu'il l'imite.
Ainsi l'eau, confondue avec lui, se recule
Dans un leurre équivoque où chacun s'est accru.
Aquarium troublant ! Limbes et crépuscule !
Songe vague et visqueux qu'on craindrait d'avoir eu !
État intermédiaire et qu'aucun ne discerne
L'aquarium est-il parfois tout endormi ?

Mais voici qu'une bulle expire ; il a frémi
Et, la larme étant morte, une moire la cerne...
L'aquarium est-il parfois tout éveillé ?
Il fait plutôt songer alors aux somnambules ;
Car, malgré le frisson des poissons et des bulles
Et des herbes qui dans son
silence ont grouillé,
On le sent étranger à cette vie occulte,
À ce qui, dans l'eau claire, en ténèbres se sculpte,
Comme si ce n'étaient qu'un cauchemar bénin
Et des rêves dont, sans le savoir, il s'image,
Symbole de notre âme et du sommeil humain
Où toujours quelque songe erre, fleurit ou nage.

....... tandis que Théophile GAUTIER
décrit la femme idéale , celle des rêves, du ciel et de l'onde :

" .../... La raison dit : " Vague fumée,
Où l'on croit voir ce qu'on rêva,
Ombre au gré du vent déformée,
Bulle qui crève et qui s'en va ? "

Le sentiment répond : " Qu'importe !
Qu'est-ce après tout que la beauté,
Spectre charmant qu'un souffle emporte
Et qui n'est rien, ayant été !

" A l'Idéal ouvre ton âme ;
Mets dans ton coeur beaucoup de ciel,
Aime une nue, aime une femme,
Mais aime ! - C'est l'essentiel ! "

 

Quant à nous , puisque la Météo ne veut pas y mettre du sien , nous vous le disons tout net :
ne nous cherchez pas !....
nous retournons buller !..
.
(  ce n'est pas notre langage fleuri et châtié habituel ? Peut-être ..... mais , vous avez vu ce temps ?? ).