©

...parlez-nous d'amour  !


Ma Tonkiki...ma Tonkinoise......

Notre bon Docteur est déchaîné :cette atmosphère amoureuse lui rappelle manifestement des souvenirs assez tendres ( très différents , effectivement , de ceux de l'inénarrable Lola ) .
De
**  Plaisir d'Amour  ( qu'il assimile , d'une manière très réconfortante , à la rage de dents ) , à
** Je vous emmènerai sur mon joli bâteau , en passant par
** Jalousie  ( murmure flatteur des dames de l'équipe à l'évocation d'Armand Mestral !...)
** au Fiacre qui l'emmène faire une
** Visite à Ninon , ...etc...
... c'est un magnifique répertoire , qu'il sert avec beaucoup de charme , finalement .
Mais sa préférée....c'est la petite Tonkinoise (il en aurait connu une , répondant au prénom  -francisé- de Maguy , elle aussi ) .



Je l'appelle ma p'tite bourgeoise
Ma Tonkiki , ma Tonkiki , ma Tonkinoise ,
Elle est belle , elle est charmante ,
Comme un p'tit oiseau qui chante....
NB :à propos de petit oiseau...nous aimons beaucoup la petite pensée suivante
" Chacun de nous est un oiseau .
  Où que l'on se pose , il faut chanter ,
  ça fait chanter le soleil ".
Parlez-moi d'amour !

C'est une chanson immortelle , non ?
    Parlez-moi d'amour , redites-moi des choses tendres,
   Votre beau discours , mon coeur n'est pas las de l'entendre ,
   Pourvu que toujours , vous redisiez ces mots suprêmes :
   Je vous aime .
Naturellement , elle ne peut être chantée...que par une femme !
Celà va de soi .
...Et c'est là l'un des plus beaux exemples du hiatus qui  sépare les hommes des femmes dans leur comportement quotidien , amoureux ou non .
En fait , depuis peu , on sait .
L'homme et la femme...ont deux cerveaux différents , deux façons de comprendre la vie , deux façons de mémoriser les choses , de les voir , de les comprendre ,deux façons très différentes de réagir aux aléas de la vie : partir à la conquête et chasser pour l'un , faire , nourrir et protéger les enfants pour l'autre .
L'un vient...de Mars , et l'autre de Vénus....c'est bien connu !
Ce n'est pas une raison !

Comment voulez-vous que ça marche ?
Les unes ne rêvent que de mots tendres...alors que les autres sont pressés de leur démontrer ( "sans phrases "...c'est le moment de le dire ! ) qu'elles leur plaisent !
Mettez-vous (un petit peu ! ) à la place de l'autre de temps en temps !
Mais si , mais si...on peut se rencontrer !
Celà ne lèse ni l'un , ni l'autre . C'est un enrichissement mutuel .

" Non tu ne sauras jamais....
   Ô toi qu'aujourd'hui j'adore ,
   Si je t'aime ou si je te hais
   Si je raille ou si je souffre encore....
   En vain , dans mes yeux discrets
   Tu cherches à lire en moi-même ,
   Tu voudrais savoir si je t'aime ,
   Mais je ne te le dirai jamais...."
" Moi , je n'ai jamais dit : - je t'aime . "
Ces deux-là sont deux handicapés sentimentaux ....même si la chanson est jolie .
Ne faites pas comme eux , c'est trop bête .
Le temps perdu ne se ratrappe jamais ....
...et puis il faut rendre à César ce qui est à César .
....ne rien dire , c'est du recel .
Y'aurait pas un Saint Amour ?

Mais si , bien sûr !
...un bon petit vin du Jura !
En Saône et Loire , son nom est d'ailleurs une interjection fréquente...mais on ne sait pas trop bien si c'est en référence à la jolie petite ville ou au vin .
En Belgique , on priait encore Saint Amour il n'y a pas si longtemps dans certaines régions , essentiellement pour les ...jeunes filles un peu pressées de se marier pour ...des raisons commençant à devenir visibles (mais dans ce cas les naissances prématurées abondaient , on se demande pourquoi ) ; les vieux maris de très jeunes femmes avaient aussi recours à lui....en principe pour avoir une descendance.. l'intervention de Saint Amour était même d'une célérité surprenante dans certains cas paraît-il .
  

NB : notre bon Docteur se souvient qu'une célèbre station thermale était réputée , dans les années 60 , pour les résultats que l'on y obtenait dans la stérilité féminine .
Toutefois il ne peut le certifier car aucune publication scientifique n'a jamais rien pu démontrer . A son avis , c'est la qualité de l'air qui y faisait . Surtout aux abords de la base aérienne voisine ; d'ailleurs , les officiers de cette base avaient tous très bonne mine , et fière allure...ce qui prouve bien la qualité de l'air .
retour à l'INDEX
replongez-vous dans vos jolis souvenirs...mais écrivez-nous !
navigation facile