©

....à la fête des Dames

La fête des Dames , c'est le 5 février , à la Sainte Agathe .
Connaissez vous la Sainte Agathe ? C'est encore de nos jours une vraie fête dans certaines de nos provinces (notamment en Bresse) . Une fête exclusivement réservée aux dames . Ce n'est pas fréquent , et , pour une fois...on peut bien leur accorder çà .
Ce jour-là les femmes du village organisent un grand repas au cours duquel sont servis les meilleurs plats traditionnels de la région ,( et en particulier des petits gâteaux en forme de doigts).
En général , le repas n'est pas triste....et reste entre dames jusqu'au bout , l'homme inconscient qui s'y présenterait étant à coup sûr accueilli par un tir fourni d'objets divers...avant d'être mis impitoyablement en caleçon....(même quand ce terme prenait un "s" parce qu'ils étaient longs !).
Pourquoi cette revanche des femmes ? Parce que Sainte Agathe est le symbole même de l'oppresson et des diverses souffrances que les femmes ont subies pendant bien des siècles par la volonté de la gent masculine...vous savez bien , quand (et même après que l') on a bien voulu reconnaître qu'elles aussi avaient une âme (au Concile de ....Nicée ?...sans parler du droit de vote qui remonte au milieu du XXème siècle ).
Sainte Agathe , jeune noble sicilienne , née à Catane au pied de l'Etna , résista avec la dernière énergie aux entreprises mal intentionnées du Gouverneur Quintianus : non seulement elle était jeune et belle , mais en plus noble et très riche...ce joli monsieur pensait faire d'une pierre 3 coups , pas moins !...elle s'est entêtée dans son refus...celà n'a pas plu du tout à ce triste sire , qui n'a rien trouvé de mieux que de lui faire arracher les seins...mais en plusieurs fois , pour que ce soit pire .
C'est comme on vous le dit .
Tout d'abord miraculeusement guérie de ses plaies par Saint Pierre apparu dans sa prison , elle finit par mourir et à faire des miracles pour son propre compte . Beaucoup de miracles . Et donc elle fut invoquée dans de multiples circonstances : par les nourrices...pour le bon fonctionnement de leurs propres mamelles comme on disait alors , mais aussi pour se préserver ou pour éteindre les incendies , car elle passait pour avoir arrêté net une impressionnante coulée de feu de son voisin l'Etna (ami d'enfance qui ne lui faisait pas peur , manifestement ).
La similitude de prononciation avec l'agate ,( pierre de la famille de la calcédoine , de l'onyx , de l'obsidienne , du jais ; on la voit coupée en  lames qui montrent des cercles concentriques de teintes vives , elle a été utilisée dès l'antiquité pour faire de petits objets de décoration , des bijoux , etc....) , tout ceci a fait de Sainte Agagthe la patronne des bijoutiers , naturellement .
Mais ce n'est pas tout ,  dans certaines contrées où "gate" veut dire chèvre...elle est aussi la patronne des bergères....et même , ailleurs , une terrible "chatte" ( "gatta" en italien )qui poursuit de son ire les femmes qui font la lessive le jour de sa fête .
Enfin , bref : Bonne fête , Sainte Agathe !
NB : dans certaines régions on l'appelle Sainte Agathe-au-bon-lait , ou Sainte Alaithe ( ce qui n'est pas mal pour une jeune vierge !)...mais on a bien vénéré une "ampoule du lait de la Sainte Vierge " pendant des siècles en Haute-Savoie...de même que Notre-Dame de tous les seins , et Notre-Dame du Sein encore en Bretagne ....
Hasards du calendrier faisant , du sein...on passe aux dents .
"Sainte Appoline , Bonté Divine , libérez-moi d'mon mal de dents !".
N'hésitez-pas à l'appeler quand vous avez mal aux dents , c'est radical ....mais ça ne dure pas forcément très longtemps si vous avez une carie ou un abcès , car Sainte Apolline est une sainte raisonnable : elle se réfère toujours au bon vieil adage "aide-toi , le Ciel t'aidera" . Donc , invoquez-la mais prenez tout de suite rendez-vous avec le dentiste .
Pourquoi cette spécificité ?
Parce qu'au IIIème siècle , persécutée à cause de sa foi...elle eut toutes les dents brisées par ses bourreaux et se précipita d'elle- même dans le brasier préparé pour parfaire son supplice .

Son nom est Sainte Apolline d'Alexandrie , mais dans nos campagnes , peu regardants certains la baptisèrent Ste Lapauline...mais gardèrent sa fête le 9 février , c'est l'essentiel .
Bref , c'est une sainte sympathique , d'autant plus qu' à "la Sainte Apolline , bien souvent l'hiver nous quitte " .
Et les dents , ce n'est pas rien , surtout chez nous , pays du bien-manger  .D'abord , ça fait très mal quand ça perce (la bonne vieille croûte de pain rassis est encore l'un des meilleurs moyens d'aider bébé , jeunes mères !) ....et  ce n'est rien à côté de la rage qu'elles prennent parfois (c'est comme le mal d'amour , c'est bien connu ).
Dans notre langue ... on en fait des choses avec ses dents ! Malgré l'état déplorable de la dentition de nos ancêtres par malnutrition et manque d'hygiène et de soins (les "arracheurs de dents" avaient , il est vrai , une façon rapide et définitive de faire taire une dent ...mais...) les expressions abondent :
* on sourit de toutes ses dents , et ça c'est mieux que de mordre son ennemi à belles-dents ou d'en garder ne serait-ce qu'une contre lui (ce n'est pas chrétien) ;
* on peut faire sa mijaurée et ne se servant que de leur bout pour grignoter d'un air ronchon ...par exemple quand on rentre trempée par l'averse et que l'on n'a "que les dents de sèches" comme on dit dans le Midi ;
* de toute manière , soyons modérés dans nos appêtits : on creuse sa tombe avec ses dents .
* On peut faire un tas d'autres choses : s'armer...ou être enceinte jusqu'aux dents , mais alors on a des fringales , c'est bien connu :..."on a la dent" et on veut d'urgence "se mettre quelque chose sous la dent" , juste de quoi se caler une dent creuse , d'ailleurs , si on n'a pas les dents longues ;
* par contre , si on a la dent dure , mieux vaut ne pas déserrer les dents , pour ne vexer personne ;
* si malgré tout ça tourne mal ,attention : on a beau les serrer , on peut se casser les dents sur un obstacle puis claquer des dents de frayeur ou de froid , sans plus penser à les montrer (même si ce sont de crocs) !
* Et ce n'est pas la peine de prendre votre mors avec elles , ni de parler entre vos dents , "oeil pour oeil et dent pour dent "...c'est pour quand les poules auront des dents a dit le Seigneur  (enfin...à peu près ).
* Mais , d'ici là , votre ennemi  juré "n'aura peut être plus mal aux dents" (sera mort) et ne pourra donc plus vous mentir comme un arracheur de dents .
* Alors , pas la peine de grincer des dents , ni d'être sur les dents : Cool !
Si avec ça elles ne poussent pas , nos dents de sagesse.....
Le dentier ?
En voilà une belle invention ! Lulu raconte avoir vu dans son enfance , à la foire , des hauts de dentiers vendus (et achetés !) sur un petit étal où on trouvait des lunettes (des petites , cerclées de fer...juste comme celles qui sont à la dernière mode maintenant ) , des briquets d'amadou et des pierres-à-briquet dans leur petit tube .
navigation très facile :
retour à l'INDEX

Ecrivez-nous , partagez vos souvenirs , vous ferez des heureux !

édition du 14 février 2003